Horreur encore des listes de mots à apprendre !!! Changez vous la vie avec ces idées et conseils.

L’arrivée au primaire rime souvent avec la découverte des devoirs. Parmi ceux-ci les dictées et listes de mots à apprendre par cœur peuvent vite devenir un  vrai casse-tête pour certains enfants et leurs parents. Entre acharnement des parents et découragement des enfants comment éviter que ces listes de mots et dictées ne deviennent un enfer hebdomadaire. Voici quelques pistes et solutions imaginées par des professeurs des écoles, orthophonistes et maîtres spécialisés.

1.  État des lieux, pourquoi est-ce si difficile d’apprendre des listes de mots et des dictées?

Tout d’abord chaque enfant n’a pas les mêmes capacités de mémorisation. Certains enfants, dès la grande section, ont développé de grandes capacités de mémoire visuelle par exemple, alors que d’autres arrivent en CP en ne connaissant que peu ou pas leur simple alphabet.

Il faut donc partir de cet état de fait tous ne sont pas égaux devant cet apprentissage et il va falloir moduler au mieux et adapter cet apprentissage pour les élèves (d’où l’idée de dictées différenciées, adaptées au niveau de chacun).

Surtout il va falloir mobiliser pour cet apprentissage quotidien et répétitif des stratégies variées qui useront de la mémoire visuelle, de la mémoire auditive et aussi (et trop souvent oubliée) de la mémoire kinesthésique.

 

2. Quelles méthodes et quels exercices de mémorisation pour les listes de mots et dictées?

Il y a peu je suis tombé lors de mes recherches sur les réseaux numériques sur l’excellent site http://maitresseuh.eklablog.com

A travers un article très intéréssant elle y présente 21 idées pour mieux apprendre les listes de mots. Je vais donc vous exposer en quelques points les idées que j’ai trouvé les plus pertinentes.

  • Passer par le jeu (faire un mémory avec des étiquettes reprenant les 10 mots de la liste de votre enfant, jouer au « saute alphabet » écrire sur des post-it les lettres de l’alphabet et faire sauter un enfant de lettre en lettre pour épeler les mots de sa liste)

mémory

  • Passer par le sens kinesthésique (faire tracer dans du sable, du sucre, de la farine, sur de la pâte à modeler les mots à apprendre, ou encore faire de la peinture à l’eau sur la terrasse ou sur le goudron en faisant écrire à l’enfant ses mots puis lui faire lire plusieurs fois et épeler avant qu’ils ne s’effacent)

écrire à l'eau

farine

  • Passer par le dessin pour de la mémorisation liée à l’imagination ( fabriquer des mots rigolos, des mots « déguisés » avec dessins intégrés ou se servir des excellentes illustrations de l’orthographe illustrée) En voici quelques exemples barragebonheurhaut
  • Utiliser les technologies. Vous pouvez  faire taper les mots sur l’ordinateur (Ne le faire que deux-trois mots à la fois car il s’agit d’une tâche cognitive lourde sachant que les enfants n’ont pas encore mémorisé l’organisation des lettres sur un clavier AZERTY ou QUERTY) Mais vous pouvez aussi utiliser la fonction dictaphone de votre smartphone pour enregistrer votre enfant en train d’épeler les listes de mots à apprendre. Ainsi vous pourrez lui faire écouter dans la voiture, dans des files d’attente, pendant qu’il fait des trajets à pied ou l’idéal 5min avant le coucher..) ou en guise de vérification lorsque vous lui faîtes épeler les mots. « C’est ton double qui va valider ta réponse » Enfin sur les tablettes il existe de nombreuses applications dédiées à l’orthographe et aux dictées dont une qui s »appelle la magie des mots (où les listes de mots sont personnalisables,où l’application lit les mots que vous avez écrit) magie des mots
  • Faîtes manipuler des lettres qu’elles soient en plastique, aimantées ou non, des pâtes alphabet, des lettres de SCRABBLE ou même des lettres découpées dans des prospectus, faîtes toucher les lettres et recomposer les mots à l’aide de celles-ci. L’enfant en retirera toujours quelques chose et mémorisera d’autant mieux l’orthographe des mots ainsi manipulés et construits.

lettres magnétiquespâtes alphabet

  • Inventer des histoires pour favoriser la mémorisation des listes de mots et surtout l’orthographe de mots ayant une ou plusieurs lettres muettes. Exemple pour retenir que le mot échelle à deux L, racontez cette histoire

« échelle à deux L car pour y monter il faut des ailes »

« Terre prend deux R car elle a 2 hémisphères »

« gâteau à un petit chapeau sur le A car pour un Anniversaire on met un chapeau pointu »

jeux de mots

  • Faîtes intervenir le corps le plus possible comme en traçant avec le doigt sur l’avant-bras (ça chatouille) ou sur le dos de votre enfant un mot qu’il doit essayer de deviner puis intervertissez les rôles.
  • Créez vous même des fiches qu’il s’agisse de labyrinthes de mots ou des môts mélés avec les listes de mots ou dictées de vos enfants. Cette manière de les revoir changera un peu de l’éternel « épelle moi le mot »ou « je vais te les dicter tu les écris Ok? » Voici pour se faire des générateurs très simples et rapides à prendre en main.  Puzzle maker est sympa aussi puisqu’il intègre un coloriage puzzle maker

Voilà j’espère que ces quelques pistes et conseils vous aurons donné des bribes de solutions si vous rencontrez des problèmes pour faire apprendre des listes de mots à vos enfants ou élèves (ou si vous souhaitez anticiper) Pour aller plus loin dans la réflexion vous trouverez ci dessous quelques liens forts utiles également.

Enfin méfiez vous toujours de la  recette miracle! Il n’en existe pas. La vérité est toujours dans une pluralité de solutions et chaque enfant est différent. Aucun enfant ne réagira de la même manière aux mêmes stimuli ou activités. Il faut donc sans cesse varier, innover, se renseigner, échanger voilà la vraie clé de la réussite de vos enfants.

Cordialement

Monsieur Mathieu

Mon site

Ma page facebook

Petite sitographie web supplémentaire:

Commentaires

commentaires

2 Comments

  1. henrimarquant 16 décembre 2014
  2. THIERY 15 décembre 2014

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *