Connaissez-vous vos élèves ?

Pour changer des fiches de début d’année

Faire des fiches de début d’année ? Non merci ! Connaître mieux mes élèves, ce qui les motive, les intéresse, les fait réagir ? Je dis oui !

connaitre-eleves

Cette année, pour la première fois, j’ai innové avec quelques questions qui sortent de l’ordinaire, et j’avais envie de partager avec vous les réponses de mes élèves, car je trouve que ça donne une bonne image de leurs préoccupations, de leurs envies, et ça donne un peu à réfléchir. Non, cette génération n’est pas égoïste, et oui, elle a une grande conscience des enjeux majeurs du XXIe siècle. La preuve dans les lignes qui suivent !

Voici deux des questions que je leur ai posées :

  1. Si tu étais élu président, quelle serait la première loi que tu ferais ?
  2. Tu es en train de te promener, quand soudain, un génie apparaît et te propose de faire trois vœux. Que lui demandes-tu ?

Prêts ? C’est parti pour mon petit florilège !

Des élèves bien informés…

À la question « Si j’étais élu président », sur mes 100 élèves de la cuvée 2017 :

  • 17 choisissent d’interdire l’école/le collège/les devoirs ;
  • 19 choisissent d’interdire la guerre/la bombe atomique/les attentats ;
  • 6 décident d’interdire la pauvreté/que plus personne ne vive dans la rue ;
  • 3 veulent abolir le racisme ;
  • 11 veulent qu’hommes et femmes aient le même salaire ;
  • 12 veulent interdire la pollution/les voitures polluantes/de mettre n’importe quels produits chimiques dans la nourriture.

 

Nous en concluons que les thèmes politiques majeurs qui intéressent environ 70 de mes élèves sont : l’éducation, la paix dans le monde, l’éradication de la pauvreté, l’égalité homme-femme, et la lutte contre la pollution. Pas mal, non ?

… et généreux

Lorsqu’on leur propose d’exprimer trois vœux, sur mes 100 élèves, on a un souhait qui revient massivement, chez environ 70 élèves : que toute ma famille soit en bonne santé pour toujours.

Nous pouvons en conclure que nos élèves sont très attaché à la santé de leur famille, et personnellement, je trouve que l’utilisation d’un vœu personnel pour autrui est une belle preuve de générosité. J’ai été vraiment surprise de trouver ce vœu aussi régulièrement, et je me dis que mes élèves ne doivent pas être épargnés par les maladies graves, dans leur entourage proche ou plus lointain, et que l’insouciance de l’enfance semblait assez loin.

Bon heureusement, il y a quand même quelques vœux plus légers, plus enfantins, ou carrément loufoques que je m’empresse de partager avec vous, pour finir en beauté, et pour montrer que nos élèves ne manquent pas d’imagination !

  • K., 6e, souhaite pouvoir remonter dans le temps.
  • L., 6e, voudrait avoir un « hand spinner collection » (??!).
  • L., 5e, voudrait pouvoir maîtriser les éléments.
  • T., 4e, voudrait posséder tous les mangas de la terre.
  • M., 6e, voudrait qu’il y ait toujours de la neige en février.
  • S’il est élu président, A., 4e, instaurera la gratuité universelle des kebabs.
  • A, 5e, souhaiterait faire réapparaître toutes les espèces disparues.
  • C, 4e, souhaiterait devenir… une sirène !

 

Enfin, je tiens à vous informer que grâce à cette « fiche » de début d’année, j’ai également appris que L., 5e, avait un python royal. Mais, rassurez-vous, « si il me mord, j’ai pas trop mal ». Sachez également qu’« il s’est déjà échappé une fois, mais on l’a retrouvé ». Ouf.

Une chronique de Cécile Thivolle

Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *