Identité numérique ou identités numériques ?

Sur le blog des élèves…

Une élève de sixième laisse sortir ses camarades de mon atelier et reste figée près de la porte. Elle me demande alors :

– Monsieur Cartier, vous pourriez aller sur mon blog ?

– Oui bien sûr ! Donne-moi son adresse et je m’y rendrai une fois rentré à la maison.

identite-numerique

Lors du trajet de retour à mon domicile, figurez-vous que j’étais un peu préoccupé. Quelle allure allait avoir ce blog d’enfant ? Quels contenus ?

J’ai posé mes affaires sur la petite table de l’entrée et suis vite allé me connecter. Mon élève prenait la pose en première page de son blog. Une belle photo en selfie bien cadrée. Sous l’image, la petite avait écrit : « Comment vous me trouvez ? »

Vous imaginez les commentaires de « toutes natures » des internautes. Certains touchants, d’autres à faire pleurer.

Comment voulez-vous qu’une enfant de onze ans imagine qu’elle est un(e) journaliste à part entière par le simple fait de créer un blog (cela prend cinq minutes), responsable de ses écrits et des commentaires ? Certes, elle avait une bonne maîtrise des outils, un bon niveau B2i élève (Brevet informatique et Internet) au  niveau manipulatoire…

Apprendre à gérer ses identités numériques

Cet épisode m’a poussé à me questionner sur la problématique de l’identité numérique de chacune et chacun. Sur le fait que nous sommes de plus en plus en ligne, que nous laissons des traces à de multiples endroits. C’est difficile mais possible d’expliquer à des pré-adolescents les notions d’intimité et d’extimité. Pourquoi apparaître à des moments sous sa vraie identité ou sous la forme d’un pseudo ou d’un avatar ? Certains élèves de quatrième me disaient pour le pseudo que je voulais tricher !

J’anime maintenant des stages pour adultes et me trouve confronté à la façon dont ils gèrent leur identité numérique. Peu ont un réel recul : ils  utilisent souvent le même mot de passe (trop simple) un peu partout, se connectent sous leur vraie identité sans utiliser d’adresse de courriel avatar, achètent en ligne sans trop de discernement sur le site choisi, utilisent trop souvent leur adresse de courriel professionnel pour un usage personnel…

Bref, peu de personnes sont à l’aise avec tout cela. J’ai ainsi publié un diaporama sonorisé que je mets à votre disposition :
Image de prévisualisation YouTube

Cette ressource est en Creative Commons Paternité, cela signifie que vous pouvez l’utiliser comme bon vous semble (si vous la trouvez pertinente) à la condition simplement de citer son auteur. Car respecter le droit d’auteur en ligne est aussi une preuve d’une identité numérique assumée !

Bon visionnement !

Une chronique de Jacques Cartier

www.jacques-cartier.fr – www.espace-formation.eu

Commentaires

commentaires

One Response

  1. Philippe Crémieu-Alcan 16 novembre 2017

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *