LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !
onomatopees

Ma vie de prof en onomatopées

Comic strip scolaire

Serge me disait toujours : « Viens petite fille dans mon comic strip, viens faire des bulles, viens faire des WIP ! Des CLIP ! CRAP ! des BANG ! des VLOP ! Et des ZIP ! SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ ! » …alors aujourd’hui je vais répondre à son invitation et partager le (tout) début d’une de mes journées de prof en 10 bulles bédesques.

onomatopees

Quand j’entends mon réveil sonner le matin et que je dois sortir de sous ma couette qui me semble plus que jamais amoureusement douillette et chaude.

Quand à force de repousser mon réveil par tranches de 7 minutes (parce que c’est bien connu, ça vaaaaaaa, je suis laaaaaaaaaarge…), je finis par être en retard.

Que je dois m’arracher aux bras de mon lit dans la douleur (et que dans la précipitation je cogne au passage mon petit orteil contre le coin de la porte).

Quand mon cerveau embrumé de sommeil s’éclaircit brusquement après de longues gorgées de café avalées à la hâte, au risque de me brûler, en même temps que je sors mes affaires sur mon bureau pour ma journée de classe.

Quand mes élèves arrivent dans la classe et posent en douceur leur cartable…

…et prennent soin de soulever précautionneusement leur chaise pour préserver l’environnement sonore de la classe.

Quand je commence la séance de calcul mental par une petite réactivation du vocabulaire, que je demande à Annick-Bilirubine comment s’appelle le résultat d’une soustraction et qu’elle me répond : « une division ».

Quand Ludovic-Abricot intervient spontanément pour dire : « Mais non, si tu ne sais pas tu dois regarder dans ton cahier de mathématiques ou sur cette affiche qu’a accrochée la maîtresse, c’est fait pour nous aider ! Rappelle-toi, le résultat d’une soustraction c’est une différence ».

Quand Brandon-Derrick découvre à cette occasion que oui oui oui nous sommes bien en train de faire des mathématiques et non pas de l’histoire ou du français, qu’il peut donc ranger son cahier orange et son Bescherelle mais qu’en revanche sortir son ardoise pour participer aux activités de calcul mental ne serait pas superfétatoire.

Quand Kenzo-Fuego demande s’il doit aussi sortir son feutre à tableau pour écrire sur l’ardoise.

Quand l’effet-caféine ne fait pas long feu, incapable de lutter avec le redoutable effet Kenzo-Fuego… Quand la journée me susurre à l’oreille que potentiellement elle va être loooongue…

 

Et maintenant, obladi oblada, à vous de jouer : quelles sont les onomatopées de votre vie de prof ?

Une chronique de Sophie Pouille

Commentaires

commentaires

Sophie Pouille

Bonjour, je m'appelle Sophie, je suis T1, j'enseigne en CM1... et j'adoooooore raconter mon quotidien avec mes zapprenants de moyenne taille :-)

J'ai partagé sur mon blog Blablaprof mon année de stagiaire entre les bancs de la maternelle (où j'enseignais) et de l'Université (où j'étais enseignée) : je me suis éclatée à y raconter mon ressenti à chaud lors de ma découverte du "plus beau métier du monde".

Pour me suivre :
- ma page Facebook
- mon blog

commentaire