LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !
film-avant-noel

7 films pédagogiques pour demain

On peut toujours rêver

Nous y voilà (enfin) : la dernière semaine avant les vacances de fin d’année. Statistiquement, vos élèves vont donc passer par un pic d’excitation dont l’intensité sera proportionnelle à votre état de je-suis-au-bout-de-ma-vie-pitié-sortez-moi-de-là.

film-avant-noel

Et malgré toute votre bonne conscience professionnelle et l’envie de construire chez vos apprenants des compétences solides, vous allez céder à la sirène du dernier vendredi avant les vacances, vous allez être faible, bref vous allez leur projeter un film.

Non, ne niez pas.

Et ne culpabilisez plus : le PJP a pensé à vous et a sélectionné pour vous 7 films que vous pourrez projeter en toute quiétude tant nous nous portons garants de leurs vertus pédagogiques. Il ne vous reste qu’à choisir parmi cette sélection :

filmmajbis

Le silence des élèves

Synopsis : C’est l’histoire d’un enseignant qui expliquait à ses élèves que le travail était à réaliser en silence pour permettre à chacun de se concentrer. Et les élèves respectaient cette consigne.

Quel usage pédagogique ? Attention, il faut avoir le cœur bien accroché pour regarder ce film, qui contient des scènes de calme studieux insoutenables pour les âmes sensibles.

 

 

La dictée de la peur

Synopsis : C’est l’histoire d’élèves qui faisaient une dictée. Et d’une enseignante qui devait évaluer ensuite l’acquisition de leur compétence orthographique.

Quel usage pédagogique ? Un vrai film d’horreur avec du frisson à chaque minute, mais néanmoins teinté d’humour, comme par exemple lors de cette réplique culte :

« Tu as pris ton cahier hier pour réviser la dictée ? Oh bah non ! On m’a dit de réviser, pas de réviser avec mon cahier de leçons. Pourquoi il fallait que je le prende ? »

 

 

Un long dimanche de correction de copies

Synopsis : C’est l’histoire d’une enseignante qui adorerait passer son dimanche à faire la sieste, regarder quelques séries et faire un Scrabble en famille. Mais qui a plein d’évaluations à corriger.

Quel usage pédagogique ? Une véritable tranche de vie pour permettre à vos apprenants d’y réfléchir à deux fois avant de dire « Moi aussi, quand je serai grande, je serai maîtresse comme vous ! »

FILMMAJ1

 

ET ou EST

Synopsis : C’est l’histoire d’un apprenant qui non seulement avait compris la différence entre les homophones « et » et « est » mais la réinvestissait ensuite dans ses écrits.

Quel usage pédagogique ? Un film idéal pour faire découvrir la science-fiction à vos élèves !

 

Dylanocchio

Synopsis : C’est l’histoire d’un apprenant qui s’appelait Dylanocchio et qui était capable de te dire « Mais je parlais pas ! J’vous jure ! » alors qu’il a été tellement discret que même les élèves de la classe d’à côté l’ont entendu parler.

Quel usage pédagogique ? Pour faire passer un message subliminal à tous les Jordannocchio, Rayanocchio et Nolanocchio de votre classe.

 

film1

La joie

Synopsis : C’est l’histoire des trois enseignants qui étaient de service de récré le vendredi matin.

Quel usage pédagogique ? Pour la bonne humeur contagieuse. La scène où la pluie commence à tomber alors que les collègues sont en retard pour récupérer leurs élèves vous emplira de bienveillance pour la journée !

 

Blanche-Neige et les douze nains

Synopsis : C’est l’histoire d’une enseignante dans une classe de CP en REP+.

Quel usage pédagogique ?  Pour garder l’espoir grâce à un joli happy end, mais à condition de ne pas oublier que ce n’est qu’un dessin animé.

 

 

…Et vous, quel film allez-vous projeter à vos élèves ce vendredi après-midi dans cette atmosphère enfiévrée et parsemée de miettes de quatre-quarts industriels caractéristique de juste-avant-les-vacances-de-Noël ?

 

Une chronique de Sophie Pouille

Commentaires

commentaires

Sophie Pouille

Bonjour, je m'appelle Sophie, je suis T1, j'enseigne en CM1... et j'adoooooore raconter mon quotidien avec mes zapprenants de moyenne taille :-)

J'ai partagé sur mon blog Blablaprof mon année de stagiaire entre les bancs de la maternelle (où j'enseignais) et de l'Université (où j'étais enseignée) : je me suis éclatée à y raconter mon ressenti à chaud lors de ma découverte du "plus beau métier du monde".

Pour me suivre :
- ma page Facebook
- mon blog

Un petit commentaire ?