LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !
non-violence

Pour une éducation à la non-violence

Développer les compétences psychosociales de vos élèves

J’ai découvert ce livre suite à une formation sur le développement des compétences psychosociales, c’est-à-dire l’aptitude à maintenir un état de bien-être en adoptant un comportement approprié et positif avec les autres. Il m’a permis de découvrir de nombreuses activités réellement adaptées pour les élèves afin de construire un climat de classe plus serein. C’est pourquoi aujourd’hui j’ai envie de vous le présenter.

non-violence

De quoi ça parle ?

Le mot-clé autour duquel est construit ce livre est le conflit. Il fait partie de la vie de chacun, mais, trop souvent, la tendance est de s’attaquer à la personne plutôt qu’au problème. Nous ne pouvons pas éliminer le conflit de nos vies. Par contre, nous pouvons apprendre à y faire face.

Dans ce livre, il n’y a pas de recette miracle pour « résoudre » tous les conflits. Par contre, il y a des outils qui peuvent permettre de « transformer » les conflits.

Je soulignerai que ce livre n’est pas à utiliser uniquement lorsqu’il y a une crise. C’est un outil qui se veut préventif et qui propose des activités visant à mieux vivre ensemble. Car pour transformer un conflit, il faut déjà bien se connaître soi. Sans cela, difficile de comprendre l’autre, différent de soi.

Comment est-il présenté ?

Dans ce livre, il y a 6 chapitres : Les autres et moi – Les émotions et le corps – La communication – Le conflit et nos réactions – Transformer des conflits, étapes et stratégies – La coopération.

Au sein de chaque chapitre, il y a un objectif général et 3 ou 4 modules. Par exemple, dans la partie « Les autres et moi », on trouve le module « Chacun a des points forts. J’ai des capacités et des limites ». Et au sein de chaque module, il y a des activités proposées : souvent il y en a 2 pour les élèves de 8-10 ans et 2 pour ceux de 10-13 ans, permettant d’utiliser ce livre du CE2 à la 5e.

Pour chaque activité il y a son descriptif, des questions permettant d’amorcer la discussion et une conclusion de ce qui peut en être retiré. Ce sont des activités pour la plupart clé en main.

Quels types d’activités ?

Des histoires : Par exemple, l’histoire « Le lion et la souris » inspirée d’Ésope : en résumé, c’est l’histoire d’un lion qui veut manger une souris qui se pose sur sa patte, mais face aux supplications de la souris le lion la laisse partir. Un peu plus tard le lion est pris dans un filet et la souris, grâce à ses dents, ronge le filet et ainsi libère le lion.

Suite à cela, plusieurs questions sont posées : qu’as-tu aimé dans l’histoire ? Est-ce que quelqu’un s’est déjà moqué de toi comme le lion de la souris ? Dans quel sens la souris était-elle plus forte que le lion ? Qu’est-ce que ça veut dire « être fort » ?

Des exercices : Par exemple, « Rendez-vous au zoo ». C’est un exercice d’écoute qui illustre qu’il n’est pas facile de bien écouter et que l’écoute passe par une sélection de ce qui est important et non par une répétition mot pour mot de ce qui est dit. Dans cette activité, 3 élèves sortent de la salle pendant que les autres prennent connaissance d’un message donnant un rendez-vous au zoo. Puis à tour de rôle chaque élève revient dans la salle, doit communiquer le message qui lui a été transmis et le dernier élève doit finalement le répéter au groupe entier.

Des jeux : Par exemple, « Le nœud infernal ». Les élèves forment une ronde, ferment les yeux, tendent les bras vers le centre et doivent attraper deux mains chacun. Puis, sans se lâcher les mains, il faut essayer de démêler le nœud pour reformer le cercle initial. La coopération est indispensable pour y arriver.

 

Dans le collège sensible où j’enseigne, chaque élève de 6e et 5e suit un cycle de 10 séances par an, positionnées sur les heures de vie de classe, d’éducation civique ou d’étude encadrée, au cours desquelles ces activités trouvent toute leur place. Testées sur des collégiens et grâce à leur côté souvent ludique, elles sont un support réellement utile pour quiconque veut se lancer dans l’aventure.

Et vous, que mettez-vous en place pour apprendre à vos élèves à mieux vivre tous ensemble ? Avez-vous des outils à partager ?

 

Une chronique de Chloé

Commentaires

commentaires

ChloeP

Professeure des écoles depuis 2012, je me suis spécialisée pour travailler dans l'enseignement adapté (SEGPA).
http://lasegpaventure.eklablog.com

Un petit commentaire ?