Tobie Lolness

Prix des Incorruptibles Commentaires fermés

de Timothée de Fombelle. Illustrations de François Place. Gallimard jeunesse.

Voici ce que j’écrivais sur ce même blog le 11 mai 2007 :

Un parti pris extrêmement original que celui choisi par ce jeune auteur pour son premier roman.

Tome 1 : La vie suspendue. Dans l’univers d’un grand chêne, un peuple miniature et sans autre horizon mène entre les branches et l’écorce une vie bien remplie. Le tobielolness.jpgjeune Tobie, un millimètre et demi, fils d’un savant génial et sage, aurait continué sa vie d’enfant heureux sans le refus de son père de livrer le secret d’une invention dont certains auraient pu faire mauvais usage. D’exil en prison, puis en fuite, il se bat avec un courage indéfectible pour échapper à ses poursuivants, libérer ses parents et protéger son amour naissant pour la jeune Elisha.

Un gros livre à lire d’une d’une traite, tant les aventures du minuscule héros nous touchent et nous tiennent en haleine…
Un vrai roman d’aventures où se succèdent des moments pleins de tendresse, de tension extrême, de drame, de légèreté ou de sérieux, où évoluent des personnages attachants, le tout servi par une écriture très personnelle et inventive. Une réussite !

Les beaux dessins au trait de François Place aèrent le texte. Ce premier tome, qui aura une suite, incite au rêve et va enchanter les lecteurs.

Prix Tam-Tam Je Bouquine 2006. Prix Sorcières 2007.

*****************

Mais j’ai loupé un chapitre, ne peut s’empêcher de se demander le lecteur en commençant ce roman, tant il semble que le jeune héros, Tobie Lolness, qui ne mesure pas plus d’un millimètre et demi, est en danger, pourchassé par des individus, dont un certain Leo Blue, l’ancien meilleur ami de Tobie ! ? ! En quelques mots, le lecteur incos.jpg
plonge dans l’action. Jusqu’à la dernière page, le souffle est tenu en haleine. Tobie Lolness est un garçon remarquable, qui ne manque jamais de ressources, malgré la somme d’épreuves offertes. Les personnages qu’il croise ont ces contours flous qui les rendent insaisissables. C’est une prodigieuse réussite, un joli monde sans magie, sans esprit surnaturel. C’est de la poésie, vibrante et touchante, accessible pour tous les lecteurs !

Et bien sûr, ne pas rater le tome 2, Les yeux d’Elisha

Timothée de Fombelle est un tout jeune auteur ; né en 1973, il est agrégé de Lettres Modernes. Tobie Lolness est son premier roman.

Tags : ,

Un été outremer

Prix des Incorruptibles Commentaires fermés

Un été outremer / Anne Vantal. – Actes sud junior

uneteoutremer.jpgSuperbe récit abordant le difficile sujet de la recherche de ses origines biologiques par un jeune homme adopté, Un été outremer est écrit avec finesse et justesse.

Le jour de ses 18 ans, Félicien peut enfin accéder à son dossier d’adoption dans les bureaux de la DASS. Il y découvre un nom, Samira Maziane, celui de sa mère biologique, et une adresse, celle du plus grand hôpital d’Alger. Stupeur et incompréhension, il est né à Alger et c’est toute une vie qui se trouve remise en question. Honte, peur et colère sont les sentiments de Félicien et l’auteur excelle à les mettre en mots dans un récit très bien construit. Bouleversé par ces informations, il rate son bac et fugue pour partir à la recherche de sa mère. Il nous emmène à la découverte de sa nouvelle identité en Algérie et de sa famille.

Le style, simple, poétique, soutient une intrigue très bien amenée et traitée avec subtilité. La psychologie du personnage principal est explorée sans excès d’analyse ni mièvrerie : le désir profond de retrouver ses origines empêche Félicien de suivre son chemin tracé de jeune bachelier et le pousse à mûrir rapidement et à prendre son autonomie. L’auteur sait à merveille restituer une atmosphère : on sue au soleil d’Alger, on grelotte dans les petits matins de Kabylie, on assiste à la naissance d’un homme qui se construit tout au long du récit dans la difficulté et les souffrances, en assumant sa deuxième naissance au monde. C’est aussi l’occasion pour le lecteur de voyager dans cette Algérie moderne qui n’a pas perdu sa chaleureuse hospitalité malgré les désastres de ces dernières années. La façon dont Félicien l’appréhende permet de mettre en évidence les préjugés habituels sur ce pays et l’aide qu’il reçoit de tous dans sa recherche déjoue bon nombre d’idées reçues.Une histoire touchante et écrite avec beaucoup de talent et de délicatesse.

En utilisant la première personne, l’auteur nous fait partager la quête de Félicien dans la recherche de ses origines, Les mots d’Anne Vantal font mouche, et la quête de Félicien, devient celle du lecteur tout entier associé aux espoirs et aux doutes du personnage principal.

Tags : ,

Filer droit de Michaël Coleman

Prix des Incorruptibles Commentaires fermés

filer_droitCOLEMAN, Michael. Filer droit. Rouergue, 2006. DoAdo Noir.

Petits vols et combines à deux sous, Luke Reid connaît ça sur le bout des doigts. Sur le fichier central de la police, il s’est vu attribuer trois lettres : JDM. Pour Jeune Délinquant Multirécidiviste. A quinze ans, il traîne la moitié du temps dans la rue à la recherche d’une bonne affaire. Quelque chose à voler, qu’il pourrait garder ou bien revendre. Alors que Luke est sur un coup sympa, le vol d’une belle paire de baskets à l’arrière d’un magnifique 4×4, deux caïds le logo_incos_petit.jpgprennent par surprise, piquent le véhicule et tout dérape. Pour éviter la détention, Luke va devoir prendre un tout autre chemin. Un chemin finalement plus escarpé que celui de sa vie de petit voleur. Pour la première fois, quelqu’un va lui faire confiance. Elle s’appelle Jodi, elle est aveugle. Et pourtant elle voit, mieux que tous les autres. Surtout quand Luke est prêt à tout, même à se soumettre une dernière fois à la loi des caïds, pour la protéger du pire.

Tags : ,

L’odyssée d’Oleg Lerner

Prix des Incorruptibles Commentaires fermés

L’odyssée d’Oleg Lerner / Larissa Cain. – Syros, 2006. (Les Uns les autres)

oleglerner.gifJeune juif de 12 ans enfermé dans le ghetto de Varsovie en 1940, Oleg se révèle un enfant courageux et protecteur envers sa famille. C’est d’ailleurs ce qui va le sauver. En sortant clandestinement du ghetto pour essayer de trouver du pain, Oleg échappe aux flammes et à une mort certaine. Après une halte chez Mathieu un marchand de bois, Oleg rejoint les partisans, connaît la peur et la faim et perd encore et encore des camarades. Se sentir indésirable, abandonné, Oleg éprouve dans sa tête et dans son corps tout ce que cela signifie vraiment. A chaque fois qu’un espoir renaît, que les choses semblent aller mieux, tout s’écroule. Oleg connaîtlogo_incos_petit.jpg beaucoup d’épreuves ; la mort rôde autour de lui. Le malheur habite cette histoire, noire d’un bout à l’autre. Pour avoir elle-même vécu à l’époque du nazisme et avoir été aussi enfermée dans le ghetto de Varsovie, Larissa Cain, l’auteure, cerne avec justesse les ressentis de cette époque-là. Elle ne juge pas, ne met pas d’un côté les bons et de l’autre les méchants. Elle observe juste la terrible réalité du monde qu’elle fait réapparaître dans une fiction.

QCM sur l’Odyssée d’Oleg Lerner

Tags : ,

Prix des Incorruptibles 2008

Prix des Incorruptibles Commentaires fermés
Tags :

La bataille de la sardine sacrée (suite)

Prix des Incorruptibles Commentaires fermés

Natacha récupère une pierre égyptienne que son père archéologue a reçu d’un collègue disparu. Cette pierre magique la transforme en chat ! C’est ainsi que Tacha apprend à connaître son propre félin et le monde féroce des animaux du quartier. Devenue Capitaine Jolie-Minette, et aidée de son amie humaine Lucy, elle va déjouer le piège du prêtre-chat de la Sardine Sacrée et réconcilier deux territoires ennemis, les Entrechats et les Chats-Puants. Cette mission accomplie, elle retourne à son état humain, et range la pierre dans un tiroir en se promettant de ne pas la réutiliser…

De surprises en rebondissement, cette bataille pour une sardine instruit beaucoup sur la psychologie féline… et humaine.

Pleine de rebonsiddements et distrayante, l’intrigue ne manque pas d’inventivité et d’originalité. Les dessins de Adam Stower viennent illustrer très plaisamment la galerie de chats mise en scène. C’est un vrai univers parallèle que Kate Saundes crée, où le lecteur s’amusera à retrouver toutes les correspondances avec le monde des humains. Après avoir lu La Bataille de la sardine sacrée, on ne regarde plus son chat ou sa boîte de thon à l’huile de la même façon !

Une aventure trépidante « chat-(sa)crément » prenante. AJ

Tags : ,

La bataille de la sardine sacrée de Kate Saunders

Prix des Incorruptibles 7 commentaires »

Thème abordé : Magie

sardine.gif

Résumé du début de l’histoire : Tacha, une jeune fille découvre que la pierre d’albâtre blanc que son père lui a donnée a des pouvoirs magiques. Cette pierre donne à Tacha le pouvoir de se transformer en chatte…. Ce livre m’a beaucoup plu. L’histoire est inventée, il y a de l’action ; c’est comme une enquête policière, mais dans le royaume des chats. Estelle B.

J’ai bien aimé La bataille de la sardine sacrée car ça raconte  la vie double qu’ont les chats : d’un côté ils vivent normalement avec leurs maîtres, et de l’autre, on voit les chats devenir général, ennemis, se mariant… J’ai bien aimé comment l’auteur racontait ; l’histoire était claire et les mots n’étaient pas compliqués. Justine H.

C’est l’histoire d’une petite fille qui a un chat comme animal de compagnie. Ce chat fait partie d’un clan, celui des chats-poubelles. Toutes les nuits, ce clan se réunit car un autre clan leur a déclaré la guerre. La petite fimme, nommée Tacha, se transforme soudain en chat rousse et s’introduit dans le clan des chats de son chat. Elle le cache à ses parents, et tous les soirs parle le langage chat avec son animal. J’ai bien aimé ce livre et en même temps pas trop ; il est attachant mais il a beaucoup de pages ! Clémentine L.

Tags : ,