Archive for the ‘BIA’ Category

BIA au Collège Augustin Malroux, Blaye les Mines, 81

vendredi, septembre 18th, 2009

Collège Augustin Malroux

Blaye les Mines

 

Brevet d’Initiation aéronautique

Le but du BIA, brevet de l’Education Nationale, est de diffuser une culture aéronautique à tous les élèves intéressés par la découverte des sports aériens, en vue d’un métier futur dans l’aéronautique ou de la pratique d’un loisir sportif de haute technicité : la réussite à cet examen ouvre la possibilité de bourse pour l’obtention de différents brevets de pilotage et de points lors de concours d’entrée dans des écoles à vocation aéronautique.

Le B.I.A. atteste un niveau de culture générale dans le domaine de l’aéronautique et de l’espace. Il est ouvert aux jeunes âgés d’au moins 13 ans à la date des épreuves. Le diplôme, délivré conjointement par le ministère de l’éducation nationale et le ministère chargé de l’aviation civile, permet d’avoir des facilités pour l’obtention de bourses attribuées par la Fédération nationale aéronautique (FNA), par la Fédération française de vol à voile (FFVV) et Par la Fédération Française de Vol Libre (FFVL). Ces dernières permettront d’obtenir le brevet de base ou le brevet de vol à voile pour un coût réduit.

La préparation de l’examen est assurée par le Collège qui a conclu une convention avec les clubs locaux. Les cours sont généralement dispensés de novembre à mai. Au cours de cette formation théorique, les jeunes ont généralement l’occasion d’effectuer un ou plusieurs vols d’initiation (avion, planeur et/ou parapente).

L’examen a généralement lieu en mai. Il consiste en 2 H 30 d’épreuves obligatoires écrites et une épreuve facultative de 30 mn.

Pour qui ? Pour les jeunes ayant 14 ans, motivés par l’aviation et tout ce qui vole, , ayant un bon niveau scolaire, capables d’assurer deux heures de cours supplémentaires.

Quand ? entre novembre et mai, le jeudi de 16 h00 à 18h00, le mercredi am pour les visites

Comment ? 2 heures de cours théoriques par semaine, plus des visites (station météo Albi, aéroclub Albi, musée Toulouse,), des vols d’initiation sont proposés..  Cette initiation s’effectue en utilisant les notions concrètes de la physique, des mathématiques, de la géographie, de l’histoire, de la technologie,… Le B.I.A. fait découvrir les divers métiers liés à l’Aéronautique : pilote, mécanicien, contrôleur, météorologiste, agent de piste, hôtesse,…

Coût : Les cours et les vols sont gratuits, participation financière raisonnable pour les voyages, achat d’un livre.

Formateur : Alain Vargas, titulaire du CAEA, Certificat d’Aptitude d’Enseignement à l’Aéronautique.

en 2015, 10 candidats à l’examen, 7 reçus, dont une mention Très Bien, félicitations aux lauréats

 

Brevet d’initiation

aéronautique

(BO n°40 du 11 novembre 1999, page 2067)

NOR : MENE9902416A

RLR : 549-9

Arrêté du 4 novembre 1999

Vu convention du 9-7-1999.

Article 1 – II est créé un brevet d’initiation

aéronautique (BIA) ouvert aux jeunes gens et

jeunes filles âgés de 13 ans au moins à la date où

ils se présenteront à l’examen. Cet examen

sanctionne une culture générale dans le domaine

de l’aéronautique et de l’espace pouvant être

acquise dans les établissements scolaires.

Article 2 – Le brevet d’initiation aéronautique

comprend des épreuves obligatoires écrites et une

épreuve facultative choisie parmi les épreuves

identifiées à l’article VI de l’annexe I. La nature des

épreuves, leurs modalités d’exécution ainsi que le

programme des connaissances exigées sont

précisés dans l’annexe I du présent arrêté.

Article 3 – Un groupe de travail issu de la COMIXA

arrête les sujets nationaux des épreuves prévues à

l’article 2.

Article 4 – L’examen du BIA est organisé dans

chaque académie par les comités d’initiation et de

recherche aéronautique et spatiale (CIRAS). Les

jurys d’examens sont constitués à l’initiative du

recteur d’académie et comportent un représentant

de la direction générale de l’aviation civile.

Article 5 – Les recteurs délivrent les diplômes

conjointement avec le représentant du ministère de

l’équipement, des transports et du logement.

Article 6 – L’arrêté du 18 février 1993 modifiant le

brevet d’initiation aéronautique est abrogé.

Fait à Paris, le 4 novembre 1999

Pour le ministre de l’éducation nationale,

de la recherche et de la technologie

et par délégation,

Le directeur de l’enseignement scolaire

Bernard TOULEMONDE

Pour le ministre de l’équipement,

des transports et du logement

et par délégation,

Par empêchement du directeur général

de l’aviation civile,

Le chef de service

Jean-François GRASSINEAU

ANNEXE 1

Programme de l’examen

Les épreuves obligatoires sont écrites et notées sur

20. Leur durée totale est de 2 h 30. La note

moyenne exigée pour l’ensemble des épreuves est

de 10 sur 20.

La note « 0 » est éliminatoire pour toutes les

épreuves sauf pour l’épreuve facultative.

Les matières sur lesquelles portent ces épreuves et

leur coefficient sont fixés comme suit :

I. Aérodynamique et mécanique du vol

(20 questions – coefficient 1)

– action de l’air sur les corps en mouvement ;

– études expérimentales ;

– résistance de l’air, causes, facteurs, mesure ;

– surfaces portantes : plaque plane inclinée ; profil

d’aile et définitions relatives au profil ;

– écoulement de l’air sur une aile, écoulement de

l’air autour d’un profil. Variation de la portance et

de la traînée en fonction de l’angle d’incidence ;

centre de poussée ;

– influence de l’envergure de l’aile ;

– représentations graphiques des caractéristiques

d’un profil ; utilisations ;

– descente planée rectiligne, forces appliquées ;

finesse ;

– le décollage et l’atterrissage ;

– axes de rotation d’un aéronef en vol, stabilité

longitudinale, stabilité latérale ;

décrochage.

II. Connaissance des aéronefs (20 questions –

coefficient 1)

– classification et description sommaire des

aéronefs ;

– structure des éléments constitutifs des aéronefs,

ailes, empennages, fuselages, atterrisseurs,

commandes ;

– propulseurs ;

– instruments de bord d’aéronefs ;

– description sommaire de quelques types

d’aéronefs ;

III. Météorologie (20 questions – coefficient 1)

– l’atmosphère, composition, pression

atmosphérique, température, humidité,

instruments de mesure ;

– masses d’air : notions sur les masses d’air,

classification et propriétés ;

– nuages : constitution, représentation,

classification et description ;

– les vents : caractères généraux ; direction,

intensité ;

– relations entre vent et pression atmosphérique ;

– fronts : définition ; différentes sortes de fronts,

nuages liés aux fronts, systèmes nuageux ;

– phénomènes dangereux pour l’aviation :

brouillard, brume, givre, grains, orage, foudre,

précipitations, turbulences, applications aux vols.

IV.Navigation, sécurité des vols (20 questions –

coefficient 1)

– entretien, les vérifications périodiques des

matériels volants ;

– facteurs humains ;

– éléments de réglementation, circulation aérienne.

BO n°40 – 11 novembre 1999 – BIA.doc

page 2

V. Histoire de l’aéronautique et de l’espace

(20 questions – coefficient 1)

– principales étapes : les faits, les hommes, les

matériels et leur évolution ;

– faits économiques, scientifiques et techniques.

VI.Epreuve facultative (coefficient 1)

(durée 0 h 30)

Seuls les points supérieurs à la moyenne seront

pris en compte.

Aéromodélisme

– matériaux de construction ;

– classification des modèles réduits ;

– éléments constitutifs d’un modèle réduit ; ailes

fuselage, atterrissage, empennage, commandes,

outillage, entretien ;

– radiocommande et applications de l’électronique

aux modèles réduits.

Toute autre épreuve définie par le responsable

du CIRAS..