Archive for the ‘chants’ Category

Tournent les jours , d’Etienne Daniel

vendredi, février 5th, 2010

le chant :

interprété par l’ensemble vocal Opus 27

VIVE LE VENT

samedi, janvier 16th, 2010

la version que chante la classe Me Valérie Faurie : CE1 de l’école Georges Sand à Lescure d’Albi

la version chantée par Tino Rossi

l’enfant cerf-volant de Nolwenn Leroy

mardi, décembre 1st, 2009

la chanson en karakoé :

http://www.youtube.com/watch?v=7eT-VghUQXA

L’enfant cerf-volant

Faut le voir
Assis sur un banc
Sur le troittoir
Attendre le vent
Qui a coupé le filament
Qui le retenait à sa vie d’avant

Il dort dehors
Il pleure dedans
Il dit qu’ailleurs
Rien ne l’attend
L’enfant cerf-volant

[Répétition] :
Il voulait les nuages
Il est seul enfin
Mais que sera demain

Des parents
Comme il y en a tant
La bride au coeur
Ni fous ni méchants
Eux aussi
Ils ont eu quinze ans
A quoi bon le dire
Ils n’ont plus d’âge
Maintenant

Ils se demandent
A chaque instant
S’il dort dehors
S’il pleure dedans
L’enfant cerf-volant

[Répétition]

Où vont-ils?
Au bout d’un rêve
Que devsirent-ils?
Que le vent les élève
Ils n’ont pas le temps
Pas le temps
D’attendre longtemps
Ce moment d’égarement

[Répétition]

Il voulait les nuages
Il attend le vent
L’enfant cerf volant.

Il attend le vent
L’enfant cerf-volant

Ecoute dans le vent Greame Allwright

dimanche, novembre 22nd, 2009

Ecoute dans le vent – Greame Allwright / Cohen

chanté par Richard Antony

Do              Fa              Do(2)
Combien de routes un garçon peut-il faire
Do             Fa                Do(2)
Avant qu’un homme il ne soit
Do             Fa              Do(2)
Combien l’oiseau peut-il franchir de mer
Do          Fa               Sol(2)
Avant de s’éloigner du froid
Do             Fa             Do(2)
Combien de mort, un canon peut-il faire
Do           Fa                Sol(2)
Avant que l’on oublie sa voix

Refrain

Fa               Sol   Do                Lam
Ecoute mon ami, écoute dans le vent
Fa             Sol7                    Do(2)
Ecoute la réponse est dans le vent

Combien de fois doit-on lever les yeux
Avant de voir le soleil
Combien d’oreilles faut-il aux malheureux
Avant d’écouter leurs pareils
Combien de larmes faut-il à l’homme heureux
Avant que son coeur ne s’éveille

Refrain

Combien d’années faudra-t-il à l’esclave
Avant d’avoir sa liberté
Combien de temps un soldat est-il brave
Avant de mourir oublié
Combien de mers franchira la colombe
Avant que nous vivions en paix

Refrain

Blowin’ in the Wind – Bob Dylan

How many road must a man walk down
Before you call him a man
Yes ‘n how many seas must a white dove sail
Before she sleeps in the sand
Yes ‘n how many times must the cannon balls fly
Before they are forever banned

The answer my friend is blowin’ in the wind
The answer il blowin’n in the wind
How many years can a mountain exist
Before it’s washed to the sea
Yes ‘n how many years can some people exist
Before they’re allowed to be free
Yes’n how many times can a man turn his head
Pretending he just doesn’t see

Refrain

How many times must a man look up
Before he can see the sky
Yes ‘n how many ears must one man have
Before he can hear people cry
Yes ‘n how many deaths will it take till he knows
that too many people have died

Refrain

le vent nous portera, noir désir

dimanche, octobre 25th, 2009

http://www.youtube.com/watch?v=hIkXK6rxt4c&feature=related

Noir Désir, le vent nous portera
Je n’ai pas peur de la route

Faudrait voir, faut qu’on y goûte

Des méandres au creux des reins

Et tout ira bien

Le vent l’emportera

Ton message à la grande ourse

Et la trajectoire de la course

A l’instantané de velours

Même s’il ne sert à rien

Le vent l’emportera

Tout disparaîtra

Le vent nous portera

La caresse et la mitraille

Cette plaie qui nous tiraille

Le palais des autres jours

D’hier et demain

Le vent les portera

Génétique en bandoulière

Des chromosomes dans l’atmosphère

Des taxis pour les galaxies

Et mon tapis volant lui

Le vent l’emportera

Tout disparaîtra

Le vent nous portera

Ce parfum de nos années mortes

Ce qui peut frapper à ta porte

Infinité de destin

On en pose un, qu’est-ce qu’on en retient?

Le vent l’emportera

Pendant que la marée monte

Et que chacun refait ses comptes

J’emmène au creux de mon ombre

Des poussières de toi

Le vent les portera

Tout disparaîtra

Le vent nous portera


le vent du sud, Enrico Macias

dimanche, octobre 25th, 2009

http://www.dailymotion.com/video/x3w9zh_enrico-macias-le-vent-du-sud_music

Le vent du Sud, Enrico Macias

Il souffle de partout, de Milan à Lisbonne
Sur Alger, sur corps fou, il caresse le coeur des hommes
Il fait sa révolution sur trois accords de guitare
Il joue avec passion, écoutez chanter le vent du sud
Il soulève les jupons aux rues de la Martinique
Il fait voler les avions et tous les oiseaux d’Afrique
Il passe les nuits déprisant pour faire parler sa musique
Dictateurs attention, écoutez chanter le vent du sud

Refrain
Il enflamme les jardins de Buenos Ares
Il arrête les soldats dans le désert
Le vent du sud
Il s’est gardé les bougies allumer
Il souffle au nom de toutes les libertés
Le vent du sud

Il entraîne avec lui les enfants du soleil
Abraham et Virgine, Ismael et Isabelle
Il distribue les prénoms comme des mélodies nouvelles
Quand nous les marierons
Ecoutez chanter le vent du sud

Refrain

v’la le vent (adaptation)

vendredi, octobre 9th, 2009

chanson

01-vla-le-vent

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,
v’là l’bon vent, ma mie m’appelle.
V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,
v’là l’bon vent, ma mie m’attend.

le vent, par georges Brassens

jeudi, septembre 17th, 2009

le vent

à écouter sur :

http://www.youtube.com/watch?v=dVxQIVjItg0&feature=related

Si, par hasard
Sur l’Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent fripon
Prudenc’, prends garde à ton jupon
Si, par hasard
Sur l’Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent maraud
Prudent, prends garde à ton chapeau

Les jean-foutre et les gens probes
Médis’nt du vent furibond
Qui rebrouss’ les bois, détrouss’ les toits, retrouss’ les robes
Des jean-foutre et des gens probes
Le vent, je vous en réponds
S’en soucie, et c’est justic’, comm’ de colin-tampon


Si, par hasard
Sur l’Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent fripon
Prudenc’, prends garde à ton jupon
Si, par hasard
Sur l’Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent maraud
Prudent, prends garde à ton chapeau

Bien sûr, si l’on ne se fonde
Que sur ce qui saute aux yeux
Le vent semble une brut’ raffolant de nuire à tout l’monde
Mais une attention profonde
Prouv’ que c’est chez les fâcheux
Qu’il préfèr’ choisir les victimes de ses petits jeux

Si, par hasard
Sur l’Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent fripon
Prudenc’, prends garde à ton jupon
Si, par hasard
Sur l’Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent maraud
Prudent, prends garde à ton chapeau

LE VENT – G Brassens

vent frais, vent du matin

vendredi, septembre 11th, 2009

Vent Frais, Vent du matin

A chanter en canon

à écouter sur :

http://www.eedf-paysdeloire.fr/chants-scouts/50-vent-frais-vent-du-matin.html

Vent frais, vent du matin
Vent qui souffle aux sommets des grands pins
Joie du vent qui souffle
Allons dans le grand
Vent frais, vent du matin…