Le traité de l’Elysée

Le Traité de l’Élysée est un traité d’amitié franco-allemande signé le 22 Janvier 1963

par le Président de la République Française, Charles de Gaulle, et le chancelier

de la République Fédérale Allemande, Konrad Adenauer.

Le lien personnel entre les deux hommes d’État a joué un rôle décisif dans

la formation de l’amitié franco-allemande. La première rencontre s’est faite

au domicile privé de Charles de Gaulle à  Colombey-les-deux-églises (Haute Marne) (septembre 1958).

Depuis, les bonnes relations entretenues par le Chancelier fédéral allemand, Adenauer

et le président de la République française, de Gaulle ont été le moteur d’une coopération

bilatérale.

Plus tard, le rapprochement des deux pays est devenu un exemple pour la création d’une Europe unie.

À l’occasion des célébrations des quarante ans de la signature du traité,

en janvier 2003, des formes nouvelles de coordination bilatérale entre

la France et l’Allemagne ont été créées (par exemple le Conseil des ministres

franco-allemands se réunissant à un rythme bi-annuel).

Le 22 janvier 2003, lors de la commémoration du quarantième anniversaire

du traité de l’Élysée, il a été décidé par les deux chefs d’Etat, Jacques Chirac,

et Gerhard Schröder, que le 22 janvier serait « la journéee franco-allemande »

Le traité tient son nom du lieu de sa signature, le palais de l’Elysée à Paris,

résidence des présidents de la République Française.

Il marque le début de la réconciliation des « ennemis héréditaires »

et ainsi la fin d’une période qui a coûté la vie à beaucoup de soldats

français et allemands

(voir : La Guerre franco-allemande de 1870, la Première Guerre mondiale

et la Seconde Guerre mondiale).

Un point particulier repose sur le rapprochement des peuples des deux pays.

Il était important pour les deux signataires que ce ne soit pas un traité décidé

par les chefs d’États, mais que les citoyens se rapprochent les uns vers les autres.

La fondation de l’Office Franco-allemand pour la jeunesse

de lycées franco-allemands, les échanges

internationaux entre les deux pays sont des conséquences directes du traité.

Depuis, beaucoup de villes, d’écoles, de régions françaises et allemandes se sont jumelées.

Voici le texte du traité en français : 123gifs457

Petit rappel Historique : 123gifs457

Chronologie : les étapes de la réconciliation
14-15 septembre 1958 Rencontre entre le général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer à Colombey-les-Deux-Églises
1er janvier 1959 Entrée en vigueur du Marché commun
3 mars 1959 Visite d’Adenauer à Paris
1er-2 décembre 1959 Visite officielle à Paris du chancelier Adenauer
29-30 juillet 1960 Entretiens de Rambouillet entre de Gaulle et Adenauer
4 octobre 1960 Message de de Gaulle à Adenauer sur les questions européennes
9-11 février 1961 Entretien de l’Élysée entre de Gaulle et Adenauer et sommet des Six à Paris
20 mai 1961 Entretien de Bonn entre de Gaulle et Adenauer
20-23 juin 1961 Voyage officiel en France du président de la République fédérale d’Allemagne Heinrich Lübke
15 février 1962 Entretien de Baden-Baden entre de Gaulle et Adenauer
2 juin 1962 Entretien de l’Élysée entre de Gaulle et Adenauer
2-8 juillet 1962 Voyage officiel en France du chancelier Adenauer
4-9 septembre 1962 Voyage officiel en Allemagne fédérale du général de Gaulle
21-23 janvier 1963 Entretiens franco-allemands et signature du traité de l’Élysée
http://www.efsd.de/Nouveau/menu/dossiers/elysee/texte_fr.htm