Blanchissement des anémones et baisse de fécondité des poissons-clowns

Le blanchissement des coraux est une conséquence bien connue du réchauffement climatique… Voir l’article :Les coraux menacés de disparition en 2050

© Suzanne C. Mills
Poissons-clowns et anémones dans les récifs autour de l’île de Moorea.
La teinte dorée des anémones est due à des microalgues présentes dans leurs tentacules.
Au cours d’épisodes de températures élevées, les microalgues en symbiose avec les anémones ou les coraux sont expulsées, ce qui produit le blanchissement de ces derniers.

Les anémones de mer blanchissent elles aussi . Et cela affaiblit la fécondité des poissons-clowns associés à ces anémones, comme viennent de le montrer, en Polynésie française, des chercheurs du Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement (CNRS/EPHE/Université de Perpignan Via Domitia). Après une étude de 14 mois, ils publient leurs résultats dans la revue Nature Communications le 10 octobre 2017

Après une étude de 14 mois, ils publient leurs résultats dans la revue Nature Communications le 10 octobre 2017( Cascading fitness effects of thermally-induced anemone bleaching on associated anemonefish hormonal stress response and reproduction, Ricardo Beldade, Agathe Blandin, Rory O’Donnell, Suzanne C. Mills. Nature Communications, 10 octobre 2017. DOI : 10.1038/s41467-017-00565-w)

Télécharger le communiqué de presse du CNRS : CP blanchissement anémones

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page