Des exercices pour apprendre(sixième)

Cette base d’exercices de remédiation destinée aux élèves de 6ème à été réalisée par l’ensemble des professeurs des collèges de l’Académie de Dijon.

Le but de cette base est de permettre aux élèves d’effectuer des exercices et de les corriger en autonomie afin de remédier aux difficultés identifiées lors des activités en classe

http://remediation.cours-svt.fr/6eme/index6.htm

TwitterGoogle+PinterestLinkedInFacebookEmail

A2/ LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS

LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS

La répartition des êtres vivants dépend des caractéristiques du milieu.

Les caractéristiques physiques du milieu de vie des êtres vivants sont :

la température, l’humidité et l’ensoleillement.

-Ces facteurs peuvent être mesurés ; les résultats s’expriment à l’aide d’unités de mesure

Unités de mesure

Appareil de mesure

Température

°C

Thermomètre

Eclairement

lux

Luxmètre

humidité

% d’humidité dans l’air

Hygromètre

Mesurer les différentes caractéristiques de l’environnement console VTT
En fonction de leurs exigences, les animaux se répartissent dans l’environnement de manière variable.

Expériences virtuelles Logiciel cloporte

Ex : Les Grillonsrecherchent l’ombre et l’humidité, alors que les Lézards restent au soleil.

Dans notre environnement, les conditions de vie et la répartition des êtres vivantsvarient en fonction de causes locales : par exemple la présence d’eau, la présence d’un sol, selon l’exposition, selon l’heure du jour.

L’homme influe sur la répartition des êtres vivants.

- il transforme l’environnement enconstruisant des routes, des ponts…

La répartition des êtres vivants est donc généralement modifiée.

TwitterGoogle+PinterestLinkedInFacebookEmail

B1/ TOUS LES ORGANISMES SONT DES PRODUCTEURS

B ORIGINE DE LA MATIERE DES ETRES VIVANTS

B1 TOUS LES ORGANISMES SONT DES PRODUCTEURS

I/Tous les êtres vivants se nourrissent, ils prélèvent de la matière dans leur milieu de vie.

1/ Les animaux se nourrissent

Souvent nous ne voyons pas les animaux se nourrir (ilsse cachent)…Pour connaître ce qu’ils mangent, on analyse les restes de leurs repas.

Ex : travail en Groupe

Détermination des proies de la chouette effraie

Source wikipedia

Logiciel « Pelote »  Cliquer ici

Cliquer ensuite sur SVT puis pelote et enfin sur le petit symbolefiguré

Logiciel « réseau » Cliquer ici

- Il est constitué de deux premières activités où les élèves doivent identifier les animaux mangés par une chouette et ceux qui ont décortiqué les cônes de pins maritimes.

2/Et les  végétaux ?

Quelques observations :

-Une plante sans eau finit par mourir.

-une plante verte sans lumière meurt.

Culture de PoisA gauche : avec lumière

A droite : sans lumière

Source

Les végétaux se nourrissent aussi, mais pas de la même  façon. (Ils doivent être arrosés et placés à la lumière).

II/Que font les êtres vivants avec leur nourriture ?

1/Un élevage de phasmes

Ressources Pierron

Les phasmes sont nourris avec des feuilles de Lierre.

On mesure la taille des Phasmes

Voici le tableau de mesures Ressources Pierron

On trace la courbe de croissance du phasme en fonction des jours

Ressources Pierron

NB : la courbe à une forme d’escalier à cause des périodes de mue.

Utilisation du logiciel construire un graphique voir sur le site

http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1166221613781/0/fiche___ressourcepedagogique/&RH=1160729734281

Conclusion : Les Phasmes ont grandi, ils ont fabriqué leur propre matière à partir de leurnourriture.

P 79 :doc. 3(livre Hachette)

Comparaison des constituants du Phasme et de Lierre :les constituants sont identiques mais en quantités différentes.

Ils sont constitués de matière minérale(eau et sels minéraux) et de matière organique(sucres, graisses, protéines).

2/Croissance d’un végétal

Ex : croissance d’un Chêne

source wikipedia

Source

Au cours des années, le chêne grandit, il fabrique sa propre matière.

Conclusion : Tous les êtres vivants grandissent et grossissent, ils fabriquent leur propre matière à l’aide de la matière qu’ils prélèvent dans leur milieu de vie : ce sont des producteurs. Cette matière constitue leurs organes .

TwitterGoogle+PinterestLinkedInFacebookEmail

B2/POUR PRODUIRE LEUR PROPRE MATIERE,TOUS LES ORGANISMES N’ONT PAS LES MEMES BESOINS

Rappel B1 : les besoins de la Chouette Effraie….Les besoins des Pois…Les végétaux verts et les animaux se nourrissent de façon différente…

I/ Qu’est ce qu’un végétal chlorophyllien ?

C’est un végétal renfermant un pigment vert : la chlorophylle

II/ Quels sont les besoins d’un végétal chlorophyllien ?

Voir le logiciel planteCliquer ici pour le télécharger

 

questions:

LES BESOINS NUTRITIFS DES VEGETAUX VERTS

1 /Ouvrez médiator plante

2/ Cliquez sur sommaire puis sur les étapes de la démarche scientifique ; lisez avec attention le texte

3 / Cliquez sur expérience

Hypothèse 1

A/ : Notez l’hypothèse sur votre copie.

B/  Faites le schéma du dispositif expérimental en expliquant votre choix.

C/  Choisissez un  résultat, notez le.

D/  Choisissez une  conclusion, notez la.

Faites de même pour les autres expériences

Voir le corrigé sur le classeur

Bilan : Les végétaux chlorophylliens ont des besoins très différents de ceux des animaux. Ils ont besoins de matière minérale (eau, sels minéraux, dioxyde de carbone), à condition de recevoir de la lumière.

 

Image issue du logiciel « Plantes » de Jean-Pierre Gallerand.

 

Les plantes produisent de la matière organique à partir de matière minérale : ce sont des  producteurs primaires

 

 

III/Quels sont les besoins des autres êtres vivants ?

Utilisation des logiciels réseau, pelote

Logiciel « réseau » Cliquer ici

 

Logiciel « Pelote » Cliquer ici

 

 

Bilan : Tous les autres organismes vivants produisent de la matière organique à partir de matière minérale et de matière organique provenant d’autres organismes vivants : ce sont des producteurs secondaires

Exercices:

-identification des régimes alimentaires de quelques animaux (Source )

-classer les êtres vivants en fonction de ce qu’ils utilisent pour fabriquer leur propre matière Exercice:cliquer ici

Les animaux ont des régimes alimentaires variés. Certains consomment des aliments d’origine végétale : ce sont des phytophages. D’autres se nourrissent d’aliments d’origine animale : ce sont des zoophages.
D’autres encore ont un régime alimentaire mixte. Ce sont des omnivores.
Clé de détermination pour Identifier quelques arbres(suite de l’herbier)

 

 

 

 

TwitterGoogle+PinterestLinkedInFacebookEmail

B3/L’ACTIVITE DES ETRES VIVANTS DU SOL

 

  • I/Observons une coupe de sol

Source

Le sol se compose d’éléments minéraux et de restes d’êtres vivants

 

-les éléments minéraux:Ils proviennent des roches du sous-sol érodées par l’eau, le vent, le gel, les racines …

 

-la matière organique :elle comprend des débris végétaux et des restes d’animaux morts

  • II-Que devient la matière organique du sol?

Exercice:les feuilles mortes s’accumulent et forment la litière(lien)

voir la correction

Exercice:les champignons,les bactéries,les feuilles mortes(lien)

voir la correction(lien)

-Que devient une feuille morte de la litière?

La feuille se décompose : Peu à peu ,elle est transformée en matière minérale.

Source

 

 

  • -Qui décompose la matière organique du sol?

Le sol abrite des êtres vivants qui transforment les restes d’organismes vivants en matière minérale : ce sont des décomposeurs.

voir le dossier CNRS:tous au travail pour le sol

 

  • III-Quels sont les êtres vivants du sol ?

-les observer:

  • Utilisation de l’appareil de Berlèse
  • Antonio Berlese est un entomologisteitalien, né le 26juin1863 à Padoue et mort le 24octobre1927 à Florence.
  • wikipédia

 

Principe

Le Berlèse est un appareil formé d’un d’entonnoir dans lequel on dispose un échantillon de sol, il est surmonté par une lampe et se vide dans un récipient.

Sous l’effet de la chaleur dégagée par la lampe et de la diminution de l’humidité de l’échantillon, la faune contenue dans le sol qui fuit également la lumière, se déplace vers le bas de l’entonnoir. Elle finit par tomber dans le récipient de récolte. Ce dernier contient de l’alcool, ce qui fixe les animaux.

Lien :la faune du sol

Voir l’exposition INRA :le sol

TP:Observations à la loupe binoculaire et au microscope.(images source wikipédia)

Lithobie

Cloporte

Collembole

Lombric

Iule

Oribate source

sourcePseudoscorpion/vue ventrale

Quelles sont leurs relations ?

Les êtres vivants du sol se nourrissent les uns des autres : ils sont interdépendants.

Ils constituent les éléments de chaînes alimentaires. (Rappel:La flèche signifie « est mangé par »)

Ex: Le Cloporte est mangé par l’Araignée.

 

ressource Pierron

 

Les classer

cliquer ici pour le logiciel

Clé de détermination de la faune du sol

 

TwitterGoogle+PinterestLinkedInFacebookEmail

A1/ NOTRE ENVIRONNEMENT /VIVANT,NON VIVANT

A la découverte de notre environnement proche : le collège

Environnement : Tout ce qui nous entoure.

E x : la cour du Collège

- Nous avons recherché les différents éléments qui composent cet environnement, distingué le vivant et le non vivant.

·Nous avons trié (clé de détermination) et classé (attributs et groupes emboités) certains êtres vivants

-Télécharger logiciel PHYLOGENIA

On distingue dans notre environnement:

-des composantes minérales comme les roches, l’air et l’eau,

-des êtres vivants (les animaux et les végétaux)

- des manifestations de l’activité humaine

On reconnaît les êtres vivants par leur capacité à :

- se reproduire

- se nourrir

- grandir et mourir

Quelles sont les relations entre les composantes de notre environnement?

- Les différentes composantes d’un milieu, établissent entre elles des relations indispensables à la vie des êtres vivants.

-Les êtres vivants entretiennent entre eux des relations alimentaires : un animal peut manger un végétal ou même un autre animal.

Activités en groupes d’élèves(réponses sur fiche individuelle)

-Le logiciel Réseau est constitué de deux premières activités où les élèves doivent identifier les animaux mangés par une chouette et ceux qui ont décortiqué les cônes de pins maritimes.

Dans un deuxième temps, il leur est proposé de réaliser un document représentant les relations alimentaires existant entre les animaux rencontrés.

-Télécharger le logicielréseau

-Détermination des proies de la chouette effraie

-Télécharger le logiciel pelote

-un didapage vivant non vivant :

-   Comprendre son utilisation http://svt.ac-dijon.fr/didapages/vivant_non_vivant/explication_didapage_vivant_nonvivant.swf

-    le télécharger ici :

http://svt.ac-dijon.fr/didapages/vivant_non_vivant/

TwitterGoogle+PinterestLinkedInFacebookEmail