B3/ LES IMMUNODEFICIENCES

Le cours au format word : Cliquer ici

Des immunodéficiences acquises ou innées peuvent affecter le système immunitaire

I/Les immunodéficiences acquises

 le SIda

Lorsqu’un individu est atteint par le VIH, il peut développer des maladies opportunistes.

Comment expliquer cela ?

On suppose que le VIH s’attaque à notre défense immunitaire.

Etude de courbes de concentration (A et C) dans le sang :

cliquer sur l’image pour l’agrandir

Nous voyons que le taux des lymphocytes T4 baisse alors que le taux de VIH augmente

Lorsque le nombre de lymphocytes T4 devient insuffisant, les lymphocytes B et les lymphocytes T cytotoxiques ne peuvent plus se multiplier et se différencier. L’organisme n’a donc plus de défenses immunitaires : il est immunodéficient.

Conclusion : Le virus du SIDA parasite certains lymphocytes dans lesquels il se multiplie, entrainant leur destruction.

Quand ces lymphocytes deviennent trop peu nombreux, les défenses immunitaires sont inefficaces, des maladies opportunistes se développent.

Un test permet de déterminer si une personne a été contaminée par le VIH.

Voir les animations:

Cycle rétroviral du VIH(lien)

Maladies opportunistes(lien)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Voir le rapport/ONU/SIDA 2008:

http://www.unaids.org/fr/KnowledgeCentre/HIVData/GlobalReport/2008/2008_Global_report.asp

Un site sur le SIDA et les jeunes pour informer et prévenir avec les bons mots : Qu’est-ce que le sida ? Comment on s’en protège ? Comment ça se transmet ? Se soigner, contraception et protection, orientations sexuelles:

http://www.curiosphere.tv/sida/

Ii/Les imunodeficiences innees

Etude de document : Une déficience innée

Certains enfants sont, dès la naissance, incapables de lutter contre les agres­sions microbiennes. Ils ne produisent pas de cellules immunitaires ou, s’ils en produisent, elles sont inefficaces. On parle d’une immunodéficience innée.

Dès que le diagnostic est établi, ces enfants sont placés dans une « bulle stérile » en attendant un traitement.

Une maladie si rare, qu’elle n’a pas de nom…

Au bout du fil, la petite Marie-Ange a un ton qui en dit long sur son état.

« Tout s’est bien passé. On a même pris des photos en guise de souvenirs ».

Ils ont injecté la moelle directement dans la veine cave, grâce à un dispositif qu’on lui avait déjà installé au mois d’août. La greffe a duré à peine huit minutes et a eu lieu dans sa chambre, en présence de son père et moi. Son frère Philippe l’observait à travers la vitre. C’est que la demoiselle occupe une chambre isolée de l’Hôpital général pour enfants de Montréal, de façon à supprimer tout risque d’infection.

Atteinte d’une maladie à ce point rare qu’elle n’a pas de nom, Marie-Ange ne possède pas suffisamment de lymphocytes, un type de globules blancs qui assurent le bon fonctionnement du système immunitaire. Seule une greffe de moelle osseuse pouvait lui sauver la vie. Le miracle s’est produit il y a deux semaines à travers une donneuse de Suisse dont la moelle était compatible à 99% avec celle de Marie-Ange, un fait rare.

D’après La voix de l’Est (quotidien du Québec) 23 septembre 2002

La greffe de moelle osseuse consiste à remplacer la moelle des os, et donc la production des cellules sanguines.

La nouvelle moelle est prélevée sur le donneur par aspiration, en général dans l’os iliaque du bassin, sous anesthésie générale. Elle est ensuite réinjectée par voie intraveineuse chez le receveur « compatible ».

. Les cellules, contenues dans la moelle injectée, colonisent les os du receveur où elles produisent de nouvelles cellules sanguines. La moelle osseuse contient les cellules « mères » des globules sanguins.

D’après l’Institut Français des Greffes

Résultats d’une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d’une déficience innée

Résultats

Normales

Hématies

3 720 000/mm 3

4 000 000 à 5 400 000

Hématocrites

31,5 %

37 à 47 %

Hémoglobine

11,5 g/100ml

12 à 16

Leucocytes

1 100/ mm 3

4 000 à 10 000

Polynucléaires

18 %

50 à 70 %

lymphocytes

78 %

20 à 40 %

monocytes

4 %

2 à 8 %

NB : hémoglobine : pigment des hématies (globules rouges)

La production de cellules immunitaires par la moelle rouge est donc deficiente

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

IMMUNOLOGIE/DOSSIERS /EXERCICES EN LIGNE/3ième

1/Simuler des expériences

2/ la résistance bactérienne

Voir les liens:

Vidéo les bactéries font de la résistance

http://www.evolution-of-life.com/fr/observer/video/fiche/mutations-selection-the-bacteria-resist.html

La résistance bactérienne aux antibiotiques

Cité des sciences/vidéo/antibiotiques

-Journée du 1/12/2008 au collège/forum SIDA

-Visiter les sites http://www.sida-info-service.org/

http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/sida2/index.htm

4:Les antiseptiques cutanés sont des médicaments qui servent à désinfecter plaies, brûlures, coupures et autres lésions cutanées.
. . Les différentes familles d’antiseptiques
Familles Utilisations Exemples
Les colorants Utilisés surtout pour leur effet asséchant dans l’érythème fessier du nourrisson – Eosine aqueuse
– Eosine alcoolique
L’alcool éthylique Contrairement à une idée répandue, l’alcool à 70° est la meilleure dilution, l’alcool à 90° étant moins efficace.
Utilisé pur son effet désinfectant
-. – Alcool à 70°
– Alcool à 90°
– Alcool modifié
– Alcool camphré
Les dérivés iodés L’iode et ses dérivés conviennent aux plaies et brûlures superficielles peu étendues. – Betadine ®
– Alcool iodé

Les dérivés chlorés

(Hypochlorite de sodium)

Antisepsie de la peau et des muqueuses – Dakin Cooper®
Les oxydants (Eau oxygénée à 10 Volumes = 3% ; – Effet hémostatique- Nettoyage des plaies -.
5/Quelques vidéos de la Cité des Sciences

Cité des sciences/vidéo/greffe

Cité des sciences/vidéo/cancer

Cité des sciences/vidéo/virus

Cité des sciences/vidéo/fièvre

3/Deux français ont reçu le prix nobel de médecine 2008

Le prix Nobel de médecine 2008 a été attribué à l’Allemand Harald zur Hausen et aux Français Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier pour leurs travaux séparés sur les virus responsables du cancer de l’utérus et le sida.

Qui est LUC MONTAGNIER ici

Qui est Françoise Barré-Sinoussi ici

« Les deux chercheurs français ont découvert le virus immunodéficitaire HIV. «La découverte a été essentielle à la compréhension actuelle de la biologie de cette maladie et à son traitement anti-rétroviral», a indiqué le comité Nobel dans son communiqué.

l’Allemand Harald zur Hausen a trouvé la cause du cancer de l’utérus, le papillomavirus (VPH), deuxième type de cancer le plus répandu chez les femmes.

L’année dernière, les Américains Mario Capecchi et Oliver Smithies et le Britannique Martin Evans avaient été récompensés pour leurs découvertes sur le ciblage de gène, base de la biomédecine du 21e siècle qui a permis des applications multiples dans le domaine thérapeutique telles que les cancers, la maladie d’Alzheimer ou Parkinson.

Lors de leurs travaux menés séparément, ils avaient réussi à neutraliser des gènes sur des souris atteintes de maladies similaires à celles de l’homme (mucoviscidose, thalassémie, une maladie sanguine héréditaire répandue) et à faire des essais de médicaments.

Le prix Nobel de physique sera décerné mardi et celui de chimie mercredi. Suivront le Nobel de littérature jeudi, celui de la paix vendredi. Lundi prochain, celui de l’économie clôturera la saison des Nobel… »

SourceLIBERATION

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page