Les tâches complexes en SVT

Les tâches complexes ?

Les tâches complexes sont des tâches mettant en œuvre une combinaison de plusieurs procédures simples, automatisées, connues . (Extrait du vade-mecum de la compétence 3)

Leur mise en œuvre prend du temps mais elle permet de varier les pratiques pédagogiques et de rendre les élèves acteurs de leur formation.

tâches complexes SVT

Cette pratique pédagogique n’est pas une nouveauté, de nombreux enseignants de SVT l’utilisent depuis longtemps …..

Exemple: En SVT, les séances ne sont pas toujours identiques, on peut alterner :

  • des séquences de recherche (tâches complexes: situations problèmes ouvertes, compétences à acquérir) plaçant l’élève en autonomie…
  • des séquences centrées sur une ou deux capacités précises,  réutilisables par la suite (exercices )
  • des séquences de transmission de connaissances, plus « dirigées » .

NB: Avant chaque séquence, ne pas oublier d’énoncer clairement à l’élève les objectifs à atteindre .

Depuis l’institution du socle commun, cette pratique  pédagogique se généralise …

La tâche complexe nécessite l’élaboration par l’élève d’une stratégie (et non pas de la stratégie experte attendue, elle fait appel à plusieurs ressources.

« Après avoir proposé à l’élève une situation ancrée sur le réel destinée à motiver sa recherche, on lui précise ce qu’il doit faire, de façon ouverte, sans détailler, et ce qu’il doit produire, mais sans lui dire comment s’y prendre ni lui donner de procédure à suivre.
Chaque élève va alors, dans le cadre de sa démarche personnelle de résolution et selon l’ordre qui lui convient, mettre en œuvre un certain nombre de capacités de la compétence 3 du socle commun « …. ( à voir en détail ci-dessous )
Socle c3-vade-mecum janvier 2011

NB: les liens ne sont pas actifs sur ce document; voir le dossier original Eduscol socle-C3 )

Tout d’abord, des précisions sur le socle commun et les compétences à acquérir:

La compétence ?

La compétence peut être définie comme l’aptitude qu’a un élève à utiliser ce qu’il a appris dans de nouvelles circonstances .

Dans le socle commun et dans les textes officiels français ( référentiel 2007), les compétences sont:

  1. des connaissances (savoirs)
  2. des capacités (savoir faire )
  3. des attitudes (savoir être)

D’après Vincent Carette, l’enseignement par compétences peut se caractériser par trois éléments fondamentaux :
1- proposer aux élèves des tâches complexes disciplinaires ou s’inscrire de manière plus transversales dans la vie de tous les jours.
2- Ces situations complexes peuvent être inédites pour éviter que les élèves développent uniquement des pratiques applicationnistes.
3- Toutefois, les situations complexes qui doivent être résolues par les élèves nécessitent la mobilisation de procédures que ces derniers sont censés avoir préalablement construites.(Carette 2008. Les caractéristiques des enseignants efficaces en question. Revue Française de Pédagogie source:Laurent Talbot, maître de conférences  version développée )

Le socle commun ?

  •   » Maitriser le socle commun, c’est être capable  de mobiliser ses acquis dans des tâches et des situations complexes à l’école puis dans sa vie; c’est être en mesure de comprendre les grands défis de l’humanité, la diversité des cultures et l’universalité des droits de l’homme, la nécessité du développement et les exigences de la protection de la planète.
    Le socle commun s’organise en sept compétences.
    .. »
    (voir la suite / Décret n° 2006-830 du 11/7/2006)

Compétence 1 – La maîtrise de la langue française

Compétence 2 – La pratique d’une langue vivante étrangère 

Compétence 3 – Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 4 – La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication

Compétence 5 – La culture humaniste

Compétence 6 – Les compétences sociales et civiques

Compétence 7 – L’autonomie et l’initiative

  • La compétence 3 du socle ?

 » Il s’agit de donner aux élèves la culture scientifique nécessaire à une représentation cohérente du monde et à la compréhension de leur environnement quotidien ; ils doivent saisir que la complexité peut être exprimée par des lois fondamentales. »

La principale démarche en SVT, la démarche d’investigation, ne fait pas explicitement référence à la notion de tâche complexe ; elle s’ancre dans le questionnement des élèves sur le monde réel et s’intègre  donc dans les tâches complexes

La démarche d’investigation ?

 John Dewey (XXéme siècle), l’inventeur de la « pédagogie moderne »,  préconisait que toute leçon devait être une réponse au questionnement de l’enfant qui construit son savoir dans un processus dynamique.

John DeweyJohn  Dewey,source CNDP

Un siècle plus tard, la démarche d’investigation reprend cette démarche pédagogique en l’appliquant plus particulièrement au domaine
scientifique ….

« En un temps où l’on se réclame de la pédagogie du projet, qu’il s’agisse des projets d’établissements scolaires, des projets d’action éducative, des projets pédagogiques de toute espèce, la référence à l’oeuvre de Dewey devrait être constante. Or, elle reste bien trop oubliée. L’oeuvre de Dewey reste importante. Elle a le mérite de poser des problèmes et des questions d’une actualité incontestable. »

          Marie-France Blanquet,CNDP:John Dewey : philosophe américain de l’éducation

En SVT,  la démarche d’investigation est courante et conforme aux représentations habituelles de cette discipline : « une éducation scientifique complète se doit de faire prendre conscience aux élèves à la fois de la proximité de ces démarches (résolution de problèmes, formulation respectivement d’hypothèses explicatives et de conjectures) et des particularités de chacune d’entre elles, notamment en ce qui concerne la validation, par l’expérimentation d’un côté, par la démonstration de l’autre. » source Programme SVT Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008 _

Programme SVT

  1. voir le document complet du CNDP sur la démarche d’investigation
  2. l’animation du CEA 
  3. le diaporama démarche d’investigation

 Quelques pistes de tâches complexes en SVT :

Académie de Créteil:

Niveaux

Tâches complexes

Sixième

Cinquième

Quatrième

Troisième

– Académie de Grenoble ici ,Académie de Rennes ici: banque-séquences-SVT,  Académie de Dijon, Académie de Strasbourg, Académie de Clermont, Académie de Rouen

Un site complet pour comprendre la mise en œuvre des tâches complexes en SVT, une production de l’académie de Toulouse :

taches complexes.source

 Lors de la mise en œuvre des tâches complexes, le professeur  doit se positionner comme un tuteur, une personne ressource.

« Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques,
j’apprends » : Benjamin Franklin

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Programme SVT au collège

Programme SVT au collège

Cliquez sur les images ci dessous pour les cours correspondant au programme SVT des classes de sixième, cinquième, quatrième et troisième :

SVT 6ème

Les élèves observent l’environnement proche afin d’en comprendre deux aspects: le peuplement des milieux, la production et le recyclage de la matière. Ils analysent des applications biotechnologiques et l’intervention de l’Homme sur son environnement pour satisfaire ses besoins alimentaires

Le programme est organisé en 5 parties :

• Caractéristiques de l’environnement proche et répartition des êtres vivants
• Le peuplement d’un milieu
• Origine de la matière des êtres vivants
• Des pratiques au service de l’alimentation humaine
• Partie transversale : diversité, parentés et unité des êtres vivants

SVT 5ème

Les élèves arrivent à un premier niveau de compréhension des fonctions de nutrition chez l’Homme, de la  fonction respiratoire chez les êtres vivants, de la dynamique de la planète à partir de ses manifestations de surface

Le programme est organisé en trois parties :
• Respiration et occupation des milieux de vie
• Fonctionnement de l’organisme et besoin en énergie
• Géologie externe : évolution des paysages

SVT 4ème

La reproduction sexuée chez les êtres vivants et chez l’Homme, les mécanismes de la transmission nerveuse et hormonale dans le corps et le fonctionnement interne de la planète sont étudiés

Le programme est organisé en quatre parties :
• Activité interne du globe terrestre
• Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux
• Transmission de la vie chez l’Homme
• Relations au sein de l’organisme 

SVT 3ème

Avec la génétique et l’immunologie, les connaissances sur l’Homme s’enrichissent. La biodiversité et l’évolution des espèces posent les caractéristiques du vivant. La fin du collège est alors le moment de conduire une réflexion sur la science en abordant les implications éthiques de certains progrès scientifiques et la responsabilité face à l’environnement, au monde vivant et à la santé

Le programme est organisé en quatre parties :
• Diversité et unité des êtres humains
• Évolution des êtres vivants et histoire de la Terre
• Risque infectieux et protection de l’organisme
• Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement

source: education.gouv

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page