Archive du catégorie ‘Oeuvres complètes’

Protégé : Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde: tirade de Suzann

dimanche,3 juin 2018

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Gide, correction du DST

vendredi,18 mai 2018

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Lagarce, Juste la Fin du monde

mercredi,9 mai 2018

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Ne me touchez pas, 6ème intervention de la Voix

dimanche,7 mai 2017

Réécriture des liaisons dangereuses

Anne Théron, Ne me touchez pas

Sixième intervention de la Voix: explication FR_Theron_Voix 6_expl

Incendies, « Ce qui est là » (Explication du texte)

dimanche,30 avril 2017

FR_Incendies_ce qui est là_expl

Incendies, scène 1 « Notaire », explication

mardi,22 mars 2016

Explication de la scène

FR_Incendies_Notaire_expl

Phèdre, la toute-puissance de l’amour

jeudi,10 mars 2016

Traduction et commentaire

LA_Phèdre_Toute puissance de l’amour

Latin, terminales: prologue de Phèdre (Sénèque)

samedi,27 février 2016

Traduction et commentaire du prologue de Phèdre.

Tirade de Phèdre, vers 99 à 128.

LA_Phèdre_proloque_trad et comm

Manon Lescaut, présentations

mercredi,7 octobre 2015

Editions de Manon Lescaut, couvertures

Analyses d’images

(suite…)

Incendies, une tragédie contemporaine

jeudi,14 mai 2015

Transcription du cours

Incendies, une tragédie moderne?

fin_incendies

Incendies, Wajdi Mouawad

I Rédigée par Irène: Incendies n’est pas une tragédie au sens « classique » du terme

Quand bien même Incendies a des raisons d’être identifié comme une tragédie, il ne s’agit pas d’une tragédie classique. Nous n’avons plus affaire ni au même public ni aux mêmes personnages. Durant l’époque classique, en France, le public n’était pas le même qu’aujourd’hui, il était principalement composé par l’aristocratie et la haute bourgeoisie. En effet, la tragédie classique était pensée pour les « honnêtes gens », supposés partager des valeurs, consolidées par la tragédie. Aujourd’hui  le public est bien plus diversifié, que ce soit par l’âge ou la classe sociale, à l’image des personnages d’Incendies. Car les personnages principaux de la pièce sont bien différents: Nawal vient d’un village au Liban, tout comme Wahab. Jeanne et Simon, bien que d’origine libanaise, sont Canadiens. Aucun de ces personnages n’est noble, ce qui devrait être une caractéristique principale d’une tragédie classique où le spectateur devant être conforté dans ses valeurs par l’identification, les personnages se doivent d’être nobles (comme Oedipe, Phèdre ou Rodrigue).

(suite…)