B.A.A.BA

arts appliqués

Ettore Sottsass : vers Memphis

La dématérialisation de l’objet….
pour interroger le réel
.
Parallèlement au développement de la société de consommation, dont l’économie repose sur le continuel renouvellement des produits offerts sur les marchés et qui a besoin du design pour séduire l’acheteur, les différents développements de la sémiotique ont fait prendre conscience des limites d’un design rationaliste dans une société de marché, au profit d’une valorisation des valeurs imaginatives et symboliques

 

Contexte historique
Une société héritée de la guerre

Une génération issue du baby boom de l’après-guerre, La guerre froide, les pays ayant accepter le plan Marschal (aide à la reconstruction), sont alliés des USA, les autres alliès du bloc communiste et de l’URSS et et l’affrontement est/ouest par pays interposés, le Mur de Berlin, la course à l’espace, le problème noir au USA, les impacts de la société industrielle sur l’environnement, la guerre du Kippour et le choc pétrolier, le développement de l’ordimnateur personnel et du World Wide Web….

Une vidéo sur John Fitzgerald Kennedy (la Guerre froide 3’14)
Image de prévisualisation YouTube
Une vidéo sur les Etats-Unis : logiques des interventions extérieures (Interventions américaines durant la guerre froide 6’07)
Image de prévisualisation YouTube
.
Une vidéo sur la Guerre froide
Image de prévisualisation YouTube
Avec de nombreuses images de l’Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD)
.
La Guerre du Viet Nam
.
Apocalypse now
.
Contexte artistique
.
Contexte design
.
A la fin des années 60, le nouveau design veut échapper au Good design de l’après-guerre, à l’adage « la forme suit la fonction », lorsque la valeur d’estime des objets était leur efficacité. Il suffit de regarder la Lettera 22 de Nizzoli de 1956. L’apparence de cette machine à écrire est à l’image du sérieux de la technologie mise en œuvre.  Sa séduction repose sur la qualité du service qu’elle va nous rendre : ses dimensions et le métal dont elle est faite, plaident pour sa légèreté et sa solidité, l’ergonomie des touches, de la tige de retour et même le ding qui annonce la fin de la ligne, pour sa maniabilité. Tout comme est efficace la préfabrication de  la « Maison des Jours heureux », commandée à Jean Prouvé par l’Abbé Pierrre après le rude hivers 54, pour répondre au besoin de logement des plus démunis.
Mais le nouveau design s’oppose surtout au dévoiement du projet social du fonctionnalisme rationnel,  en particulier dans le phénomène de la standardisation.
De la même manière il remet en cause la société de consommation, sa culture de la productivité et de la rentabilité et l’appauvrissement de la forme et du désir de l’usager qui  en résulte : l’objet est jetable et vite remplacé, soit parce qu’il est de mauvaise qualité, soit parce qu’il est un gadget à la mode.
Il ne s’agit plus de seulement de répondre à des besoins ni de séduire un usager « consommateur », mais de  lui rendre  sa capacité à être créatif.
Ce sera le projet de l’Anti-design, du groupe Alchimia et plus tard de Memphis.
.

Le design de l’après-guerre et la valeur d’estime de l’efficacité

La Lettera 22, Marcello NIzzoli
1956
.
La société de consommation
Image de prévisualisation YouTube
Un gadget des années 60 : le Tac Tac
« Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil »
1972, Jean Yanne
.
Le mauvais côté de la trame constructive : la standardisation
Les HLM du quartier du Haut du Lièvre à Nancy, commencé dans les années 58
.
Le bon côté de la la trame constructive : la préfabrication
La « Maison des Jours Heureux » commandée à Jean Prouvé par l’Abbé Pierre, 1955
.
Ettore Sottsass
1917-2007
de la séduction en design
 .
Les années POP
En écho à la dématérialisation opérée dans les arts on assiste à la disparition des objets tels que les concevait la société de l’après-guerre

La Valentine (1969) a été conçu pour être pratique, portable, facile d’utilisation et réalisée en plastique peu cher. Elle serait donc bien un objet rationnel si ce n’était sa couleur rouge brillante, ses formes arrondies, et la campagne publicitaire qui l’accompagne mettant en scène une jeunesse contestataire que l’on ne voit jamais taper à la machine d’ailleurs. Tout cela nous parlent de séduction et surtout de liberté d’expression.

Un échec commercial et un objet emblématique de la liberté d’expression

 

L’anti-design

A la fin des années 60, Ettore Sottsass va accentuer sa prise de position en faveur d’un design qui privilégie les formes modulable et appropriables par l’utilisateur. Il va être un des principaux acteurs avec Joe Colombo de l’anti-design.

Dématérialisation de l’unicité de l’objet, au profit d’un objet multiple et appropriable

Containers, Ettore Sottsass, 1972
Dimensions : 110 cm x 228 cm x 99 cm
Matériaux : Polychlorure de vinyle, Miroir, Céramique, Plexiglas

 

Joe Colombo Rotoliving, Cabriolet Bed, Multi chair Visiona 1, 1969

Tube-Chair, Joe-Colombo, 1969

Alchimia
A la fin des années 70, Ettore Sottsass  participe avec Alessandro Mendini, Michele De Lucchi et Andrea Branzi., aux expositions du »Studio Alchimia »,  Cette galerie est célèbre pour  la liberté de ton du design qu’elle présente, expérimental, coloré, ornementé, et qui recycle souvent en les citant et parodiant, les formes du design et de l’art, en particulier dans la série de re-design d’Alessandro Mendini.
Re-design
L’enterrement du modernisme ????!!!

Re-design de la Zig zag chair de Rietvelt, Alchimia, Alessandro Mendini, 1978

Déstructuration de la forme : le camouflage fragmente la forme

Re-design de la Wassily chair de Marcel Breuer, Alchimia, 1978, Alessandro Mendini

Dématérialisation de la fonctionnalité de l’objet, objet sculpture, manifeste, dont la taille des éléments pragmatiques est éxagérée

Chair and table for Alchimia, Ettore Sottsass, 1979

Dématérialisation de la fonctionnalité de l’objet, objet sculpture, manifeste, qui convoque une multitude de signifiés

‘Factotum’, Alchimia, Ettore Sottsass, 1979

.
Le groupe Memphis
En 1980, Etorre Sottsass fonde le groupe Memphis, nom donné d’après un chanson de Bob Dylan, Stuck Inside of Mobile With The Memphis Blues Again, … ou en référence à l’Egypte ancienne, en tout cas avec l’intention de se libérer de la « tyrannie » du Bon-design fonctionnel et rationnel autant que de la standardisation la plus pauvre. Le design de Memphis est métaphorique, faisant cohabiter citation, fantaisie, humour et poésie. Là aussi la fonctionnalité de l’objet n’est plus première. L’objet disparait derrière les références au design et à l’art qui en faisant écho à la culture de « l’usager », donne à celui-ci le pouvoir de reconnaître la valeur des objets dont il choisit de s’entourer, d’autant plus que les productions du groupe Memphis à l’instar des objets d’art sont des objets uniques ou des séries limités.
Le pastiche est la reproduction ironique ou outrancière d’une forme.
Bibliothèque Carlton d’Ettore Sottsass, pastiche du néoplasticisme,  un totem  postmoderne + devancer la fonction d’un livre : tomber
.
Design et empathie
Si l’objet se dématèrialise en tant qu’objet fonctionnel honnête, tel qu’on l’entend jusque là, c’est a dire produit industriellement correctement et répondant a sa fonction d’usage, comment se reconstruit-il. Quel est sa nouvelle fonction et quels nouveaux liens l’objet va-t-il tisser avec l’homme.
Peter de Peter Shire, référence à l’équilibre géométrique du mobilier moderne de Rietveld + une expressivité colorée et formelle ludique

Peter, Peter Shire, 1987

Table d’appoint Gerrit-Thomas Rietveld, années 30

.
Céramique de Matteo Thun, référence aux formes essentielles de la sculpture de de Brancusi non dénuées d’humour + le statut d’un contenant utile

Céramiques, Matteo Thun, 1982

Coq, Constantin, Brancusi, 1932

Négresse blonde, Constantin Brancusi, 1926

Ce groupe va réunir des architectes et des designers :  Michele De Lucchi, Matteo Thun, Marco Zanini, Aldo Cibic, Andrea Branzi, Shiro Kuramata, Michael Graves, Javier Mariscal, Barbara Radice, Martine Bedin, George J. Sowden, Masanori Umeda et Nathalie du Pasquier. Le groupe s’est dissous en 1988.

Bureau Retour de Nouvelle Guinée, Sottsass 1987

Bureau Retour de nouvelle Guinée, Sottsass 1987

Olabuenaga House, Hawaii 1989-97 Sottsass
 En plus : liens vers les Tea and coffe Piazza d’Alessi, le travail sur la série diversifiée de Gaetano Pesce

Un Commentaire

  1. Ping : BTS DDP2 | B.A.A.BA