B.A.A.BA

arts appliqués

Goldfish bowl de Herbert List : analyse d'image

HERBERT LIST

Goldfish Bowl, Santorin 1937

Il s’agit d’une image en noir et blanc, composé dans un rectangle en hauteur. Au premier plan et en bas de l’image, un globe de verre transparent, sur pied et dont le col se resserre, est posé sur une balustrade en pierre. Il est rempli au deux-tiers d’eau dans laquelle nage un poisson. Derrière, en contrebas, une mer miroitante fuit jusqu’à la tâche sombre d’une île, la mer encore, et une bande de ciel ou vogue quelques nuages légers fini la composition en haut.

Le format en hauteur contribue à conduire le regard sur une ligne verticale, reliant les éléments entre-eux, construisant un discours.

A la tâche sombre du poisson en bas de l’image, répond la surface opaque de l’île, en haut. A la sphère lumineuse du bocal répond les deux surfaces frissonnantes de l’eau, presque blanches de lumière, au centre et à l’horizon.

Le travail de la lumière, très diffuse de l’ensemble de l’image, donne une impression mélancolique, accentuée par l’isolement du poisson dans son bocal et de l’île. A cela s’ajoute le contraste entre les éléments solides, la pierre, la terre, et les éléments intangibles, l’eau, le vent qui fait frissonner l’immensité de l’eau baignée de soleil. Le poisson nage, il est seul être vivant, fragile… Le verre, serait un entre deux, il est bien solide, mais sa transparence lui donne une apparence immatériel. Et cette barrière impalpable pourrait bien être la métaphore de l’illusion qui nous fait croire à notre liberté.

Ainsi la mise en scène du poisson prisonnier, renvoyant à celle de l’île entre ombre et lumière, est le double symétrique des hommes prisonniers de la cavernes, interprétant les ombres projetées au fond de la caverne comme la réalité du monde. Platon s’en sert comme allégorie de la connaissance, la lumière du savoir contre l’apparence des ombres projetés. Hors cette photographie à été prise en Grèce et  date de l’entre-deux guerres, elle est comme un instant de paix dans cette période troublée, qui a vu la montée du nazisme en Allemagne.

C’est aussi une période intense de vie artistique avec l’émergence du courants mouvement surréaliste. Hors la photographie est pour Herbert List un moyen de rendre visible ses sensations et ses doutes personnels, l’intériorité des choses…. capter quelques unes de leurs réalités.

Les commentaires sont fermés.