B.A.A.BA

arts appliqués

Jean Prouvé

La Maison de Jean Prouvé à Nancy

Loger sa famille, la mettre à l’abri dans une maison individuelle. C’est ce vieux rêve de tous les français que Jean Prouvé réalise en 1954, pour sa femme et ses enfants.

La maison est constituée d’éléments préfabriqués, comme il se doit pour une maison Prouvé, mais des pièces préfabriquées que Prouvé avait conçues pour ses autres projets et qu’il a réussi à récupérer dans les stocks de son ancienne usine. Ainsi, les panneaux de la façade équipés de fenêtres à guillotine et volets métalliques, avaient été conçus à l’origine pour des maisons d’urgence, destinées aux réfugiés des régions sinistrées de la seconde guerre mondiale, tandis que les célèbres panneaux à hublots recouverts d’aluminium viennent d’un prototype de Maison Tropicale et de l’étonnante Méridienne de l’observatoire de Paris. 

Cette maison de bric et de broc, dont tous les éléments s’assemblent entre eux sans problème parce qu’ils découlent d’une même pensée constructive, devient ainsi est une sorte d’abrégé de la pensée de Prouvé sur l’habitat individuel et le métier d’architecte. La maison elle même est simple: un programme minimum, une économie spartiate de l’espace et des matériaux. Cette simplicité est la marque de Prouvé.

La maison de Nancy incarne de façon particulièrement émouvante les idées et la liberté de ce constructeur de génie dont se réclament aujourd’hui aussi bien Renzo Piano, Santiago Calatrava, Jean Nouvel ou Rem Koolhas.

La maison des jours meilleurs

La maison à portique

Jean Prouvé, maisons à portiques

Lien

Le cas Jean Prouvé

Les commentaires sont fermés.