logologo

Bac de français – Sujet d’invention corrigé – Séries S et ES – L’argumentation

Voici le sujet d’invention corrigé (et gratuit !). Le sujet est paru au bac français 2007, pour les séries ES et S en métropole, rédigé par C. de La Rochefoucauld, professeur de français.

Objet d’étude :
L’argumentation

Le sujet :

Ecriture d’invention (16 points)
A son arrivée à la Chambre des Pairs, le narrateur, sous le coup de l’émotion, prend la parole à la tribune pour faire part de son indignation et plaider pour plus de justice sociale.
Vous rédigerez ce discours.

Le texte :

Victor Hugo, Choses vues, 1846.
Hier, 22 février1, j’allais à la Chambre des Pairs2. Il faisait beau et très froid, malgré le
soleil de midi. Je vis venir rue de Tournon un homme que deux soldats emmenaient. Cet
homme était blond, pâle, maigre, hagard ; trente ans à peu près, un pantalon de grosse toile, les pieds nus et écorchés dans des sabots avec des linges sanglants roulés autour des chevilles pour tenir lieu de bas ; une blouse courte, souillée de boue derrière le dos, ce qui indiquait qu’il couchait habituellement sur le pavé ; la tète nue et hérissée. Il avait sous le bras un pain. Le peuple disait autour de lui qu’il avait volé ce pain et que c’était à cause de cela qu’on l’emmenait. En passant devant la caserne de gendarmerie, un des soldats y entra, et l’homme resta à la porte, gardé par l’autre soldat. Une voiture était arrêtée devant la porte de la caserne. C’était une berline armoriée3 portant aux lanternes une couronne ducale4, attelée de deux chevaux gris, deux laquais en guêtres derrière. Les glaces étaient levées, mais on distinguait l’intérieur tapissé de damas bouton d’or5. Le regard de l’homme fixé sur cette voiture attira le mien. Il y avait dans la voiture une femme en chapeau rose, en robe de velours noir, fraîche, blanche, belle, éblouissante, qui riait et jouait avec un charmant petit enfant de seize mois enfoui sous les rubans, les dentelles et les fourrures. Cette femme ne voyait pas l’homme terrible qui la regardait.
Je demeurai pensif. Cet homme n’était plus pour moi un homme, c’était le spectre de la misère, c’était l’apparition, difforme, lugubre, en plein jour, en plein soleil, d’une révolution encore plongée dans les ténèbres, mais qui vient. Autrefois, le pauvre coudoyait6 le riche, ce spectre rencontrait cette gloire ; mais on ne se regardait pas. On passait. Cela pouvait durer ainsi longtemps. Du moment où cet homme s’aperçoit que cette femme existe, tandis que cette femme ne s’aperçoit pas que cet homme est là, la catastrophe est inévitable.

————————————–
Notes :
1. 22 février 1846, deux ans avant les émeutes de 1848 qui entraîneront l’abdication du roi Louis-Philippe.
2.
Chambre des Pairs : désigne la Haute Assemblée législative dont Victor Hugo était membre.
3. Berline armoriée : voiture à chevaux sur laquelle sont peints les emblèmes d’une famille noble.
4.
Couronne ducale : cet emblème signale que la passagère est une duchesse.
5.
Damas bouton d’or : étoffe précieuse de couleur jaune.
6.
Coudoyer : côtoyer.

Analyse des termes du sujet :

- « A son arrivée à la Chambre des Pairs, le narrateur (prend la parole à la tribune) » :
Il s’agissait d’écrire un discours sous la plume de V. Hugo.
- « sous le coup de l’émotion » :
vous deviez introduire des sentiments, de l’émotion, du ressenti. Il est en fait sous entendu : « sous le coup de l’émotion de la scène qui vient de se produire sous ses yeux« , il ne faut donc pas écrire un texte trop littéraire, trop écrit, il y a une part d’improvisation.
- « pour faire part de son indignation » :
il faudra montrer cette indignation dans les paroles du narrateur.
- « plaider pour plus de justice sociale » :
dénoncer les inégalités ; convaincre, persuader de la nécessité de les réduire.

La forme du discours
- Une adresse à l’auditoire au début du discours (et éventuellement également dans le corps du discours pour impliquer le destinataire) . Exemples : Chers membres de la Haute Assemblée législative, Messieurs, Messieurs les membres de l’Assemblée, Chers collègues, etc.
- Le rappel de la scène qui vient de se produire sous les yeux du narrateur.
- Des arguments et des exemples pour convaincre qu’il faut lutter contre les inégalités sociales.
- Une formule de fin.
- Un style plutôt oral ( avec des questions oratoires par exemple)

Suggestion d’écriture d’invention :

Chers amis,
C’est encore tout ému de la scène que je viens d’observer dans la rue que je m’adresse à vous en ce 22 février 1846. Je suis à la fois confus, bouleversé et indigné et j’ai du mal à trouver mes mots.

Sur le chemin qui me menait à vous, j’ai aperçu un homme misérable que l’on menait en prison pour avoir volé un simple morceau de pain. Un carrosse somptueux, richement décoré, transportant une femme superbe et un nourrisson, vint à passer devant lui. Alors qu’il fixait ce carrosse, la jeune femme ne lui a pas même adressé un regard.

Ne trouvez-vous pas que la scène dont je viens d’être le témoin est le reflet d’un malaise et du dysfonctionnement de notre société ? Trouvez-vous qu’il soit normal que coexistent dans notre société la pauvreté extrême et le luxe inutile ? Comment se fait-il qu’un homme soit obligé de voler du pain pour nourrir sa famille, tandis que d’autres subviennent aisement à leurs besoins primaires et dépensent des sommes considérables pour des choses futiles ?

Je suis indigné par tant d’injustices, et la scène à laquelle je viens d’assister n’en est qu’une illustration : ce n’est pas un cas isolé, je suis sûr que vous en êtes bien conscient. A l’heure où je vous parle, il y a sans doute un enfant qui vient d’être laissé par sa jeune mère sur le parvis d’une église, priant le ciel pour que quelqu’un le prenne à sa charge et lui assure des soins qu’elle ne peut lui prodiguer.

Il nous faut réagir, nous ne pouvons cautionner un tel état de fait, nous devons au contraire lutter contre ces inégalités pour que chacun ait accès au minimum pour vivre. Il est de notre devoir d’assurer une protection à tous les français.

Je vous sollicite donc pour que nous imaginions ensemble un système plus juste, qui garantisse une justice sociale où chacun pourra vivre en subvenant à ses besoins primaires et aux besoins de sa famille.

Je vous remercie de votre attention et vous assure que je ferai tout pour cette cause que je pense la seule juste et la seule qui vaille la peine qu’on se batte pour elle.

Pour aller plus loin avec leWebPédagogique :

- Lire les corrigés EAF 2007, séries ES et S, Métropole.

Facebook13Twitter1Google+0Email

LeWebPédagogique, c'est LA plateforme de blogs de profs pour leurs élèves et étudiants !

Mots-clef :
22 Comments » for Bac de français – Sujet d’invention corrigé – Séries S et ES – L’argumentation
  1. Laura dit :

    Bonjour! je voudrais savoir si on doit toujours donner des exemples d’autres auteurs pour chaque arguments ue l’on dit dans un sujet d’invention. Si par exemple je donne beaucoup d’idées et arguments mais je ne les justifie avec auncun texte c’est impossible que je puisse avoir la moyenne?

  2. bonjour hayter,
    allez poser votre question sur le forum du webpédagogique !
    http://lewebpedagogique.com/forums

    bonjour beaugoss,
    c’est peut être un peu court, encore une fois, ce n’est qu’une indication de correction, et puis il vaut mieux faire court, bien écrit et bien construit, plutôt que long, bourré de fautes et mal construit, vous ne croyez pas ? Et puis l’écriture manuscrite est toujours plus étalée que celle d’un tapuscrit.

  3. beaugoss dit :

    excellent ça me fait trop plaisir de voir un vrai sujet d’invention mais ça me parait un petit peu court …

  4. hayter dit :

    bonjour j’ai choisi le sujet d’invention pour un sujet portant sur « la religieuse de Diderot »: Une lectrice contemporaine de Diderot lui écrit pour lui donner son avis sur la Religieuse et pour lui faire part des contraintes qu’elle a subies de la part de son milieu. Quelqu’un aurait des pistes de réponses?

  5. Bonjour Chacha,
    c’est notre équipe de prof de français du WebPédagogique qui vous propose cette correction. Encore une fois, c’est une suggestion de correction !
    Bonnes révisions

  6. Chacha dit :

    Salut tout le monde!

    J’ai une question: Par qui a été fait ce corrigé?

  7. faten dit :

    je veux presenter le bac francais mais j’ai peur est-ce facile pour une eleve assez brave en ecole

  8. margaux de nantes dit :

    ce sujet était tout simplement parait ! j’ai fait qqch d’assez long pour l’invention et au final j’ai eu 16 alors non l’invention n’est pas trop risqué il faut vraiment juste prendre letemps d’analyser BIEN

  9. lolie19 dit :

    Coucou, alors moi j’ai mis pratiquement les mêmes idées, sauf que j’ai fait beaucoup plus long, et j’ai eu
    7!!!!je voudrais savoir si il fallait faire court comme ce corrigé (moi j’ai fait une feuille double et demi en sautant des lignes).

  10. osadia dit :

    pour ceux qui veulent recuperer leur copie, il faut tout simplement prendre contact avec l’inspection academique

  11. fred dit :

    demain les résultats!!!!!!!!!!!!

  12. Lucie dit :

    YES !
    Aaah me voilà rassurée !!
    (à la veille des résulats… belle performance ^^)

  13. Bastien dit :

    Assez ressemblant avec ce que j’ai pu produire, il est assez frustrant de voir ce corrigé alors que ma note à l’écrit est 8/20..
    Jai pourtant eu des notes plus que correct cette année, et mes productions faisaient souvent partie des meilleures de la classes.
    Y-a-t-il des recours?Ne serait-ce que pour récuperer ma copie voire la faire réexaminer
    Merci d’avance

  14. Aurore dit :

    HIHI!!!
    Trop contente , j’ai pris ce sujet je viens d’avoir ma note : 15 :d

    Bisous bisous a tt le monde

    je vs aimes peaaaaaaaaaaaaaaaaace :D

  15. osadia dit :

    lol franchement, ceux qui demandent si le fait de pas avoir pris v h comme narrateur est un hs me font doucement marrer… franchement; meme si c pas ecrit noir sur blanc dans l’énnoncé, quand on parle d’un narrateur qui arrive a la chambre des pairs, on ne peu parler que du texte du corpus ecrit par Victor Hugo… or, dans ledit texte, si on est un peu intelligent, on se rendra très vite compte qu’il s’agit d’un recit autobiographique, et que donc le narrateur C’EST Victor Hugo…
    Et oui, désolée, mais pour ceux qui ont compri ça, il y a 99, 999999999999 % de chance que vous soyez H-S :(

  16. Axel dit :

    Bon ok, mais c’est pas marrant d’attendre…

  17. Thomas dit :

    Oui en effet c’est un bon invention mais il est un peu court! Ceci est normal il faut voir les idées directrices et non le tout! Moi j’ai pris ces mêmes idées, je pense et j’espère avoir une bonne note!!!!!

  18. Soso dit :

    Je pense qu’il fallait utiliser Victor Hugo comme narrateur même si ce n’était pas inscrit dans la consigne, c’etait sous-entendu. Mais j’espere que cela ne contera pas comme un hors sujet.

  19. gloubs dit :

    Bon alors moi j’ai pris l’invention et je pense avoir trés bien réussi. Je pense qu’il fallait mettre une petite intro du genre: son arrivée à la chambre des Pairs… Enfin bon, je pense que je mérite une super note! de toute les façons Alea jacta est… il reste plus que 2 jours à attendre…

  20. Juliette dit :

    Un peu abstrait pour un corrigé de brevet, sacrément léger pour un devoir de baccalauréat !
    Propos superficiel, sans réelle argumentation, aucun exemple précis, un joli bla-bla, quoi !
    M’enfin, c’est écrit en français et sans faute d’orthographe, alors…

  21. Halima dit :

    Moi non plus j’ai pas mis Victor Hugo , c’etait meme pas sité dans l’enoncé , donc ya pas interet qu’ce soit un H/S

  22. Morgan dit :

    je comprends pas pourquoi a pris comme narrateur V.HUGO???? ce n’est pas dit dans la consigne, donc rassurez-moi je ne risque pas de H.S si je n’ai pas pris HUGO comme narrateur????

Laisser un commentaire

Publicité




Ebook proposés par les profs

Téléchargez les ouvrages de révisions conçus par les profs du webpedago !

Réussir son bac de français

Les bonnes copies

Le commentaire composé

L’oral de français

Devenez fan du WebPédago !

LeWebPédagogique on Facebook