logologo

Bac de français – Dissertation corrigée – Le roman : la tâche du romancier

Retrouvez ici les sujets et des indications pour un corrigé du bac français 2008 pour les séries S et ES qui est tombé en métropole ce matin vendredi 20 juin 2008 ! Dans cet article des éléments pour un corrigé de la dissertation.

L’objet d’étude :Le roman et ses personnages, vision de l’homme et du monde.

Le corpus de textes :

Texte 1 : Extrait d’Honoré de BALZAC, Le chef d’oeuvre inconnu (1832)
Texte 2 : Extrait de Victor HUGO, L’homme qui rit (1869)
Texte 3 : Extrait d’Emile ZOLA, L’assommoir (1877)
Texte 4 : Extrait de Marcel PROUST, Le temps retrouvé (1927)

Question sur le corpus :

En partant des textes du corpus, vous vous demanderez si la tâche du romancier, quand il crée des personnages, ne consiste qu’à imiter le réel.
Vous vous appuierez aussi sur vos lectures personnelles et les œuvres étudiées en classe.

Des pistes pour un corrigé :

Reformulation du sujet : Le romancier n’est-il qu’un « copieur » du réel ?
Relever le paradoxe du sujet : le romancier « crée » ou « imite » ?

I. Imiter le réel
La vraisemblance : les personnages sont le miroir des hommes, le reflet du réel.  L’imitation du réel est l’objectif du romancier. Ils sont ancrés dans un temps, une époque et un lieu déterminés (ex : univers de bourgeois de province dans Mme Bovary de Flaubert).
Les procédés littéraires : les efforts du romancier se concentrent vers cette quête.
Le réalisme. (ex : souci de précision, souci du détail dans la description des personnages et du lieu dans lequel ils évoluent : la Maison Vauquer dans le Père Goriot).

II. Transposer le réel

L’écrivain procède à une transposition du réel.
- Les difficultés d’imiter le réel : dans l’autobiographie, malgré le pacte autobiographique noué avec le lecteur dès les premières pages, il y a une réelle difficulté de retranscrire avec exactitude le passé. Les souvenirs sont transposés.
- Introduction d’un point de vue : les descriptions, l’action passent par le prisme du regard de l’écrivain. Malgré souci d’objectivité, le réel est transformé par la main qui écrit.
- Le besoin de rendre le récit vivant nécessite une mise en scène de l’action, l’introduction d’événements extraordinaires, hors du commun, etc.

III. Sublimer le réel
Le réel est sublimé par les mots de l’écrivain. Les figures de style, la caricature, l’allégorie.
Les personnages sont une création originale. (ex. : Le personnage principal de L’Homme qui rit de Hugo)
Les personnages sont porteurs d’un sens qui les dépassent.

En attendant la suite de la publication des corrigés, donnez vos premières impressions sur l’épreuve écrite du bac français sur le forum !

Facebook3Twitter0Google+0Email

LeWebPédagogique, c'est LA plateforme de blogs de profs pour leurs élèves et étudiants !

Mots-clef :
30 Comments » for Bac de français – Dissertation corrigée – Le roman : la tâche du romancier
  1. marvine dit :

    hello tout le monde g un gros problème mon prof de français chéri nous a donner un disserte plutôt proche de vos sujets mais différent
    alors voila le sujet c’est: peut-on penser que la lecture de roman a pour but exclusif de faire rêver le lecteur??
    je vous en prie aidez moi

    merci

  2. Ice Tea dit :

    Comme dirait Stendhal:  » Un roman, c’est un miroir que l’on promène le long du chemin »

  3. Elise dit :

    Salut !! pour ma part j’avais fais ce plan :

    intro : but de l’auteur, création du personnage …
    pb:La tache du romancier, lorsqu’il crée des personnages ne consiste-t’elle qu’à imiter le réel ?

    plan:

    I- Un souci de vraisemblabilité
    A- S’adapter à certaines caractéristiques
    B- Identification du lecteur au personnage
    C- Rendre l’histoire plus réelle

    II- La littérature : un outil de rêve
    A -Développer l’imagination chez le lecteur
    B- Emmener le lecteur loin de ses soucis
    C- Embellir ou enlaidir la réalité

    III- Selon les différents types de roman
    A- Réaliste ( ex : Zola, Au Bonheur Des Dames)
    B- Fiction (ex : Harry Potter, JK Rowling)
    C- Il y a toujours de la réalité dans la fiction et de la fiction dans la réalité

    Voilà et avec ça j’ai eu 13 =D

    bye

  4. dupuis dit :

    candide n ‘esp pas un roman d’apprentissage , c’est un conte philosophique , bel ami de maupassant est un roman d’apprentissage , vous ne serier pas ou je peut trouver les correction du commentaire ?

  5. mariniine dit :

    Bon et beh je crois que je suis dans le cace -_-’
    en lisant vos plans je vois que je n’ai pas fait ça du tout …
    euh… je m’inquiète pour les résultats là pour le coup !
    enfiin bon on verra biien, j’espère que l’oral se passera miieu …

  6. scendiou dit :

    voilà j’ai fait différemment de vous ma dissert
    j’ai pris comme problématique : que le romancier imite certes le réel mais qu’il se sert de cette réalité pour nous offrir une vision de l’homme et de la vie plus complexe
    je me demande si g pas fait du hors sujet

  7. Marion dit :

    I-oui ds une certaine mesure les prsg reflet de la réalité:

    A)Identification aux prsg
    ex:Ensemble c’est tout d’A GAvalda carctères communs prsg simples et attachants.

    B)des sentiments atemporels qui nous bouleversent
    ex la passion amoureuse des deux héros dans Manon Lescaut de L’Abbé Prévost

    C)Des situations bannales ou communes
    ex Emma Bovary héroine de G Flaubert infidèle car décu du mariage

    II-Mais pas seule fct ouverture d’esprit du lecteur

    A) Evasion rêve & voyage pr le lecteur
    ex: les trois mousquetaires A Dumas nous fait rêver ac d valeur é un courage puis leur voyage pr sauver la monarchie.

    B) Réflexion et leçons de vie apportées au lecteur
    ex Oscar et la dame rose EE Schmitt le jeune oscar surmonte sa peur de la mort face a sa maladie grace à l’infirmière qui le comble d’amour.

    C)Critiquer & Dénoncer la société
    ex:Meursault anti-héros de l’Etranger de Camus qui est jugé pr ne pas avoir pleuré a la mort de sa mère et pas pr le crime de l’arabe.Critique é dénonce la justice ici

  8. Capucine dit :

    ok,
    ça me rassure car je l’ai aussi pris en exemple et je n’étais vraiment pas sur que ce soit un roman

  9. charlotte dit :

    coucou capucine
    J’ai regardé et Candide est bien un roman, mais un roman d’apprentissage, donc je pense que ça doit aller.
    En tout cas, merci pour ton avis, ça me rassure un peu !

  10. Noumi dit :

    Quand je lis tous vos plans, j’ai l’impression que le mien ne colle pas…
    Je laisse un peu de côté la tâche du romancier en soi, parfois j’élargis l’importance du réel au roman, au lieu de rester sur le personnage, et dans ma 3e partie je parle de l’effet du personnage sur le lecteur, et pas de la tâche du romancier… =s

    Donnez moi un avis SVP !!

    Voila mon plan :

    I. L’importance d’un personnage réaliste

    1. Une identité qui se doit vraisemblable (incipit : la présentation des personnages -> permet au lecteur de croire à l’histoire et de mieux rentrer dedans )

    2. Un réalisme non négligeable pour romans cherchent à instruire (naturalisme, zola)

    II Une part d’imaginaire est cependant essentielle

    1. Des personnages trop ordinaires peuvent ennuyer -> antihéros(Jérome et Sylvie, Frédéric)

    2. Des personnages héroïques pour satisfaire le lecteur (épopées, romans du moyen Age : chevaliers de la table ronde…)

    3. Un personnage qui serait dans une dimension comique et originale et donc invraisemblable n’est pas forcément inintéressant (Des cannibales chez Lewis, des Fourmis chez Werber…)

    III Attention cependant à la confusion entre réel et imaginaire chez le lecteur due à des personnages « trop parfaits », « trop attachants »…

    1. Une identification aux personnages dangereuse (Mme Bovary, Confessions de Rousseau, l’enfant de Jules Vallès)

    2. Garder un certain recul face aux personnages pour saisir le véritable sens du récit (quatrevingt-treize, Sarraute : le personnage est un trompe-l’oeil : garder de la distance)

  11. Capucine dit :

    coucou charlotte,
    ton plan a l’air pas mal
    Mais estceque Candide est un roman ?

  12. Pour donner vos impressions, vos plans, il faut aller sur le forum !!!
    http://lewebpedagogique.com/forums/viewforum.php?f=571

  13. charlotte dit :

    bonjour, j’ai également peur d’avoir fait un hors-sujet pour la dissertation!
    Voici mon plan :

    Pb: Le personnage n’est-il qu’une imitation du réél?

    I) Lorsque personnage = inspiré du réél
    a) personnage s’inspire du réél pr mieux en dénoncer les défauts
    ex: Germinal de Zola
    b)personnage s’inspire du réél pour aider le lecteur à mieux appréhender le monde ex: Bel-Ami de Maupassant

    II)Mais personnage = fiction
    a)personnage différent du réél, car une fonction du roman est l’évasion ex: Candide de Voltaire
    b)ne peut pas imiter le réél, car réalité différente pr chaque individu ex: Sur le roman, de Maupassant

    III) Alors: limites floues entre fiction et réalité
    a)personnages semblent si rééls qu’ils ont un arbre généalogique ex: Les Rougon-Macquart de Zola
    b)personnage vit, a un passé, une histoire et meurt comme chaque etre humain
    ex: Le temps retrouvé, de Marcel Proust

    J’aimerai avoir quelques avis…
    Merci beaucoup

  14. Capucine dit :

    Bonjour,
    voici mon plan de dissertation:

    La tache du romancier ne consite-t-elle qu’à imiter le réel ?
    I) Oui; roman autobiographique, crtitiquer, décrire le monde, une époque, identification du lecteur au personnage
    exemple: Zola, Le Père Goriot

    II) Non; monde sublimer, magnifier ou dégrader, amuser le lecteur, passer une critique implicitement, a l’époque éviter la censure, apologue, fantastique
    exemple: Princesse de Clèves, Acide sulfurique
    II) oui et non; écrivain anticipateur, refléter une époque

    Est-ce un hors sujet ?

  15. Alison dit :

    Ben moi j’ai aussi repris a peu près la problématique du sujet et en I/ j’ai mis qu’imiter el réel était la tâche que s’étaient donné les réalistes et naturalistes principalement en parlant de dénoncer conditions de vie, moeurs d’une société,etc.. et processus d’identification + facile
    Et en II/ j’ai parlé du Nouveau §Roman ( robbe grillet, ..) et que l’auteur cherchait aussi a divertir le lecteur avec des personnagestrop parfaits ou caricaturaux ..

    un peu comme toi Florian =)
    j’espère qu(on aura une note pas trop décevante.. Humm

    ;)

  16. Camille dit :

    Salut à tous ! J’ai également pris la dissertation ! J’ai peur d’avoir fait un hors sujet ! Voici mon plan (en gros)

    1. L’imitation du réel par le romancier dans la création de ses personnages
    a. Le lecteur peut s’identifier au personnage plus facilement (L’Homme qui rit de Hugo)
    b. Le lecteur a une vision plus réaliste de la scène (La peste de Camus)
    c. Le romancier garde une part de liberté dans la création de ses personnages car il peut leur inculper une personnalité spécifique (l’étranger de Camus)

    2. Le romancier peut laisser une part d’iréel dans la création de ses personnages
    a. Il a plus de liberté dans son écriture car il fait ce qu’il veut (Gargantua de Rabelais)
    b. Le lecteur peut laisser court à son imagination s’il n’a pas une idée concrète du physique du personnage (les animaux dénaturés de Vercors)
    c. Il peut dénoncer des choses à travers des personnages anormaux (la ferme des animaux de Orwell)

    Que pensez vous de mon plan? Est-il cohérent? Merci de me répondre au plus vite !

  17. maubert dit :

    il vous ai possible de consulter les corrigés!

  18. MAX dit :

    j’ai u le même probleme que delphine, j’ai choisi le plan dialectique
    1)il imite le réel
    2)il utilise son imaginaire
    3)synthèse: il par du réel puis imagine le reste pour créer son perso

    Est ce que ce sera considérer comme un or sujet??

  19. So dit :

    Bonjour
    Moi pour la dissert jai mis:

    I. Certe le romancier s’inspire du réél se basant faits fivers pour créer histoire vraisemblables dans un cadre réaliste
    – dans Le Rouge Et Noir, de Stendhal il s’isnpire d’un jeune Antoine Berthet guillotiné en 1828
    – Texte de Victor Hugo, L’Home qui rit surement inspiré de faits divers
    – Flaubert dans Madame de Bovary s’inspire de la presse de l’époque
    – Zola s’isnpire du Quartier de la Goutte d’Or
    – de plus roman assez long pour dévolloper l’itineraire des perso
    ex: Claude Lantier ds L’Oeuvre de Zola
    Georges Duroy dans Bel Ami de Maupassant
    – nombreux romanciers ont été journalistes donc transpose leur enquete dans le roman ex: les carnets de Zola

    II. Cependant le roman ne peut pas etre une simple imitation du réel.
    – si simple imitation ennuyeux, de plus impossible le réel étant infini.
    – romancier doit « composer » (Cf citation de Maupassant dans la préface de Pierre et Jean) comme le peintre ex: Marcel Proust dans Le Temps retrouvé inspire de sa vie en transformant les personnages en héros
    - jeux de focalisations entraine subjectivité, pt de vus surtout dans roman epistolaire
    ex: Inconnu à cette adresse de Kressman Taylor
    - perso hors du commun, non banal
    ex: « l’etranger » de Camus, Jean Valjean de Hugo

    III. Ainsi le romancier faisant adherer le lectuer dans son univers n’est-il pas au fond un « illusioniste »?
    -citation Stendhal « … beau mensonge.. » > « mensonge » car univers fictif, fruit de l’imagination du romancier et beau par style et composition
    – « sens du réel » de Zola … La Curée
    - le romancier doit seduire, au sens fort du therme, plaire en créant l’illusion
    - « placere docere » ex: roman d’anticipation 1984 de Dorwell

    Conclusion « illusioniste » mais nous en dit plus parfois sur le réel que bien des articles de journaux ou essais
    ex Rabelais et Albert Camus dans la peste
    Citaion de Claude Roy: « Ce sont des histoires imaginaires qui nous donnent peu etre la véritable histoire que n’ont jamais ecrite les historiens

    Ps : j’aimerais des avis dessus

  20. lfc71 dit :

    j’ai fait comme toi

  21. Albane dit :

    Plus je lis les corrections et moins je suis sereine si quelqu’un pouvait éclairer ma lanterne je serai ravie. Pendant l’épreuve l’intitulé du sujet me paraissait clair et maintenant beaucoup moins. Voici mon plan:

    Problématique: L’objectif du personnage de roman ne se réduit-il qu’à refléter la réalité?

    I- Un personnage de roman peut imiter le réel
    A- Pour rendre compte d’une réalité sociale
    B- Pour laisser une trace un témoignage d’une époque
    C- Pour dénoncer
    II- Le personnage de roman ne se limite pas seulement à la réalité : c’est la fiction:
    A- Les romans d’aventure et de détente
    B- Utopie, contre utopie, fantastique et science fiction permettent la dénonciation
    C- Contes philosophiques apportent un enseignement

    Merci d’avance

  22. Thomas dit :

    Powah! =s ……J’suis mais très très très dubitatif quand à mes résultats là…
    J’ai fais un plan : I- personnages réels, en particuliers avec des exemples dans le réalisme et naturalisme
    II- Des personnages réels mais incarnant des valeurs idéalistes, en citant en exemple les personnages des romans médiévaux, les personnages de Hugo ou Camus qui sont « caricaturés ».
    III- Des personnages Extraordinaire, en abordant le surréalisme, et en citant un héros comme Gargantua de Rabelais.

    Voilà…. J’balise un peu tout d’un coup…

  23. Pour laissez vos commentaires, c’est sur le FORUM !!!
    http://www.lewebpedagogique.com/forums

  24. Delphine dit :

    Bonjour
    alors moi je n’ai pas dut tou fait ce plan et j’ai très peur de hors sujet..!
    I.Oui car le romancier crée des pesronanges réels pour « dénoncer »
    I. NOn par exemple avce la science fiction ou Pantagruel (car pour moi la prombléatique voulait aussi signifer « est-ce le seul but? ») car elle a pour but de divertir ou de faire passer un message. et enfin que des romancires partaient du concret pour passer ensuite dans l’imagination..
    Est-ce bon ou non ?
    Merci et bonne chance à tous pour l’oral!!

  25. cannelle dit :

    a mon avis je pense que je suis a coté de la plaque ^^

  26. coralie dit :

    Oui moi aussi j’ai eu un problème, j’ai cru que lorsque qu’il mettait romancier il parlait d’un écrivain de l’époque du romantisme, du coup j’ai beaucoup parlé de ça et puis j’ai mis deux exemples avec une pièce de théâtre du coup, est ce que cela va me couter cher?
    Merci de bien vouloir répondre svp :s

  27. cannelle dit :

    Bonjour, moi voici mon plan de dissertation

    Moi j’ai repris aussi la même problématique « la seule tache d’un romancier est t-elle d’imiter le réel? »
    I Certes le rommancier imite le reel
    A. un personnage doté d’une identité
    B. Un cadre réaliste
    C. Une intrigue banal

    II En imitant le reel ils agissent également sur le lecteur
    A. Identification du lecteur au personnage
    B. Faire agir le lecteur contre des fleaux de la socièté

    III Mais, le romancier doit aussi nous faire rever
    origine du roman, personnages héroique physiquement et aux qualités héroiques comme la vertu …. Image d’un monde meilleur au lecteur.

    ps: ton plan est bien je pense florian

  28. tiphaine dit :

    je voulais juste une info j’ai pris la dissert mais vu que le sujet c’etait « d’apres les textes du corpus » je me suis qu’on ne devait prende que des exemples de romans realiste et j’ai abandonne l’idee des surrealiste :s mais du coup on pouvait prendre tous les romans possible??????? please

  29. rendez-vous ici pour en savoir plus sur les corrigés du bac français :
    http://lewebpedagogique.com/forums/bac-2008-corriges-de-l-epreuve-de-francais-bac-premiere-f571.html

  30. Florian dit :

    Bonjour,

    Moi pour la dissertation j’ai gardé la même problématique proposée par le sujet
    « La tâche du romancier est elle d’imiter le réel ? »
    Intro: histoire du roman, etc…

    I] La tâche du romancier est d’imiter le réel
    L’Assomoir de Zola qui s’inspire de fais réels sur les conditions de vies de la classe ouvrière, dénonciation de l’alcoolisme…
    Thérese raquin où l’on peux hésiter entre réel et irréel (transition)

    II] La tâche du romancier est elle d’imiter le réel seulement en partie, et dans certaines mesures
    Apologue dénoncant les caractères comme l’injustice mais l’histoire n’est pas cohérente avec la société ex La Parure de Maupassant
    Nouveau Roman…
    Romans d’aujoud’hui et du moyen âge où le personnage est « Parfaits », idéalisé totalement a coté de la réalité

    Conclusion: Oui imiter le réel en grande partis, certains textes le transposent simplement, même si certains romans comme ceux du MA et Aujourd’hui s’y détachent beaucoup
    Ouverture: présence du romancier dans le roman, citation de Flaubert « être présent partout, être visible nulle part… »

Laisser un commentaire

Publicité




Ebook proposés par les profs

Téléchargez les ouvrages de révisions conçus par les profs du webpedago !

Réussir son bac de français

Les bonnes copies

Le commentaire composé

L’oral de français

Devenez fan du WebPédago !

LeWebPédagogique on Facebook