Management : Les finalités et les missions dans les organisation publiques et les associations

La définition des finalités et des missions dans les organisations publiques et les associations

Dans les organisation publiques.

Les finalités et les mission sont définies à partir de la demande des citoyens et encadrées par la réglementation. Chaque année, le Parlement vote la Loi de Finance qui encadre les missions nationales de l’Etat. Depuis le 1 janvier 2006, la LOLF (loi organique relative aux lois de finances) a profondément modifié la façon de voter la loi de finance. Désormais les parlementaires votent tout les crédits et pas seulement les nouveautés en remettant en cause l’existant.

Ainsi l’action de l’Etat a été découpé en 34 missions divisée en 132 programmes. Ces programmes seront évalué sur des critères objectifs. Ainsi la représentation nationale pourra savoir si les fonds de la République sont bien utilisés.

Les collectivité locales (régions, départements, commune, intercommunalité) sont librement gérées depuis les lois de décentralisation et leur organe délibératif (Assemblée, conseil) vote leur budget.

Dans les associations

Les missions des associations sont fixées dans leur statuts, qui sont déposés en Préfecture. L’assemblée générale est le principal lieu de définition des missions de l’associations, missions qui sont mise en œuvre par le conseil d’administration et son bureau composé du Président, du Trésorier et du secrétaire général.

Les missions d’une association peuvent aussi bien concerner ses seuls membres (club de pétanque) qu’être d’intérêt général (secours catholique).

La mise en œuvre des missions

Les missions sont encadrée par la loi et ainsi l’Etat exerce un contrôle de légalité et budgétaire sur les collectivités et les établissements publics, ainsi que sur les associations qui reçoivent des subventions ou des dons publics (contrôles de la cour des comptes et des chambres régionales des comptes).

Cependant les organisations disposent de marges de manœuvre pour conduire leur politique. Ainsi les collectivités locales fixent leur taux d’imposition pour déterminer leur ressources budgétaires. Elles gèrent leur personnel et peuvent le motiver par des primes ou des avancements plus rapides.

L’intercommunalité et la coopération entre collectivités locales permettent de valoriser les ressources locales que ce soit des ressources touristiques ou économiques ou de recherche, mais aussi des ressources environnementales et du cadre de vie.

Une réflexion au sujet de « Management : Les finalités et les missions dans les organisation publiques et les associations »

  1. Ping : Bac STG » Blog Archive » Management : finalités et missions dans les organisations publiques et les associations

Laisser un commentaire