BD : Des Bulles sans les bulles !

page sans bulleVous ne le savez sans doute pas, ou vous n’avez jamais vu des documents bruts de ces planches BD, mais souvent on voit passer des planches sans les bulles. Sans les textes des bulles. Pourquoi ?
Tout simplement parce que les textes sont les seules parties interchangeables d’une page, souvenir sans doute des lettrages réalisés sur calque facilitant la traduction dans une langue étrangère…

Les temps ont passé et l’informatique a bien facilité ces manipulations. Pourtant, mon coloriste-maquettiste m’envoie de temps en temps ces pages tronquées de leurs lettrages, ces taches blanches me faisant penser à de gros flocons. Et aussi aux futures traductions en allemand, en espagnol ou en suédois !

Et même sans les bulles remplies, elles me plaisent drôlement mes pages BD !
Et si vous essayiez de les remplir ces bulles ?
Chiche…


8 commentaires pour “BD : Des Bulles sans les bulles !”

  • Gyal dit:

    On pourrait aussi penser à de gros ectoplasmes sortant de la tête des personnages 🙂

    Ils rappellent aussi le blanc des yeux de vos personnages, or, les yeux ne sont ils pas le reflet de l’âme?

    En tout cas votre texte complète bien l’image, on ne « pipe » pas un mot 🙂

  • paulglaudel dit:

    Merci de m’envoyer ce type de commentaire. Il veut dire que je ne censure pas les commentaires négatifs et aussi que quelquefois, on m’écrit pour ne rien dire…

  • oludeniz dit:

    Bonjour Monsieur Glaudel,

    Je viens de découvrir votre blog et vous en remercie car il est très intéressant ! Je suis professeur de français langue étrangère et j’anime pendant plusieurs mois un atelier sur la BD. Je souhaiterais que mes étudiants créent leur propre bande dessinée à l’aide du site http://www.gnomz.com et suis à la recherche d’idées de scénarios simples. En effet, mes étudiants ont commencé l’apprentissage de la langue il y a 1 an environ. Puis-je me permettre de solliciter votre aide ? Je vous en remercie chaleureusement par avance. A bientôt. Oludeniz.

  • Gyal dit:

    Bonjour Monsieur Glaudel,

    je tiens à préciser que mon commentaire n’était en rien péjoratif, bien au contraire, et je me rends compte en vous lisant qu’il peut être interprété comme tel. Mon intention était purement créative et joviale et je voulais aussi dire que c’est une bonne chose que l’image et le texte se complètent,qu’il n’y ait pas « redite » dans l’une ou l’autre forme d’expression. Ainsi, on peut vraiment imaginer une importante variété de dialogues pour votre planche, ce qui n’est pas le cas de toutes les planches de BD. J’apprécie votre travail et je suis même inscrit à Lignes et formations en section dessinateur auteur de BD et c’est votre blog qui m’a en partie donné envie de m’y inscrire.

    cordialement

    Guillaume Alonso

  • paulglaudel dit:

    Bonjour Guillaume,

    Et bien…Comme quoi le ton d’un texte peut sortir son auteur de ses intentions. Pourtant, j’ai beau le relire ( le votre ), j’y comprends toujours la même chose…
    Mais ce n’est pas grave en soi, je suis très tolérant et pas adepte de la pensée unique, ni sévère avec
    une mauvaise communication, chacun fait comme il peut.
    Ainsi, vous apprendrez, y compris dans une BD, que la ponctuation ( ou son absence ) est essentielle
    dans l’écriture des dialogues et des textes en général, pour la meilleure compréhension de son lecteur.

    Bon, bonne chance pour vos cours et que cet épisode n’affecte en rien la suite de ceux-ci.
    Ca arrive à tout le monde et vous comprendrez pourquoi il y a un fascicule intitulé « Faire publier sa BD », où je parle de deux ou trois choses concernant les lettres d’accompagnement au dossier BD…
    A bientôt et n’hésitez pas à revenir ici vous êtes le bienvenu !
    Amitiés, Paul.

  • Gyal dit:

    Bonjour,

    Merci pour vos encouragements, et c’est vrai qu’une simple virgule peut changer la signification de toute une phrase. Egalement Le ton sur lequel les choses sont dites est important et sans visuel de l’expression du personnage, sans son et sans précision de ton (comme avec les textes de théâtre ou les scenari), il est parfois difficile de comprendre avec exactitude.

    En tout cas vos fascicules donnent les pistes nécessaires pour confronter les futurs auteurs à la réalité du monde de la BD je trouve, et les cours me donnent de bonnes impulsions, merci.

    Amitiés et bonnes continuations à vous.

    Guillaume

  • galien dit:

    Arg, j’ai pas le temps, mais je trouve l’idée très drôle ! et d’ailleurs je viens de chez Korri, et je répète ce que j’y disais : j’aime beaucoup votre trait : il rend les personnages très vivants, c’est cool !

  • BD : Des Bulles sans les bulles ! | La bande de... dit:

    […] Vous ne le savez sans doute pas, ou vous n’avez jamais vu des documents bruts de ces planches BD, mais souvent on voit passer des planches sans les bulles. Sans les textes des bulles. Pourquoi ? Tout simplement parce que les textes sont les seule…  […]

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.