Mar 28 2007

Orientation BD ? Direction…Arts Appliqués !

Publié par paulglaudel dans Généralités      

faire part copier

Voilà un sujet récurrent pour les vocations artistiques ! Peintre, illustrateur, dessinateur de mode ou donc dessinateur de BD, c’est la même réponse : C’est bouché !

Ou alors, on sait pas comment faire…

Heureusement les sacro-saints  » Arts Plastiques  » réhabilitent aux moments des examens les métiers graphiques mais force est de constater que seules les filières de l’enseignement sont ouvertes à ces artistes. En extrapolant, on peut dire de même pour les mathématiques, vouées à la recherche, mais la matière est prestigieuse et empreinte d’une bonne réputation…

Le mauvais élève qu’est la Bande Dessinée a pourtant de beaux jours devant elle, et c’est un métier moderne, à usage multiple et garantissant une certaine pérennité : Celle d’avoir un vrai métier entre les mains. Ou plutôt plusieurs : Lettreur, architecte, styliste, designer, scénariste ou écrivain, peintre, illustrateur, maquettiste, créateur de jeux vidéos, etc.

Le chemin est souvent mal indiqué sur les portes des collèges et lycées mais s’il convient d ‘en énoncer un, le voici :

Pour devenir auteur de BD, vous devez d’abord être un touche-à-tout, avoir une bonne culture générale et posséder un goût de l’image, voire un coup de crayon. Dans le cas contraire, vous deviendrez scénariste, ce qui représente l’avantage de pouvoir faire plusieurs BD en même temps, la réalisation d’un scénario étant de quelques semaines, pour des droits d’auteurs substantiels et évidemment cumulables.

Donc…Vous ne serez pas obligé tout de suite de quitter votre cursus scolaire normal et cumulerez devoirs et projets BD. Vous pourrez même avoir votre BAC, ce n’est pas incompatible, et pourrez ainsi connaître les joies de la Faculté, choisissant des études supérieures de Lettres, psycho, ou même…Arts plastiques. Pour les plus têtus, tout en continuant un copieux travail personnel – des dizaines de planches en couleurs directes – vous suivrez des cours dans une école d’Arts appliqués, histoire de manier les techniques, dessin-couleurs-informatique-sculpture-etc, et même prendre en supplément une option…BD ! Et c’est d’ailleurs la meilleure orientation possible pour qui veut un bagage pour devenir auteur de BD !

Ensuite, fort de votre diplôme, vous n’oublierez pas d’envoyer régulièrement vos projets aux maisons d’éditions et établirez contacts et relations dans ce milieu, même si vous ne signez pas votre premier contrat tout de suite. Coup de chance, une boîte de pub ou de vidéo vous commande déjà des illustrations et vous pouvez gagner de l’argent en continuant à dessiner…

Un jour, à force de persévérance et d’assiduité, et un chouïa de chance aussi, vous trouverez un éditeur et récolterez succès, argent et Gloire ! Et ce, grâce à un petit personnage que vous dessiniez déjà…sur les bancs de l’école primaire ! Destin…Et ce jour-là seulement, vous ne regretterez pas de ne pas être prof de Beaux-arts ou d’Arts plastiques !

Voilà, si vous avez le goût du travail, que vous aimez cumuler plusieurs activités et que vous êtes débrouillard et imaginatif, alors n’hésitez pas à devenir Auteur de Bande Dessinées ! Sans oublier de commencer par une bonne école dArts appliqués, je suis sûr qu’il y en a une près de chez vous…Voilà la bonne orientation !

Peut-être un jour les écoles de BD vont se multiplier pour assumer ces vocations ou même il y aura t-il des formations totalement enseignées par Internet, mais cela ne remplacera pas les personnalités décalées qui produiront des histoires de Bandes Dessinées en se moquant de ces histoires d’orientation ! D’ailleurs, René Goscinny dans sa BD  » IZNOGOUD  » ( dessins de Jean Tabary ) faisait dire à ses personnages :

  • Pourquoi êtes-vous venu en Orient ?
  • J’étais désorienté…

FIN

iznogoud_image


Déc 13 2006

Des BD qui ont de la Gueule !

Publié par paulglaudel dans Généralités      

afficheweblogbd 2

« Depuis que j’ai commencé ce blog, j’ai eu envie de raconter deux ou trois choses que j’aimais ou qui me touchaient..

Lire et faire des Bandes Dessinées, c’est plutôt mon métier et depuis quelques temps, j’ai été amené à raconter mon expérience d’auteur de BD et mon parcours. Certes…Raconter des anecdotes de ses récits de jeunesse est gratifiant : On a l’impression d’être important, d’avoir eu un vécu hors du commun et de connaître les rouages essentiels  de son art. Ce n’est pas si simple et c’est souvent autre chose qui guide nos pas et nos intentions.

Quelque chose m’a toujours poussé plus loin, au delà des rêves et des envies d’être publié ! Publier des bandes dessinées sans majuscules, publier des histoires pour raconter des choses, montrer ses dessins pour faire voir qu’on sait les faire… J’ai toujours fait ces démarches finalement sans but d’épater qui que ce soit et c’est tout naturellement que j’ai trouvé des écoles et des élèves pour faire passer mes messages…

Je crois que ma vocation était de faire des Bandes Dessinées et que un jour ou l’autre, je saurais les faire comme j’en aurais envie : Avec le coup de patte de Franquin, la mise en scène de Tillieux et les dialogues de Goscinny ! Les années ont passé et j’ai fait de mon mieux avec les moyens du bord…

Pourtant, chaque fois que j’ai eu affaire à un novice, un débutant, un néophyte ou un jeune prodige inquiet qui me demandait qu’est-ce qui était important dans une BD, je lui ai toujours répondu entre les dents et presque dans un accés de rage :

L’important, c’est qu’elle ait de la gueule…Nom de dieu ! »

Aprés un petit break, je voulais relancer ce blog en republiant ma petite affiche de lancement que vous pourrez vous imprimer à l’aise si besoin, et vous faire réfléchir aux moteurs de l’inconscient qui guide nos ambitions !

Bonnes lectures de BD !


Nov 20 2006

BANDES DESSINEES : Lire et faire des BD, des comics, des mangas, des miquets quoi…

Publié par paulglaudel dans Généralités      

Je m’appelle Paul Glaudel et je suis dessinateur de Bandes Dessinées. Je mets toujours des majuscules à  » Bandes Dessinées  » car j’ai connu l’époque des dinosaures où c’était plutôt honteux d’en faire et même d’en parler. Depuis, les temps ont bien changé et les albums affluent, les livres d’études s’empilent, et on commence même à en parler comme d’un vrai métier !

La conjoncture professionnelle n’est pas si florissante, mais l’impact, l’influence et la présence des BD bat son plein : Il n’est plus possible d’éviter l’utilisation et le mode d’expression qu’est la Bande Dessinée.

Sa présence à l ‘école, dans les entreprises, dans les établissements institutionnels et chez les particuliers, a provoqué une production  » multi-usage  » et adaptée aux besoins de chacun. A qui mieux mieux son album sur sa ville , sur un illustre concitoyen ou une spécialité culinaire locale, subventionnés et diffusés par sa région, sa mairie ou un sponsor moderne et opportuniste.

Néanmoins, la Bande Dessinée n’est pas un outil facile à produire et à utiliser. Sa réalisation et son effacité ne sont pas gérables par tout le monde, et il est recommandé de faire appel à un professionnel si l’idée vous prend de vous lancer dans le bain. La BD, c’est un métier et quelques trucs et astuces sur la narration et le graphisme ne peuvent pas faire de mal !

Je suis à votre disposition concernant ces quelques conseils de base et même mieux. J’ai d’ailleurs réalisé à cet effet des manuscrits pédagogiques sur l’apprentissage de la BD, des généralités aux réalisations de scénarios et de planches, pour une école à distance parisienne  » LIGNES et FORMATIONS « , qui est sur le point de les inclure dans une formation professionnelle suivie, avec corrections, devoirs et tout…( Informations sur demande )

Pourtant, si tout le monde n’est pas à même de faire un jour de la BD, sa lecture en est universelle et chacun a eu l’occasion d’en lire au moins une fois, même les plus réticents ! L’apprentissage de cette lecture  » BD  » demande tout autant une méthode et son approche est souvent abordée par les enseignants, désireux d’être à la page ( de BD ) mais reconnaissant aussi  » l’omnipotentialité  » et le charme de ce neuvième art !

 

 » Comment lire une Bande Dessinée ?  » sera donc le sujet de mes prochains articles, mais j’attends vos commentaires, questions et suggestions, afin d’affiner le contenu de ce blog et d’anticiper vos attentes.

Bonne journée !