Déc 31 2008

BD Hors-série : BRAZIL le film…nourrir son imaginaire !

Publié par paulglaudel dans Hors Série      

Quand on veut devenir artiste et particulièrement auteur de BD, il convient d’engranger une certaine culture et même mieux : Se construire un imaginaire…

Tout commence depuis son plus jeune âge, quelques livres références, des films cultes, des toiles et des designs chocs…J’ai choisi au fur et à mesure Marcel Pagnol, écrivain à la plume légère et apparemment facile, Jerry Lewis, clown dégingandé à la voix de fausset et aux airs de Cendrillon, Rahan, Gaston Lagaffe et Natacha hôtesse de l’air, héros de papier…

Très rapidement, je me régalais de Cinéma et de ces actrices glamour, et Madeleine Stowe vint trôner sur la plus haute marche. Revenge, Blink, l’armée des 12 singes, que j’ai vu des dizaines de fois…Pourtant, 1984 fut l’année où sortit BRAZIL de Terry Gilliam, un des membres des Monty Python, les humoristes anglais à qui l’on doit les films Sacré Graal, Le Sens de la Vie, La Vie de Brian et tant d’autres.

images du film Brazil

BRAZIL, c’est l’histoire d’un monde passé, un monde futuriste tel que l’imaginaient les gens dans les années 50…Parti du livre « 1984 » de Georges Orwell, Gilliam fait mieux que l’adapter et en fait un film culte. L’histoire commence ainsi…

« Les attentats terroristes battent leur plein pendant que Sam Lowry vit sa vie en rêve et y retrouve chaque soir la femme de ses rêves…Justement, confiné à un rôle subalterne, il rencontre une jeune femme qui lui ressemble et n’a qu’une idée en tête : La retrouver ! Il accepte pour cela une promotion, grâce à l’influence conjointe de sa mère et d’un ami de son père. Confondant quelquefois le rêve et la réalité, il retrouve cette femme qui est accusée d’être une dangereuse terroriste ! Qu’à cela ne tienne, il va tout faire pour qu’elle échappe aux forces de l’ordre et devienne la femme de sa vie… »

Par souci de préserver ceux qui ne l’ont pas vu, je préfère ne pas parler de la fin ou d’autres détails trop importants. Pourtant ce qui caractérise ce film est d’abord cette musique lancinante, donnant une ambiance romantico-nostalgique, ensuite une narration fait de plans-séquences très chocs où on ne sait pas tout le temps où on est…Il y a aussi foison de seconds rôles phares tels Robert De niro en Tuttle, plombier-chauffagiste, Ian Holm ( Alien, 5ème élément ), chef-comptable dépressif et maniaque, Michaël Palin( Monty Python, silence des agneaux ), le vieux copain qui veut être dans le coup et prêt à tout supporter si ça rapporte…Voilà ! Sans oublier Jonathan Pryce ( Lowry ) et Kim Greist ( Jill Leighton ).

Ah, oui ! Kate Bush interprète une version de Brazil dans le film, un film d’aventure et d’amour…Et un sacré film, qui a sacrément nourri mon imaginaire puisque c’est…mon film préféré !

Affiche de BRAZIL