LIGNES…Cours BD à distance !

Pour compléter ce blog BD et ouvrir une porte vers un enseignement plus poussé et plus professionnel, Paul Glaudel vous propose ses cours de BD qu’il donne à l’école à distance « LIGNES ET FORMATIONS« , et dont le siège social est à Paris.

http://www.lignes-formations.com/?src=google

Mais vous serez toujours à même de venir me requestionner sur ce blog BD du Webpédagogique…!

Lignes et Formations est un établissement privé d’enseignement à distance, soumis au contrôle pédagogique de l’Education Nationale. Spécialisé dans les métiers artistiques, son objectif est de permettre à tous de concrétiser professionnellement ses aspirations et sa sensibilité au monde de la création.

designer graphiste, dessinateur – illustrateur, dessinateur – auteur de BD, maquettiste PAO, photographe, décorateur, architecte d’intérieur, étalagiste, paysagiste, …etc…

Et les manuscrits des cours BD ont été écrit spécialement par Paul Glaudel :

1/ Histoire et éléments de la BD                         ( généralités et tour d’horizon de la BD )

2/ Création d’une BD : Le scénario                   ( Tout pour raconter une histoire en BD )

3/ Création d’une BD : La planche dessinée    ( Dessiner une vraie planche de BD )

4/ Faire publier sa BD !                                        ( Tout ce qui est utile pour trouver un éditeur BD )

Avec exercices et devoirs, et complétés par des projets professionnels pour les 3 premiers cours.

Allez voir sur le site et renseignez-vous sur les tarifs et les modalités d’inscription. ( Estimation pour le cursus complet BD, 24 cours spécifiques et suivis, étalables sur 2/3 ans : 1600 E environ )

Bonne formation BD !

32 commentaires pour “LIGNES…Cours BD à distance !”

  • pauine dit:

    pas assez de detail !
    DOMMAGE !!!!!!

  • paulglaudel dit:

    Pauline,

    Allez donc sur le site de l’école, regardez ce qui est écrit et demandez en plus une documentation via la poste, si besoin…

    http://www.lignes-formations.com/?src=google

    A bientôt si vous le désirez
    cordialement,
    Paul Glaudel

  • pressoir dit:

    bonjour Mr Glaudel,je suis un de vos eleve car je fais la formation auteur BD de lignes et formations.
    J’ai une question concernant l’exercice n°2 du facicule histoire et elements de la BD.Je dois m’inspirer de james bond et ainsi ecrire sous forme de sénario une sequence type. Est ce je dois m’inspirer de l’exemple donne?(l’arriver du person àson agence) ou je choisi?(ex:moment où il sauve l’heroine)

  • paulglaudel dit:

    Bonsoir Yannick,

    Tu dois suivre l’exemple que je donne, baignoire-téléphne-agence-moneypenny-mitsubishi-bondjèmebonde, mais tu l’agrémentes à ta manière…
    Avec dialogues originaux, séquences intermédiaires rajoutées et tu peux finir en inventant, genre James qui saute par la fenêtre en voyant une pervenche lui mettre un PV !
    Mais attention, une page ou même deux, c’est tout de même court.
    Prenez exemple sur Gotlib, très fort dans la parodie et mettant souvent 12 cases par page, ce qui est beaucoup mais bien dense quand c’est bien fait.
    Bon travail !
    et c’est une bonne idée de me poser des questions, n’hésite pas à revenir !
    Amitiés,
    Paul

  • Pourret arnaud dit:

    LE JOYAU DE POMKA

    La légende raconte que jadis dans le fin fond des terres brûlées, au sommet d’une étrange montagne existait un royaume dont le roi possédait un fabuleux joyau.De nombreux aventurier ont tentés de gravir cette montagne,mais aucun d’entre eux n’en ai jamais revenu. Il semble tout de même qu’il y ait quelques vérités dans cette légende selon la quel le joyau serait garder par le peuple PONKA créature stupide et violente…… !

    L’aube blanchit a peine lorsque STEAL et IKA se réveillent. Quelques braise termine de se consumer et leur fumé se mêle a u brouillard matinal .Le silence règne dans la nature endormi. Il aura fallu deux jour de marche a nos deux aventurier pour arriver au pied de la montagne. Apres avoir remis son épée dans son fourreau steal jeta son regard sur cette montagne à l’aspect terrifiante. Son flanc escarpé face à eux semblait avoir été déchiqueté par des griffes de quelques créatures gigantesque. Au sommet on apercevait une couleur rouge sang sans doute l’effet d’une étrange végétation.
    – Allez en route la richesse nous attend. (Steal)
    – tu crois vraiment, il est encore temps de faire route arrière. (Ika)
    -t’es vraiment un trouillard je te dis que nous ne risquons rien. (Ika)
    – Les villageois nous on quand même dis que les POMKA dévorent leur prisonnier. (Ika)
    -foutaise allez avance (steal)
    Apres plusieurs heures de marche à travers une végétation hostile et menaçante, assoiffé par une chaleur accablante, nos deux aventuriers aperçoivent enfin un par terre de fleur tropicale d’un rouge flamboyant. Avançant avec grande prudence, steal et ika arrive au sommet de la montagne. Tous deux s’allongent a l’abris d’un grand rocher afin d’y observe l’étrange spectacle qui s’y joue en contre bas.
    Le village était minuscule, quelques huttes montées à la hâte se dressaient de façon disgracieuse. Mais ce qui attira l’attention de nos deux compères, fut l’étrange rituelle des petite créature qui se trouvait dans ce campement. Sûrement des pomka comme les avait décris les villageois. Tous était réunis autour d’un totem en bois sculpter. Puis soudain steal émis un petit son de surprise. Il était la le joyau des POMKA, le fameux joyau « oumpas ».C’était une énorme émeraude, sans doute la plus grosse que steal et ika n’ai jamais vu. Les pomka chantais et dansait autour du somptueux cailloux qui faisait saliver d’envie les deux scelleras. Steal commençait à penser que les pomka n’avaient pas l’air si terrifiant et qu’il serait sans doute facile de s’emparer de leur joyau.
    -tu vois ika ça ne servait a rien de panique. (steal)
    -ika ?
    Steal constata avec effroi que son compagnon sans doute trop presser de s’emparer de la pierre précieuse s’était subitement levé et malheureusement pris dans son élan trébucha lourdement et se mis à dévaler de façon fulgurante la pente en direction des POMKA. Une poignée de POMKA encercla immédiatement le pauvre ika a moitié évanouie. STEAL se leva précipitamment, partagé entre le désir d’aller secourir son ami et la volonté de fuir avant qu’il ne soit trop tard. Mais a peine avait t’il tourné les talons qu’il entendit derrière lui, des cris de colère. En se retournant il vit 5 POMKA l’air furieux. Les trois créature saisirent une flèche de leur carquois et après avoir bandé leur arc décochèrent leur fleche.Les cinq projectile se plantèrent juste devant les pieds de steal qui trébucha lourdement. Encerclé par ses cinq gardes du corps, steal ne tarda pas à rejoindre ika qui commençait tous juste de se remettre de sa chute. Nos deux imprudent aventurier se trouvait encercler par une horde de pomka a l’air menaçant. Apres de longue minute d’observation, les pomka se poussèrent légèrement sur le coté comme si il frayait un chemin. Steal et ika distinguait une petite silhouette qui se dirigeait vers eux. Le pas était hésitant et la démarche mal assurer, c’était un pomka de petite taille. Le pomka qui semblait être le chef arriva bientôt à la hauteur de steal et ika.Steal pu s’apercevoir que c’était un vieux pomka qui s’aidait d’une canne pour marcher.
    -Je m’appel south, je suis le roi de se modeste village.
    -Je vous prie de bien vouloir excuser les manières indélicates de mes compatriotes.
    Steal et ika se regardait l’air stupéfait, pourquoi ce vieillard les traitaient-il avec autant de courtoisie.
    -Je suppose que vous aussi vous étés venus prendre le joyau OUMPAS.
    Steal et ika nageai en plein délire, le roi parlait avec calme et sérénité comme si les deux malfras avais agit le plus naturellement du monde.
    -Euh oui oui
    Répondit timidement steal qui trouvait la situation des plus suspecte.
    -Notre peuple refute la violence et si vous désirer vous emparer d’oumpas nous ne ferons rien pour vous en empêché.
    Alors c’est sur pansa Steal le piège n’était pas loin.
    Les POMKA se poussèrent afin de laisser l’accès libre au joyau.
    Steal ne comprenait toujours pas ce que cela signifiait, mais Ika qui ne réfléchissait pas plus loin que le bout de son nez s’était déjà précipité en direction du fabuleux joyau.
    -Allez dépêche toi steal ne te fais pas prier, on nous l’offre alors je me sert.
    Mais a peine avait il saisie la pierre précieuse, que la nuit la plus profonde s’installa sur le campement.
    Une nuit si épaisse, sans lune ni étoile, une nuit si sombre que tout déplacement était rendue impossible.
    – que se passe t’il (ika)
    – repose le vite (steal)
    Aussitôt reposer sur son totem, le joyau se remis à briller de mille feux et la lumière éclaira de nouveau de petit village des pomka.
    – incroyable (ika)
    – Et oui mes amis cela ne sert a rien de protéger oumpas, car nul ne peut s’en emparer. ( south)
    -Le joyau est le cœur de notre système solaire.Lui seul a le pouvoir de faire briller le soleil, la lune, les étoiles. Sans lui, notre planète serai plongé dans l’obscurité la plus total jusqu’à la fin des temps.et c’est a nous peuple POMKA qu’il a été confié la mission de veiller sur ce fabuleux joyau.
    Steal et ika se regardait l’air dépité, mais convaincu par les propos de l’ancêtre, et surtout par la démonstration qu’il venait de voir.
    -Mais si personne ne sait emparer de oumpas, que sont devenu les autres aventurier qui se sont hisser jusqu’ici.Pourquoi ne sont t’il jamais redescendu pour dire la vérité. (Steal)
    -Ca mes jeune amis vous allez le savoir maintenant (south)

    Et en un éclair de lumière éblouissant, le prophète brandit sa canne en direction de steal et ika .En l’espace de quelque seconde, ils furent tous deux changer en petit être stupide et muet, et devinrent a leur tour des POmka gardien du joyau oumpas jusqu’à la fin des temps.

    FIN
    @rnaud

    J’ai 34 ans mariée un petit garcon je travail comme vendeur de peinture et j’ecris toute sorte d’histoire depuis tout petit mais jamais je n’ai demandé un avis ,un conseille ,ou meme montrée mais créations.Mais a la lecture de votre blog je me suis dit il y a un debut a tous !
    Sincere amitie arnaud

  • paulglaudel dit:

    Bonjour Arnaud,

    J’ai pris le temps pour te répondre car je voulais être tranquille pour lire ton texte, et te donner un avis bien pesé. Et le voilà :

    Bravo ! Tu es vraiment fait pour être écrivain…Le rythme du phrasé, le langage clair, les rebondissements, tout est là pour raconter une histoire et bien le faire !

    Tu sembles avoir de l’imagination et le sens de la chute. Continue donc dans cette voie et je te souhaite un franc succès ! Tu dois seulement apprendre à contacter des éditeurs, à faire protéger tes textes contre les copieurs ou plagiaires ( dépose-les ou trouve une société où les déposer ) mais surtout fais attention à la ponctuation, à l’orthographe, aux majuscules, aux séparations de paragraphes, etc…
    Mais ce sont des choses faciles à apprendre et vu le sens littéraire qui semble t’habiter, tu vas vite apprendre !

    Je t’encourage donc et même plus, à devenir écrivain voire scénariste, et pourtant, je suis peu habitué aux compliments.

    A bientôt et bonne chance ! Reviens écrire ici quand tu veux !
    Amitiés,
    Paul

  • arnaud dit:

    Merci beaucoup pour vos encouragements. Peut etre qu’un jours je me deciderais à suivre une formation solide afin d’acquerir de vrai base littéraire…..

    amitiés,
    arnaud

  • Yannick dit:

    bonjour,je vs est deja ecrit concernant le sénario style james bond.Vous m’aviez dit de suivre l’exemple en le personnalisant. Mais entre temps, j’ai eu Mr Aussel au telephone qui est mon prof referent.Il m’a dit de ne pas suivre l’exemple mais s’inspirer du perso james bond. ex:Je peux le faire quand il delivre la gentille version science fiction…Que dois je faire?

  • paulglaudel dit:

    Yannick,
    Je crois qu’on joue un peu sur les mots car l’exemple que je donne est tiré de James Bond !
    Je crois que la mémoire collective est approximative et si un exemple vient à l’esprit sur James Bond, c’est cette séquence-clé qui résume bien la personalité de notre héros…
    Bref, normalement je dois m’occuper des projets professionnels, alors je laisse faire JP Aussel comme il veut.
    De toutes façons, fais quelque chose qui t’amuse, l’important est la qualité de ta BD, images et dialogues.
    Fais donc la version qui te plait, même la science fiction ! Amuse-toi…
    Cordialement,
    Paul

  • Jean-Paul Aussel dit:

    Bonjour Paul,

    Je suis retombé sur ta page en faisant une recherche. J’espère que tes projets avancent bien. Concernant la question de cet élève, je fais ici une précision (qui sera apportée sur les prochaines éditions). Oui, on élargit bien le scénario James Bond à des visions de SF, de Samuraï et tout ce que l’élève souhaite, car j’ai reçu beaucoup trop de scénarii qui reprenaient presque mot pour mot ton exemple. Avec juste un petit changement de ci de là. Je crois que cette évolution permet à ceux qui ne sont pas touchés par l’univers de J.BOND de pouvoir transposer l’exercice dans leur univers favori. Après tout, « Le nom de la rose » est aussi un J.B.

    J’en profite pour te répéter que tous les élèves sont très contents de tes fascicules. C’est vrai, aucune critique pour l’instant, sauf pour ceux qui voudraient déjà lire le dernier après avoir dévoré le premier. Il y a aussi de belles pages qui arrivent. La plus grosse difficulté pour les débutants étant que faire ne serait-ce qu’une page lisible demande déjà un début de maîtrise de plusieurs corps de métiers. Mais les petits ruisseaux font les grandes rivières.

    J’espère que tu auras l’occasion de passer nous voir un jour dans nos nouveaux locaux. Fais-moi signe alors (je suis à la permanence le jeudi de 13h à 16h).

    J’avance sur mon projet SF, je réalise quelques pages pour Angoulême.

    Un salut de ton collègue de Paris !

    Tchô !

    Jean-Paul Aussel

  • paulglaudel dit:

    Bonsoir Jean-Paul,
    Merci de ta visite et tes commentaires. Cela pourra élairer la lanterne de certains, et la mienne aussi car je comprends mieux à présent cette évocation de SF dans James Bond !
    Bonne chance pour Angoulème et à bientôt sur Paris à la prochaine occasion !
    Cordialement,
    Paul

  • arnaud dit:

    Bonsoir paul.

    Comme tu ma gentiment invité à écrire sur ton blog je te fais lire une petite blaque tiré de mon projet WARO ET STAN.

    stan/ tu joue au foot dimanche ?
    waro/ Non je me suis fais virer de l’équipe .

    stan/ Tu déconnes ?je croyais que t’enchainais but sur but.
    waro/ Ben c’est bien ça le problème.

    stan/ Je comprend pas t’en est a combien ?
    waro/ 52 buts

    stan/ Ils sont malades il vont se priver d’un attaquant qui a claqué 52 but?
    waro/ Je suis pas attaquant je suis gardien de but.

    Amitiés arnaud.

  • paulglaudel dit:

    Décidément Arnaud, je crois que t’es fait pour être écrivain. Ecris un roman, trouve-toi un éditeur et, Amélie Nothomb et JK Rowling n’ont qu’à bien s’accrocher !
    Bonne continuation !
    Paul

    PS, à tous : Pensez à mettre votre photo ! Et s’il faut s’inscrire, faites-le.

  • arnaud dit:

    Paul ce n’est pas tous les jours que j’ai l’occasion de converser avec un dessinateur professionel alors j’en profite un petit peu pardon. Et une question me brule les levres.

    Sous quel forme les dessinateur de BD professionel recoivent t’ils des scenarios.
    Es ce un texte de 30 pages bien écris type roman,ou seulement un synopsis ou juste le file conducteur de l’histoire ecris de maniere succinte ou bien autre chose qu’on ne peu devoiler …..J’ai lu une fois que certain dessinateur recoivent le scenario et que jusqu’à la parution de la bande dessiner,il n’ont aucun contacte avec le scénariste ,es ce possible ?

    amitié arnaud

  • paulglaudel dit:

    Bonjour Arnaud,

    Un scénariste doit fournir un découpage dialogué au dessinateur, avec pages, cases et tout ce qui peut aider à la réalisation des planches, y compris croquis ou photos documentaires.
    Ex. : Page 1
    Case 1 Grande image / Texte off : XXXXXXXXXXXXXXXX
    Case2 Gros plan/ Tony: Pfuh ! J’suis crevé moi.
    etc…avec toutes les indications décors ou attitudes personnages.

    Regarde le blog bd, dans les articles « faire une bd », il y a des exemples de scénario écrit ou de scénario dessiné.
    C’est vrai que cela arrive de plus en plus qu’un scénariste n’ait aucun contact avec le dessinateur, mais ce n’est bon en général pour la réalisation de la BD et c’est le fait de personnages pas très professionnels et surtout imbus d’eux-même.
    Mais chacun fonctionne comme il veut et si tu fais du scénario BD, tu procéderas à ta manière !
    A bientôt,
    Paul

  • arnaud dit:

    Bonne année Paul.
    sante amour bonheur et encore plein de beau album…..

    amitie arnaud

  • Rondon dit:

    Bon Jour!

    Je m’apelle Rondon Fernandes. Je suis un redacteur de Pubicite Bresilien et aussi dessinateur amateur de bd.
    J’ai l’intention de aprende dessin BD a Paris, ou je vais abiter en Mars.
    Pourriez vous m’indiquer quelque bonne école de BD a Paris?
    Merci! Et pardon pour mon pauvre Français.
    Rondon

    Rondon.fernandes@jwt.com

  • paulglaudel dit:

    Bonjour Rondon,

    Pour une école de BD à Paris, mon école LIGNES et Formations qui opère à distance, mais qui offre une permanence à Paris. Je rappelle le lien : http://www.lignes-formations.com/?src=google
    Sinon, il faut du travail personnel et des créations de projets. Il y a aussi des écoles d’Arts Appliqués ou des Beaux-Arts.
    Réécrivez ici après vos décisions.
    Amitiés,
    Paul

  • mehrez dit:

    bonjour,
    depuis tout petit je dessine et je suis beaucoup attiré vers la bande dssiné,plus particulierement le manga.
    j’ai aujourd’hui 17 ans et j’aimerai percé dans le metier,et un jour alors que je cherchais sur le web je suis tombé pa hasard sur votre site(qui m’a bocoup plu dailleurs),et je me demandé a-t-on un diplome a la fin de la formation?est-il reconnu?a-t-on des chances de percé dans le metier?
    mehrez

  • raoul dit:

    Pour te répondre mehrez,

    tu obtiens un certificat en fin d’étude, si tu réussi ta formation bien sur, et ce certificat reconnu par l’état et l’éducation nationale équivaut à un bac +2 arts appliqués avec option..
    Deuxième chose, comme dans tout métier, ce n’est pas parce que tu as un diplome que tu perces.. l’important pour percer est de se battre pour y arriver.. bosser tes projets, bosser ton niveau en dessin, bosser tes scénars, proposer aux maisons d’éditions etc.. rien n’est acquis d’avance..
    mais le fait de passer par une école d’arts appliqués comme lignes et formations ou par les beaux arts etc.. te permet d’acquérir des techniques dans tout le domaine artistique donc d’avoir peut etre plus de chance d’obtenir ce que tu veux au final..

    Personnellement, j’ai beaucoup bossé le dessin et n’est jamais été satisfait de moi pour proposer un projet bd, meme avec les encouragements des personnes autour de moi me rassurant sur mon niveau en dessin.. pour moi il me manque des techniques de dessin, de scénars, de colos etc.. donc j’ai décidé après avoir discuté avec Paul, de m’inscrire à cette école d’arts appliqués.. et me voilà lancé dans ces études..

  • mehrez dit:

    bonsoir,
    merci bocoup pour ta reponse raoul, j’y vois un peu plus clair mintenant(grace a toi).
    j’ai envoyai un mail pour recevoir la documentation pour pouvoir m’inscrire aussi…
    j’aurai une autre question,ai-je plus de chances d’entrer au beaux-art avec ce certificat?
    je m’explique:tout comme toi je suis fort en dessin mais ne suis pas satisfait ,je veux encore me surpasser et aussi apprendre les secrets de la bd.pour ca il y a deja cette superbe formation….mais ensuite?….je veux faire les beaux-art pour pouvoir me perfectionner….

  • raoul dit:

    pour te répondre sincèrement.. je pense que tu as l’age maintenant de rentrer aux beaux arts et ensuite une fois ta formation d’art réalisée, faire ta demande pour rentrer à lignes et formations pour te spécialiser..
    Par contre, qu’en pense Paul ?

  • Hélène dit:

    Bonjour,
    Voilà quelques années qu’une amie et moi-même travaillant sur un projet de Bande Dessinée. A l’origine, il s’agissait simplement de dessiner ensemble pour le plaisir. Au fil du temps, l’histoire s’est enrichie et le coup de crayon est devenu plus sûr. Si bien que nous souhaiterions donner vie à ce projet pour de bon, plutôt que de le laisser dormir au fond d’un placard.
    Nous sommes bien conscientes de nos lacunes en matière de scénario, composition et autres. Aussi nous cherchons à suivre des cours par correspondance afin de pouvoir mener ce projet à bien. Nous sommes donc tombées sur le site de Lignes et Formations. Le contenu semble très intéressant, malheureusement, il est impossible de suivre cette formation des Dom Tom.
    Pourriez-vous nous conseiller?
    Merci d’avance

  • Francois dit:

    Monsieur Glaudel,

    Je viens d’intégrer la formation Illustration avec l’option BD de Lignes et formation. Je tenais simplement a vous dire que je suis très heureux de vous avoir comme prof. J’ai ADORE les aventures d’Archim et Olivre…
    A bientôt

    Francois

  • Paul-Antoine dit:

    Bonjour monsieur Glaudel,
    Je suis l’un de vos tout nouveaux élèves de l’école Lignes et Formations. Je commence la formation Dessinateur-Auteur de BD que je fais en parallèle avec la fac d’Histoire d’Aix-en-Provence. Je voulais vous dire que je suis très satisfait du premier fascicule de cours et vous remercie pour cette qualité d’enseignement! En espérant pouvoir communiquer avec vous par l’intermédiaire de l’école et vous présenter quelques projets un peu plus tard, je vous souhaite un excellent apès-midi!

    Paul-Antoine Stefanaggi

  • CAMBON dit:

    Bonjour monsieur Glaudel,
    j’ai une licence informatique mais j’ai toujours voulu être auteur de bd, et donc je me suis auto-formé dans cette voie là.

    Hésitant au début, je suis décidé maintenant à devenir dessinateur-auteur de bd. A la lecture de votre article du 28 mars 2007 « Orientation BD ? Direction…Arts Appliqués ! » : http://lewebpedagogique.com/bd/2007/03/ , vous insistez sur le fait qu’il est préférable de suivre une école en arts appliquées. Je me suis aperçu qu’entre temps vous vous êtes lancé dans l’enseignement à distance via l’école “LIGNES ET FORMATIONS“.

    Que me conseillez vous maintenant ?

  • jude dit:

    Bonjour M. Glaudel,

    Je dépoussière un peu les commentaires, je suis également un de vos élèves et j’ai très apprécié les premiers cours de l’option BD.

    J’espère pouvoir passer par ce blog pour vous poser mes questions à propos de vos cours.

    Julien.

  • Lolotte dit:

    Bonjour, j’ai très envie de m’inscrire chez L&F, j’hésite depuis plusieurs mois, ce qui m’intéresse est dessinateur illustrateur de BD option retouche numérique, j’ai de nombreux projets, je suis salarié actuellement, j’hésite par rapport à une formation que j’avais suivi, il y a longtemps chez un concurrent…qui m’avait laissé un mauvais souvenir, merci.

  • Ema Merdad dit:

    Bonjour Monsieur Glaudel,

    Je suis étudiante en deuxième année avec Lignes et Formations.
    Je ne vous laisse pas ce commentaire pour vous poser une question, mais seulement pour vous remercier !
    J’ai beaucoup aimé apprendre et travailler avec le fascicule Création d’une BD – La planche dessinée !
    La journée typiques d’un auteur de BD m’ayant fait ( beaucoup, je dois l’avouer) rire !

    J’apprécie beaucoup votre travail, qui m’a en quelques sorte redonné la motivations nécessaire pour travailler. J’ai d’ailleurs eu le courage, cette année, d’envoyer ma planche pour le concours de BD de Darnetal ! (Après toute ces années a hésiter.)

    J’espère pouvoir vous poser mes questions et vous demander conseil ici.

    A bientôt.

    Ema

  • paulglaudel dit:

    Lignes et Formations est une école sérieuse et si vous êtes travailleur, je vous garanti que vous y apprendrez des choses dans les domaines choisis. Cordialement.

  • paulglaudel dit:

    Bonjour Ema,
    Merci à vous de ce mail, c’est encourageant pour mon activité d’enseignant BD !
    c’est d’ailleurs le but avoué de faire passer mon enthousiasme et avec vous,
    c’est réussi !
    Oui, la journée d’un auteur BD est foisonnante et très mixte comme vous l’avez lu…^^
    Nous pourrons nous rencontrer sur un festival ou l’autre, et vous pouvez me
    joindre à mon nom sur FaceBook.
    Cordialement.
    Paul

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.