Les niveaux de langue

J'enrichis mon vocabulaire 1 commentaire

Il y a  les  groupes  de mots familier, courant et soutenu.

ex:  Il a foutu mes affaires sur la chaise . (Ceci est un groupe de mots familier).

ex: Elle a joué aux poupées. (Ceci est un groupe de mot courant).

ex: Il a fait l’acquisition d’une nouvelle automobile.(Ceci est un goupe de mot soutenu).

Ceci sont quelques exemples des différents niveaux de langue.

Tags :

Le dictionnaire, un outil essentiel

J'enrichis mon vocabulaire Aucun commentaire

Dans le dictionnaire,  les mots sont classés par ordre alphabétique.  L’article  de  dictionnaire indique  la nature  ou classe gramaticale du mot, son genre, sa définition,  sa prononciation et son étymologie,  l’origine du mot, un exemple et  un synonyme .

Tags :

Les familles de mots

J'enrichis mon vocabulaire Aucun commentaire

Une  famille  de  mots  regroupe tous les mots  qui sont construits  sur le même  radical, en ajoutant un  préfixe  ou /et un suffixe (dérivation), ou en créant un mot composé (composition).

exemple: possible-impossible-possibilité-impossibilité.

Tags :

Les homonymes

J'enrichis mon vocabulaire Aucun commentaire

Le mot  » homonyme  » vient du grec homos (semblable) et onoma (nom ou mot).

Les homonymes sont des mots qui se prononcent de la même façon mais qui n’ont pas le même sens.

Ils se différencient par leur genre (une moule, un moule ; un cap, une cape), leur étymologie, la construction de la proposition et le contexte. Ils peuvent appartenir à des catégories grammaticales différentes (un ver vert en verre – nom, adjectif…)

Quelques homonymes :


Balade – ballade

Buter – butter

Chaos – cahot – K.-O.

Cent – sang – sans – s’en

Chaîne – chêne

Chair – chaire, cher – chère

Col – colle

Conte – compte – comte

Cou – coup – coût

Cours – cour – court

Fort – fore

Glaciaire – glacière

La – là – las – l’a

Les – laid – lait

Lieu – lieue

Mer – mère – maire

Mord – mors – mort

Pend – pan

Pause – pose

Père – perd – paire – pers

Point – poing

Quand – Quant

Si – ci – s’y

Sot – seau – sceau

Sort – sors

Tante – tente

Vair – ver – vers – verre – vert

Vingt – vint – vin – vain

 

Pour les différencier, il faut passer par des transformations de la phrase et par l’usage de synonymes.

Les niveaux de langue

J'enrichis mon vocabulaire Aucun commentaire

Pour transmettre une information, on utilise trois niveaux de langue différents selon son interlocuteur, le lieu où il se trouve, la nature du message et les circonstances.

Les trois niveaux sont :

  • le familier. Ex: Et Pierre, il est pas encore arrivé ? Où t’as planqué des godasses ?
  • le courant. Ex: Est-ce que Pierre n’est pas encore arrivé ? Où est-ce que tu as caché tes chaussures ?
  • le soutenu. Ex: Pierre n’est-il pas encore arrivé ? Où as-tu bien pu cacher tes chaussures ?

Selon l’endroit où vous êtes et la personne à qui vous vous adressez, vous devez adapter votre niveau de langue.

Ex: En classe, vous devez adopter un niveau de langue courant, mais dans la cour de récréation, avec vos camarades, vous pouvez utiliser le niveau familier.

ATTENTION à l’orthographe de familier, langue et langage.

(à ne pas confondre avec language en anglais !)

Le vocabulaire du collégien

J'enrichis mon vocabulaire, Je m'améliore en orthographe Aucun commentaire

Vous aurez très souvent à écrire ces mots en classe, alors apprenez-les une bonne fois pour toutes et vous ne vous tromperez plus jamais!

une école primaire
un collège
un lycée
une université (f.)

une salle de classe
le couloir
la cantine
la cour (de récréation)
la récréation
le centre de documentation et d’information (CDI)
la salle informatique
le laboratoire

mais le cours de français!
le professeur la salle des professeurs
le secrétariat
le bureau du principal 
un(e) élève
un(e) collégien(ne)
un(e) lycéen(ne)
un(e) étudiant(e)
                                                      

étudier
faire les devoirs
travailler
être en retenue
une colle
faire l’appel
   Je travaille mais le travail.   Mais je m’appelle.                                                       
un sujet
une matière
une discipline
                                                                          
les sciences (f.)
la physique
la chimie
les sciences de la vie et de la terre
la technologie
l’informatique (f.)
les mathématiques (f.)
l’histoire (f.)
la géographie
le français
les langues vivantes
l’éducation physique
les arts plastiques (m.)
l’éducation musicale

 

une copie
un sujet (d’examen)
une interrogation (écrite/orale)
une épreuve
un examen
un contrôle
                                                                 

Le vocabulaire des mathématiques

J'enrichis mon vocabulaire Aucun commentaire

Vous trouverez ici l’origine de quelques mots utilisés par votre professeur de mathématiques. Cela vous aidera à en comprendre le sens… Sinon, n’hésitez pas à demander.

                                                             

Algèbre : de l’arabe Al Jabr, remplir, réduire une fracture. En arabe, al Jabr signifie la remise en place des membres, le reboutage. En espagnol, un algebrista est un « rebouteux »…

Angle : du latin angulus, angle, du grec agkulos , recourbé (à lire « ankulos« ), de agkon, coude (même racine que ankylose, du grec agkulosis, courbure).

Calcul : du latin calculus, caillou. A l’origine, les bergers avaient un pot à l’entrée de la bergerie où ils jetaient autant de cailloux que de moutons qui sortaient afin de vérifier leur nombre au moment de les rentrer.

Chiffre : de l’arabe sifr, zéro, vide.

Compas : du latin compassare, mesurer avec le pas.

Droite : du latin directus, direct. LIgne droite.
Equerre : du latin exquadrare, équarrir (rendre carré).

Mathématiques : du grec mathema, la connaissance. En France, ce mot est utilisé au pluriel : « les mathématiques ».

Multiplication : du latin multiplicare, de multum, beaucoup.

Remplacer: mettre à la place de. Synonyme de substituer.

Segment : du latin segmentum, morceau coupé, de secare, couper.

Somme : du latin summa, partie la plus haute. Résultat d’une addition.

Soustraction : du latin subtrahere, de sub, en-dessous et trahere, tirer.

Triangle : du latin tres, trois et angulus, angle. Les grecs utilisaient le mot trigone (trois angles) ou le mot tripleure (trois côtés).

Pour en savoir plus sur les mathématiques, allez faire un tour sur ce site.