Osons philosopher !

L’année 2010 sera philosophique ou ne sera pas…

Rien de tel qu’un début d’année pour prendre de bonnes résolutions… Bien sûr, les élèves de terminale n’ont pas le choix puisque la philo est « la » grande nouveauté en terme de contenu de programme. Pour eux, le choix réside dans l’acceptation volontaire ou la résignation passive ! Je leur souhaite de faire le bon choix et d’user avec sagesse et claire-voyance de leur libre arbitre 😉 Pour les accompagner je ne peux que leur conseiller vivement le blog de Laurence Hansen-Löve La philosophie au bac.

Mais avant d’en arriver là, est-il possible de s’initier à la réflexion philosophique dès le primaire et pourquoi pas dès la maternelle ? C’est ce que nous allons tenter de démontrer dans cet article. Le premier de l’an 2010 ! En surfant ici et là, j’ai découvert des plages de sable fin… euh, non je voulais dire de belles pages de contes et discussions philosophiques à exploiter en atelier. Voici ma récolte…

Tout d’abord, je vous invite à chiner dans ces quelques sites qui m’apparaissent incontournables tant il permettent de mieux comprendre l’univers et les enjeux de(s) la pratique(s) philosophique(s) à l’école :

L’enfant, intuitivement et ce dès le plus jeune âge, se pose les premières questions métaphysiques qui fonderont son rapport à la vie, à la mort, à autrui, à lui-même… Le fameux âge des « pourquoi » en témoigne : « Dis maîtresse, pourquoi la jalousie ? Dis maman, pourquoi la séparation ? Dis papa, pourquoi grandir ? » Dis… pourquoi et non comment… telle est la question philosophique !

Il est bien évident qu’en classe et à l’école, l’adulte n’échappe pas à ces interrogations « enfantines » et pour peu qu’il prenne le temps de les organiser en authentiques séances de travail, il permettra au jeune enfant de construire son propre espace de réflexion. Transformer cette sensibilité philosophique originelle en véritable pensée critique et créatrice… Tel est le pari de ces ateliers philo.

Ainsi, même si le jeune élève ne se destine pas à une filière généraliste, même s’il quitte le cursus scolaire avant la terminale, il aura au moins eu l’occasion d’éprouver des situations de recherche et de langage et de pratiquer une certaine réflexion philosophique propre au petit d’homme. Plutôt utile et légitime non ?

Bien sûr, ces ateliers que je vous propose de découvrir ne sont pas à proprement parlé des amphithéâtres dédiés à La  Philosophie entendue comme discipline. Pour autant, ils contiennent tous une grande part d’attitude et d‘ouverture propre à l’esprit philosophique pour reprendre les termes de Voltaire lui-même. Ne rien accepter comme vérité absolue, toujours se donner le droit, voire le devoir de remettre en cause, de questionner… Bel enjeu pour nos futurs citoyens, non ?

  • Au cycle 3 : Philoportique, l’atelier philo de l’école primaire de Lège Cap-Ferret.

Une fois encore, ces billets hebdomadaires, s’ils ont pour objectif de valoriser ce qui se fait dans les classes ici et là, ils n’ont pas pour autant vocation à être exhaustifs ! C’est pourquoi je compte sur vous ! Faites-nous savoir ce que vous faites en classe ou ce que vous avez vu faire. Les commentaires sont ouverts dans ce but…

Enfin je ne peux terminer cet article sans vous souhaiter une excellente année numérique, scientifique, historique, artistique, dynamique… philosophique 😉

Je vous dis à la semaine prochaine et vous laisse en très bonne compagnie !

Image de prévisualisation YouTube

Commentaires

commentaires

4 Comments

  1. M.Tastet 17 janvier 2010
  2. bsentier 13 janvier 2010
  3. Julos 10 janvier 2010
  4. Ostiane 10 janvier 2010

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *