FLE : produits et inventions typiquement français

Enfants avec livre

Certaines traditions des fêtes françaises traditionnelles n’appartiennent qu’à la France (du moins me semble-t-il) pour la bonne raison qu’elles sont françaises d’origine. Ça me fait penser à tous ces objets, à toutes ces inventions et à tous ces produits emblématiques typiquement français car de création française. Ça vous donnera peut-être des idées pour un cours de civilisation FLE.

Fèves galette de rois

La galette des rois…

Commençons tout d’abord par la « galette des rois » puisque la fête de l’Epiphanie, connue en France sous le nom de « Fête des rois » (en référence aux rois mages porteurs de dons à l’enfant Jésus après sa naissance) a eu lieu dimanche… La galette des rois est un gâteau feuilleté ou brioché généralement fourré à la frangipane (une crème à base d’amandes) dans lequel est cachée une fève… Celui qui la découvre portera une couronne (symboliquement, la couronne est attribuée à celui qui a la chance de découvrir le lieu de naissance de l’Enfant Jésus). Mais pour en savoir plus sur cette tradition et pour approfondir, veuillez consulter le site Mômes.

Galette des RoisEn France, on fête l’Epiphanie le dimanche qui suit le 1er janvier (tandis que dans certains pays, les pays plus orthodoxes, la date de l’Epiphanie est le 6 janvier). Lisez la Recette de la galette des rois.

Ainsi, si vous voulez fêter cette tradition en classe, je vous invite à demander à un de vos amis français de vous envoyer une galette des rois… Certes, ils vous enverront des galettes industrielles mais… ce sera mieux que rien ! Elles sont vendues avec la fève et la couronne… Vous n’aurez plus qu’à reprendre la tradition en classe…

Crêpes bretonnes

La Chandeleur et les crêpes

Mais il y a aussi la Chandeleur avec ses immanquables crêpes, véritable institution française. Souvent, on associe les crêpes au Carnaval car les Français mangent des crêpes à cette période-là, mais c’est parce qu’il coïncide souvent avec la fête chrétienne des chandelles qui se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël… Elle commémore le jour de la présentation au Temple de l’Enfant Jésus. Ce jour-là, on reconnaît qu’il est la « lumière » du monde et on allume des cierges et des chandelles à son honneur.

Toutefois, ce n’est pas un jour férié en France.

On associe à la Chandeleur le proverbe suivant « à la Chandeleur, l’hiver se meurt » pour évoquer le retour prochain du printemps.

La tradition des crêpes s’accompagne aussi de superstitions selon lesquelles on doit faire sauter les crêpes de la main droite en tenant dans la gauche une pièce (un louis d’or, normalement) si on veut être riche pendant l’année suivante…

Mais je vous laisse découvrir d’autres aspects et/ou recettes sur la Chandeleur et ses crêpes sur Mômes et sur le site « Jeux et activités pour la Chandeleur »

D’autres produits…

Alors profitons-en pour évoquer d’autres produits bien français dont certains parcourent le monde…

  • Savon de MarseilleLe savon de Marseille :

  • Il ne s’agit pas d’une marque ni d’une appellation d’origine mais tout simplement d’une recette de fabrication garantissant un produit authentique et naturel. Selon la recette originale, le savon de Marseille n’a pas de graisses animales mais seulement des huiles d’olive pures et sans mélanges de graisses. Un poinçon doit même en indiquer la quantité présente…Saviez-vous qu’on ne l’utilise pas seulement pour laver le linge mais aussi pour parfumer les armoires, pour prévenir les crampes (pour cela, il faut le glisser au fond du lit, sous ses pieds), pour calmer l’eczéma, pour tuer les pucerons…
  • CarambarLe carambar :

    il s’agit d’un délicieux bonbon long et marron au caramel mou inventé par « erreur » (comme la Tarte Tatin et comme les bêtises de Cambrai) par deux ingénieurs de l’usine Delespaul-Havez, dans le Nord, qui, ne sachant que faire d’un surplus de cacao, l’ont ajouté dans une machine à fabriquer des caramels…

    Son emballage recèle des jeux de mots, de devinettes ou des blagues… Bref, de quoi séduire ultérieurement les enfants !

    Lisez des exemples de blagues carambar

  • L’image d’Epinal :

    Aujourd’hui, l’image d’Epinal est une image stéréotypée, caricaturale d’un être ou d’une chose, inventée dans les Vosges par un cartier, Jean-Charles Pellerin, qui fabriqua ses petites images pieuses, gravées à l’origine sur les planches de bois, puis imprimées pour être largement diffusées. Aujourd’hui, elles sont sur papier et elles ont été pendant longtemps distribuées aux enfants en guise de récompense ou de bons points pour les enfants sages. Certains séries font partie du patrimoine culturel de la France (à l’époque napoléonnienne, on a publié des planches de soldats de l’Empire que les enfants collectionnaient).

    Parmi la production de l’imagerie d’Épinal, on trouve les « devinettes ». Le but du jeu consiste à rechercher un objet caché. Très souvent, il convient de retourner l’image tête-bêche pour le voir plus facilement. L’image est accompagnée d’un texte explicatif sur la nature de l’objet ou du personnage à découvrir.

    Précisons toutefois qu’aujourd’hui, l’ « image d’Epinal » a surtout un sens péjoratif pour indiquer des clichés.

    Devinettes et illusions sur des images d’Epinal.

  • Mais vous pourriez demander à vos élèves de faire une petite recherche sur les produits suivants : les croissants, le coq gaulois, Marianne, la baguette mais aussi la sauce béchamel, le camembert, le petit-suisse, le Bibendum Michelin et enfin l’Opinel, produits tous bien français !

photo de la fève : Creative Commons License photo credit: Kotomicreations ; photo des crêpes : Creative Commons License photo credit: wenzday01 ; photo du carambar : Creative Commons License photo credit: edokhan ; photo de la galette : Creative Commons License http://umami.typepad.com/umami/2008/01/sweet-beginning.html ; photo du savon de Marseille : Creative Commons License http://www.apronsandbags.com/cooking/static.php?page=static120412-211813

Commentaires

commentaires

Tags:

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *