Relaxation et sophrologie en classe

zen

La relaxation et la sophrologie en classe ? Mieux qu’une réforme sur les rythmes scolaires !

Et bien oui pourquoi pas ? Ces derniers temps nous parlons beaucoup des rythmes scolaires à l’école avec la réforme qui s’annonce pour la rentrée 2013 ou 2014 selon les communes. Parler de la relaxation et la sophrologie en classe pourrait y trouver sa place.

Mais au delà n’y aurait-il pas d’autres moyens d’aider les enfants à être plus détendu et plus concentré en classe. Une évidence saute aux yeux: réapprendre à prendre le temps, à écouter son corps pour être en adéquation entre corps et esprit. Prendre le temps pour finalement en gagner en efficacité et en concentration avec ses élèves.

La relaxation et la sophrologie en classe peuvent être à l’évidence des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

Je vais dans cette courte chronique essayer de vous dresser:

  • les origines et les raisons de ces expérimentations et pratiques en classe.
  • les intérêts de la relaxation et la sophrologie en classe à une époque où on demande toujours plus, toujours plus vite avec toujours moins de temps à consacrer.
  • un large échantillon de pratiques, de liens vers des sites d’enseignants pratiquant la relaxation et la sophrologie en classe

 

 1.   Pourquoi faire  la relaxation et  la sophrologie en classe?

  • pour se ressourcer, avoir un temps d’arrêt sur soi
  • pour se remobiliser, se reconcentrer et être apte au travail
  • pour construire son schéma corporel
  • pour souffler, oublier ses tracas, laisser de coté le « conatif » pour mieux se porter vers ses aptitudes cognitives
  • pour intégrer des vrais temps de pause à l’école
  • pour apprendre à gérer ses émotions et trouver de la confiance en soi
  • pour trouver sa place dans le groupe et dans la classe.
  • pour libérer les enfants de leur stress face aux apprentissages, face au bruit et face à la durée d’une journée d’école

 

2.   Comment mettre concrètement en place la relaxation et la sophrologie en classe ?

L’idéal est de pouvoir consacré 5 à 10 minutes par jour en début d’après-midi, moment où la concentration est la plus difficile à obtenir.

En effet les enfants qui ont mangé à la maison ont du se dépêcher de revenir à la maison, avaler rapidement un repas et se presser de revenir. Idem pour les enfants qui ont mangé à la cantine, entre le passage au self, l’attente dans la file ou de son tour de passage, les tables à libérer rapidement et l’excitation lié à un temps de récréation très (trop?) long, nos élèves reviennent vidés, en phase de digestion, énervés voir fatigués pour ceux qui sont à l’école depuis 7h30 (les chanceux de la garderie). N’oublions pas que certains de nos élèves passent jusqu’à 11h dans l’école (7h30-18h30 pour les enfants dont les deux parents travaillent et sans nourrice ou mamie à proximité). Nous avons donc régulièrement en classe des enfants stressés et fatigués qui se plaignent de maux de ventre, de maux de tête et qui vont intervenir à tord et à travers.

Pour pratiquer la relaxation et la sophrologie en classe il faudra aussi penser à aménager l’espace: pousser les tables, mettre des coussins et prévoir un peu de matériel (tapis en mousse de gymnastique que les élèves peuvent ramener, poste CD pour passer de la musique relaxante…)

Il faudra aussi réapprendre aux élèves des situations naturelles de relaxation et e plus les bannir: relâchement, bâillement, étirements.

 

3.   Où trouver des ressources concrètes et pratiques pour se lancer à la relaxation et la sophrologie en classe ?

Comme à l’accoutumée je vais ici vous dresser une liste non exhaustive d’excellents liens à consulter si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de la relaxation et la sophrologie en classe.

Pour aller plus loin vous pourrez aussi vous intéresser au Tai-chi, au Yoga, à la relaxation active, à l’école du bonheur, le « lâcher prise »

Aller relaxez vous, soyez ZEN et vos élèves le seront aussi!

Commentaires

commentaires

2 Comments

  1. BREDON 31 mai 2016
    • NDJAMA 2 août 2017

Leave a Reply