Faut-il censurer "Le géant égoïste" d'Oscar Wilde ?

Est-ce possible d’étudier Le Géant Egoïste d’Oscar Wilde ?

Texte accessible pour des enfants de primaire mais qui effraye les enseignants parce qu’il fait référence à l’enfant-Jésus : « Car les mains du petit garçon portaient les marques de deux clous et ses petits pieds aussi.[…]ce sont les blessures de l’amour. Comment mes collègues se sont emparés du livre pour le transmettre à leurs élèves ?

oscar-wilde-le-géant-égoïste

 

Il faut dire qu’on ne fait pas dans la dentelle ! Le texte est quelquefois modifié pour effacer toute connotation religieuse. On gomme les traces de cet enfant plutôt dérangeant, comme on fait disparaitre les cigarettes sur les affiches de cinéma. Témoignage sur le site « neoprof »: « Vous avez lu le géant égoïste ? La fin ? et bien, on la coupe…Et hop! Ou encore : « Les « résonances évangéliques » conviendront aux croyants convaincus, dérangeront ceux pour qui ces « résonances » n’ont aucun sens. » D’autres se formalisent beaucoup moins : « le géant égoïste est à éviter d’après moi, je me suis fait avoir. En fait à la fin du bouquin on se rend compte que le petit garçon est Jésus».

Devons-nous nous autocensurer parce qu’une œuvre à une dimension religieuse évidente ? Je mesure toute la saveur de ce que Régis Debray voulait dire quand il affirmait qu’il n’était pas nécessaire d’être ignare pour être laïc. Il est tout à fait judicieux de mettre en réseau le Géant Egoïste avec quelques tableaux en histoire des arts illustrant des passages des évangiles travaillés en classe qui permettraient d’une part, la compréhension de la dimension religieuse du conte, sans prosélytisme et, d’autre part, de pourvoir nos élèves de références clés nécessaires au bon entendement de leur culture.

« N’ayons pas peur », pour paraphraser qui vous savez…

Chronique par Régis Gaudemer (voir son blog)

Commentaires

commentaires

3 Comments

  1. Didier Cherbonnel 23 septembre 2014
  2. Cecile Laly 23 septembre 2014
  3. Vincent OLIVIER 22 septembre 2014

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *