Pour ou contre Wikipédia ?

wikipedia

En 2008, Marie-France Blanquet s’inquiétait :  « Wikipédia fabrique-t-elle de l’information fiable ? » Elle suivait le chemin emprunté par Pierre Assouline qui, jouant les candides, s’interrogeait : « Décidément, Wikipédia est-elle fiable ? Tant pis si la question ressemble déjà à un serpent de mer ». Et de préciser sa pensée en pointant des références discutables concernant l’article sur « l’Affaire Dreyfus ». En 2012, dans « Comment j’ai pourri le web », un professeur, Loys Bonod, explique comment elle s’y est prise pour introduire de fausses informations sur le web en partant de la notice bibliographique de Charles de Vion d’Alibray sur Wikipédia. Elle voulait développer l’esprit critique de ses élèves et les faire réfléchir sur la fiabilité de Wikipédia et de l’internet en général.

Arrêtons-là cette litanie. Aujourd’hui, Wikipédia en français, c’est plus d’un million cinq cent mille articles. C’est un accord avec Google qui fait que, presque systématiquement, la notice Wikipédia est la première affichée lors d’une requête. Wikipédia est devenu incontournable, quels que soient ses défauts ou ses qualités et il ne sert vraiment plus à rien de se draper dans sa dignité pour mépriser l’encyclopédie collaborative au nom d’un savoir académique.

Au contraire, Wikipédia est une invention dont les professeurs doivent s’emparer : c’est l’ultime panacée.

  • La crédibilité d’une information, l’exercice de la critique des sources, voilà un pensum difficile à faire passer en classe. Avec Wikipédia, la modification d’une page à la volée, devant les élèves, voire faites par un élève vaut beaucoup de discours. Bien plus, certains articles sont tellement de guingois que les élèves de collège trouvent très facilement les erreurs.
  • L’histoire locale devient l’occasion d’enrichir les pages de l’encyclopédie sur son village, sur les monuments locaux. C’est un projet complet et trans-disciplinaire : recherche d’information, écriture de la notice et illustration.
  • L’enseignement des langues trouve également une forme d’accomplissement avec Wikipédia. La ciudad de Bordeus (Bordeaux) bénéficie d’une unique page sur le projet espagnol. Rien sur les principaux monuments qui font la renommée de la ville. Quelle classe écrira la page concernant la place de la Bourse (appelée à tort place royale du reste) ou celle du monument aux girondins ? La version est aussi un exercice que permet Wikipédia. Par exemple, la page française de Nepenthes distillatoria, une plante carnivore assez commune, n’existe pas, contrairement à la page du projet anglais. On peut multiplier de tels exemples et je n’ai pas pris, à dessein, d’exemple simple pour illustrer mon propos.

Vous l’avez compris, ce qui importe ce n’est pas tant la fiabilité de Wikipédia, que l’extrême richesse de cette encyclopédie qui permet de mettre en oeuvre n’importe quel scénario pédagogique. Bien plus, c’est l’occasion pour les professeurs et leur classe d’améliorer et de rendre plus fiable l’encyclopédie.

Philippe Crémieu-Alcan

Alors, pour ou contre Wikipédia ? Le débat, c’est ici, sur le forum des profs !


 

  1. http://www.cddp91.ac-versailles.fr/spip.php?article66
  2. http://passouline.blog.lemonde.fr/2007/01/09/laffaire-wikipedia/
  3. http://www.laviemoderne.net/malices/9-comment-j-ai-pourri-le-web

Commentaires

commentaires

One Response

  1. Philippe Crémieu-Alcan 1 octobre 2014
  2. Pingback: Pour ou contre Wikipédia ? | En fran&cce... 26 septembre 2014
  3. Pingback: Pour ou contre Wikipédia ? | FLE C&Ocirc... 26 septembre 2014
  4. Pingback: Pour ou contre Wikipédia ? | FLE et nouv... 26 septembre 2014
  5. Pingback: Pour ou contre Wikipédia ?LeWebPé... 26 septembre 2014

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *