Pourquoi tant d'enfants précoces n'aiment-ils pas écrire ?

enfant_surdoue

La dysgraphie ou les simples difficultés d’écriture peuvent être une conséquence du Haut Potentiel. Quelques pistes de compréhension :

 

Rapidité de la pensée, lenteur de l’écrit.

En effet, comment se contenter d’un tracé qui nous oblige à pédaler alors que la pensée circule à la vitesse d’un avion ? Ces enfants qui ont une vision globale et une pensée en arborescence ont bien du mal à rentrer dans la logique de l’écrit qui nécessite une vision du détail et une pensée séquentielle. Les difficultés en orthographe peuvent aussi s’expliquer par ce fonctionnement typique du Haut Potentiel.

Désir de perfection, résultat imparfait.
Ces enfants ont aussi parfois un désir de perfection tel que la différence entre leur production et leur attente ne peut engendrer que frustration et déception. D’où un rapide désinvestissement de l’écrit.

L’ennui face à l’apprentissage répétitif.
De plus l’apprentissage de l’écrit étant répétitif, pour ces enfants qui ont bien du mal à supporter l’ennui que provoque la répétition, c’est une torture !

L’angoisse, le manque de confiance.
La lucidité du Haut Potentiel génère angoisse et manque de confiance : deux sentiments qui s’expriment dans l’écriture à travers les retouches, les saccades, le manque de fluidité et de régularité.

Un acte conscient.
Quand on fonctionne avec l’intuition du résultat comme les enfants précoces, il n’est pas simple de rentrer dans l’acte conscient de l’écriture !

A propos de l’auteur de cette chronique :

Enseignante en collège durant 15 ans, actuellement en disponibilité pour créer mon cabinet de graphothérapie. J’aime aider les enfants en difficulté, comprendre leur fonctionnement, pour mieux répondre à leurs besoins et faciliter l’apprentissage.

Commentaires

commentaires

10 Comments

  1. sol5 20 février 2015
  2. Claire Nunn 16 février 2015
  3. Salima Debabéche-Arezki 8 février 2015
  4. Céline Le Dantec Pinel 6 février 2015
  5. Isabelle Le Bohec 5 octobre 2014
  6. Pingback: LeWebPédagogique RSS Feed 2 octobre 2014
  7. Hélène Prik 1 octobre 2014
  8. Claire Nunn 1 octobre 2014
  9. tifouch 1 octobre 2014
  10. cdijolimont 1 octobre 2014

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *