Le curieux rêve d’une prof des écoles

Alors que mes élèves rentrent calmement dans la classe et s’installent sans dispute ni haussement de voix excessifs, j’installe sereinement les quelques derniers outils de travail nécessaires à une journée totalement active et productive de travail. Chaque élève, fraîchement reposé par un coucher raisonnable la veille au soir, prend le temps de me dire un scintillant « bonjour !» avec une spontanéité qui ne met absolument pas en doute les règles de politesse qu’ils reçoivent à la maison.

reve-primaire

Je souris et c’est avec grande joie que je leur retourne ce joli salut, …

…tout en les remerciant d’avoir naturellement essuyé leurs pieds et d’avoir spontanément ramassé le manteau du camarade s’écroulant sous leurs yeux dans le couloir… Quant à l’élève qui tient la porte d’entrée pour accueillir agréablement ses camarades, je l’invite à rejoindre sa place et le félicite au passage d’avoir ramassé au passage ce papier « abandonné » juste à ses pieds.

Je souris : il baigne encore ce matin un climat de bonne humeur et de paix.

Les élèves assez rapides ont déjà déballé et rangé dans un alignement parfait leur cartable en fond de classe et se trouvent assis à leur place. Certains m’interpellent en levant leur doigt sans mot dire. C’est pour me demander : « Madame, puis-je vous aider ? Puis-je aider un camarade ou vous rendre un quelconque service ? ».

Je souris : comme chaque matin, leur esprit est déjà connecté aux règles de la collectivité : respect, entraide, solidarité.

Les pochettes contenant les messages courtois, lisibles et respectueux rédigés par les parents (toujours dans le cahier de liaison) sont déposées sans la moindre réclamation de ma part dans le panier prévu à cet effet. Chacun sait qu’il attendra que je puisse trouver le temps de lire et de répondre aux multiples demandes sans réclamer avec insistance la consultation de leur message en avant-première.

Suivent alors les rituels de la classe :

  • l’appel et le pointage cantine : chacun écoute son nom et réagit aussitôt à la demande
  • la date : les jours de la semaine n’ont plus de secret et confondre janvier et jeudi à la manière d’une devinette serait de l’ordre de la plaisanterie…
  • la météo : les élèves s’expriment avec un vocabulaire riche, varié, en phrases verbales complètes
  • le « quoi de neuf ? » : les volontaires présentent sans appréhension leurs découvertes, leur vie, leurs goûts… sans jugement des autres
  • la fête du jour : Aujourd’hui, nous fêtons la Saint Parfait

Je souris : le droit d’expression, l’écoute de l’autre, le partage de son expérience… ils deviennent de bons petits Charlitoyens 😉 !!

Les activités s’enchaînent alors ensuite naturellement.

Les consignes, exposées en une unique explication collective, sont attentivement écoutées des élèves qui reformulent sans problème les objectifs à atteindre et les moyens pour y parvenir.

Le temps de travail d’écriture, silencieux, calme et serein permet à chaque enfant de progresser à son niveau et à son rythme en mettant toute son attention nécessaire sur le sens de ses lettres, le repérage des lignes et la hauteur des graphies, dans un souci de présentation finale soignée.

La parade des outils d’aide est systématique : chaque enfant sait comment et où trouver de l’aide. Les élèves sortent alors leur répertoire à portée de main pour l’expression écrite.

Ils vont chercher sans tarder les cubes pour manipuler leurs nombres.

Ils utilisent les crayons à triangulaire puisqu’ils reconnaissent leur difficulté à bien tenir le crayon et souhaitent rectifier cette mauvaise posture rapidement

Je souris : mes élèves n’ont pas le goût de la triche, de la mauvaise foi ni du travail bâclé.

 

… BIP ! BIP ! BIP !…

Ah ! Fichu réveil… 6 heures déjà, je viens à peine de me coucher… allez, je dois me dépêcher …

 

Je peste : j’ai mis une chaussette à l’envers et il a gelé sur ma voiture.

… TUTUT ! TUT !

Je stresse : les bouchons… j’ai tant de photocopies à faire !

 

J’arrive ENFIN à l’école…

Je meurs : panne de chauffage…

 

Commentaires

commentaires

13 Comments

  1. Maryse Jarl 24 février 2015
  2. Gudrun 23 février 2015
  3. Lili 16 février 2015
  4. Claire MAURAGE 9 février 2015
  5. bikista43 9 février 2015
    • Laila 9 février 2015
    • Claire MAURAGE 9 février 2015
  6. roxy 9 février 2015
  7. roxy 9 février 2015
  8. Magmag 9 février 2015
  9. Nanou 9 février 2015
  10. Hamjago 9 février 2015
  11. Emji 8 février 2015

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *