Quand trop d'affichage tue l'apprentissage

classeCE-2

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais m’intéresser dans cette chronique aux affichages dans la classe.

Nous avons tous été témoins depuis le début de notre carrière de classes surchargées visuellement, trop encombréestout est affiché de la moindre leçon entrevue depuis le début de l’année aux dernières productions d’arts visuels.

Dans ce méli-mélo d’affiches, aussi belles soient-elles, l’enfant, au bout d’un moment, ne s’y retrouve plus.

Certains enseignants (artistes dans l’âme) transforment leur local un une immense fresque digne des plus beaux cartoons, des affiches se juxtaposent, tombent puis retombent (pâte à fixe oblige ;), les affiches sur l’automne côtoient celles sur le printemps, tout finit par être décalé et vide de sens. Les élèves se sentent oppressés, agressés visuellement car il n’y a plus un centimètre carré de disponible à leur vue à part les fenêtres (et encore parfois elles sont également prises d’assaut)

Une nouvelle fois, c’est en formation initiale (défaillante sur ce point) que prend la source de tous ces maux. Les jeunes enseignants (comme les plus anciens) n’ont pas été nécessairement formés à la communication visuelle et la gestion des affichages.

Alors comment afficher de manière raisonnée, construite et réfléchie pour que l’affichage prenne tout son sens et ait toute son utilité ?

A quoi sert l’affichage, a-t-il un seul ou plusieurs rôles à jouer ?

Cette chronique a pour but de vous éclairer et vous prodiguer quelques conseils sur ce sujet.

 

1. Les rôles de l’affichage en classe, pourquoi afficher ?

L’affichage remplit plusieurs fonctions qui peuvent se superposer.

  • Une fonction d’aide à la mémorisation(retenir les leçons étudiées en cours, les livres découverts)
  • Une fonction de référentiel (pour les majuscules, pour les nombres avec les files, les règles utiles pour la production d’écrit ou pour la résolution de problèmes, regardez ce très beau mur des mots de la classe de Mallaury. mur des mots
  • Une fonction de repérage dans le temps (que ce soit avec la frise historique ou les planning journaliers ou hebdomadaires). Pour ma part, j’ai créé ce chrono repère pour mes CP de l’an passé qui avaient du mal à se repérer dans leur journée d’écolier.MON-CHRONO-REPERE
  • Une fonction d’information, informer les élèves et les parents (les dates de visites aux correspondants, les voyages, les RDV de la semaine à la piscine, à la bibliothèque).
  • Une fonction affective (avec l’exposition des productions des enfants, l’affichage des anniversaires, la mise en valeur d’un objet ou d’une affiche ramenée par un enfant).
  • Une fonction sociale et civique (avec l’affichage des règles de vie ou code de vie de la classe, les proverbes ou maximes étudiés, les personnages célèbres, etc.).

 

2. Comment réaliser ces affichages ?

0000000(3)(1)

Il faut :

  • Raisonner selon le type d’affichage et selon son utilité.
  • Mener une rotation des affichages (nécessaire toutes 3-4 semaines ou chaque période au pire)
  • Construire avec les enfants les affichages le plus souvent possible. Ce n’est pas nouveau mais on s’approprie mieux ce qu’on a bâti soi-même (comme les frises historiques qui pourront rester toute l’année mais évoluer au fil des périodes).
  • Faire évoluer votre affichage car l’enfant finit par en faire abstraction et il est alors contre-productif.
  • Faire concis, écrire un message bref est beaucoup plus efficace ! Il fonctionne comme un slogan (des paragraphes sur une affiche n’ont pas de sens). Les affiches devront être percutantes, aller à l’essentiel.

calcul-pas-sympa

  • Privilégier l’écriture scripte beaucoup plus lisible que l’écriture cursive (observez dans la rue l’écriture cursive est quasi absente alors que dans les classes beaucoup d’enseignant réalisent leurs affiches avec cette écriture peu lisible).
  • Adopter un code de couleur selon la matière ou le champs disciplinaire et y consacrer des espaces balisés dans la classe. (Dans ma classe j’ai fixé de grands panneaux de médiums peints de différentes couleurs rouge pour les maths, bleu ciel pour le Français, vert pour les sciences, jaune pour l’instruction civique et morale, etc.).
  • Ne pas avoir peur du vide. En début de période, chaque classe devrait retrouver la sobriété sur ses murs avec le strict essentiel en affichages.

Après faut-il encore savoir ce qu’il faut afficher de manière institutionnelle.

3. Qu’est ce qui est obligatoire réellement ?

Selon les uns ou les autres, les poésies ou les chants seraient obligatoires, de même que les programmations. Quand on ne sait plus, mieux vaut se référer aux textes, en l’occurrence les programmes. Vous découvrirez ainsi que seuls sont obligatoires :

  • la liste des élèves
  • l’emploi du temps
  • les consignes de sécurité

Les programmations étaient évoquées dans les programmes de 2002 mais plus dans ceux de 2008. Le reste n’est que desiderata et préférences d’IEN (inspecteurs de l’éducation nationale) selon les circonscriptions.

Ainsi ce document de l’académie de Rouen bien fait indique aussi des affichages recommandés par les IEN comme :

  • le règlement intérieur
  • les progressions (dans le cahier de bord mais de là à les afficher…)
  • les chants et poésies
  • les œuvres lues et manuels en usage
  • le tableau des services de récréation (pour moi il est à mettre dans la salle des professeurs)
  • la pyramide des âges de la classe

Celui de l’académie de Besançon  insiste aussi sur  :

  • les programmations de cycle
  • les règles de vie et d’organisation de la classe
  • les panneaux didactiques

4. Où trouver des affichages beaux et bien fait?

Pour conclure cette chronique, je tenais quand même à vous donner quelques bonnes adresses que j’utilise depuis des années.

 

alphabet1-560x395programme-560x400

XDxxrmDiLxT9Sxhl_-LhLCn1vQM

accord sujet verbe

Voilà j’espère avoir suscité la réflexion en vous car l’affichage constitue un élément primordial dans l’apprentissage de nos élèves qui y passent tout de même plus de 20 heures par semaine.

Bonne découverte à vous des sites cités précédemment, vous verrez ce sont des mines d’or !

Monsieur Mathieu

Mon blog    Ma page FB

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

No Responses

  1. Pingback: Agitox – Le zapping FLE-EDU #29 27 mars 2015

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *