Vitaminez vos élèves avec la Brain Gym !

trop_durAvez-vous une seule fois imaginé que vos petits chérubins, assis, là, devant vous, étaient pour la plupart, il y a moins d’une heure de cela, dans les bras de Morphée ?

Et que dans l’heure qui suit après avoir bravé la tempête du petit déj express, du brossage de dents intempestif, de la pluie battante sur le manteau et du port du cartable briseur de dos,  ils venaient tout juste d’atterrir en classe juste sur le dernier retentissement de la sonnerie de l’école pour finir, assis, là, devant vous ?

Et pourtant, sans état d’âme, vous enchaînez : l’appel puis… largage immédiat dans les apprentissages.

C’est vrai que le temps presse, les programmes passent, vite, vite maîtresse !!


MESSAGE D’ALERTE  – MESSAGE D’ALERTE  – MESSAGE D’ALERTE  –

  1. Veuillez vérifier l’état de branchement de vos élèves
  2. Vos élèves ne sont pas connectés
  3. Aucune activité neurologique n’est correctement paramétrée
  4. Essayez de nouveau

 

1) Veuillez vérifier l’état de branchement de vos élèves

De toute façon, vous en avez conscience : leur demander de se brancher sur la grammaire d’une phrase ou sur les multiples de 3 était déjà voué à l’échec. Il suffit de regarder le degré d’ouverture de la bouche d’untel affalé sur sa table, bayant aux corneilles ou l’attitude d’untel autre plus intéressé par la les crayons de sa voisine que par votre belle notion de découverte… La tâche s’annonce difficile.

2) Vos élèves ne sont pas connectés.

Face à cet inévitable message d’erreur, vous avez votre réponse. Vous avez prévu aujourd’hui la séance top extra qui va forcément les motiver parce que vous avez cherché des expériences, des situations problème, des activités de groupe, des supports modernes et extraordinaires ! Cela ne pourra les laisser indifférents.

2) Aucune activité neurologique n’est correctement paramétrée

C’est là où le bât blesse. Avez-vous préparé le cerveau de vos élèves à ce genre d’activité mentale ? NON.

Le cerveau de vos élèves n’est pas prêt à travailler.

Il n’est déjà pas correctement « réveillé » et en plus il va devoir être stimulé, efficace, réactif !

C’est le moment d’essayer la BRAIN GYM pour vitaminer le cerveau de vos élèves !

LA QUOI ? La Brain Gym ou éducation kinesthésique en français. Elle a été inventée dans les années 1980 par le docteur Dennison pour qui le mouvement est la clé de l’apprentissage. Elle est très pratiquée au Québec.

COMMENT ? Il s’agit de 26 exercices physiques ludiques de gymnastique des neurones inspirés du yoga, de la psychomotricité, de l’ergothérapie ou encore de la médecine chinoise. Ils ne nécessitent aucun besoin matériel.

Si vous n’êtes pas convaincus : Testez le déroulé des oreilles 😉

POURQUOI ? Les mouvements de Brain Gym remplissent le corps d’énergie et permettent de se préparer à apprendre. Ils permettent aux deux hémisphères du cerveau de mieux communiquer les informations et d’être plus efficaces lors des apprentissages (concentration, mémorisation)

Ces exercices permettent :

  • d’améliorer ses capacités de lecture, d’écriture, d’expression orale et de logique
  • de se concentrer
  • de mémoriser
  • de communiquer et mieux écouter (soi-même et les autres)
  • de mieux gérer le stress (comme les évaluations écrites ou orales)
  • de se calmer

Avant de pratiquer les exercices, les élèves doivent bien s’hydrater et disposer d’un espace de mouvement suffisant autour d’eux.

QUAND ? Ces exercices sont facilement réalisables en autonomie et peuvent être faits à tout moment de la journée. Ils seront appréciables avant chaque activité qui demande une concentration particulière ou une concentration importante. Pour ma part, je privilégie cette préparation Brain Gym avant l’écriture.

Voici une vidéo qui donne quelques mouvements essentiels de base à pratiquer en quelque 5 minutes.

Maintenant que vous savez comment réagir face au message d’erreur : « Aucune activité neurologique n’est correctement paramétrée », renouvelez l’expérience au quotidien puis :

  1. Veuillez vérifier l’état de branchement de vos élèves
  2. Essayez à nouveau 😉

Une chronique de Claire Maurage

Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *