10 raisons de ne pas regretter les vacances

feuilles_avions

Fin août : on rentre à la maison, on dégonfle les bouées, on range les serviettes et les maillots, l’été n’est pas encore tout à fait fini mais on doit retourner travailler. Pour tous ceux qui auraient un petit pincement au cœur à cette idée, voire un début de nostalgie déjà, voici pour vous 10 raisons de ne pas regretter les vacances. Haut les cœurs !

  1. Le sable, ça colle
    On s’en fout partout, on en retrouve jusque dans la doublure du maillot, ça gratte, on en met plein la voiture et c’est très énervant dans les oreilles.
  2. Le bronzage, c’est dépassé (et puis ça fait des rides)
    Le teint terre cuite de la vieille Cannoise en goguette, c’est fini depuis les eighties. Chérissez par anticipation le teint blafard que vous ne manquerez pas d’arborer dès la Toussaint. Beaucoup plus hype.
  3. Les tongs, c’est pas chic
    Ca fait de la corne sous les pieds et ça finit par agacer, ce truc, là, entre les orteils. Même chose pour le total look de baroudeur Quechua. Y’a un moment faut se respecter un peu. 😉
  4. On claque trop
    Même logés chez Belle-Maman (youhou !) c’est fou ce qu’on dépense en vacances. Valait mieux arrêter, votre codevi vous dira merci.
  5. C’est la fin des questions idiotes
    « Papa, quand est ce qu’on arrive ? » et ses variantes « Maman, pipi ! On s’arrête ? » et autres « Quand est ce qu’on mange ? » à peine montés en voiture pour la grande transhumance annuelle. Au moins dès septembre, métro-boulot-dodo, tout le monde connait le planning, plus de questions idiotes.
  6. Vous aviez fini le tube de Biafine, de toute façon…
  7. Le rosé pamp, valait mieux arrêter
    Si vous ne vouliez pas que Sue Ellen devienne votre surnom à vie, il était temps d’arrêter de siffler allègrement les apéros fruités (même si 5 fruits et légumes par jour, c’est bon pour la santé, on sait…)
  8. Le barbecue, c’est cancérigène
    Oui, même avec du poulet bio.
  9. Les grasses mat’ c’était fatigant à la longue. Et les siestes aussi.
    Au moins là, avec votre réveil quotidien à 6 h 30, vous saurez pourquoi vous êtes crevés.
  10. Le farniente, c’est pas bon pour la santé
    D’après certains scientifiques, on perdrait 20 points de QI en 3 semaines de vacances. En 6 semaines, ça ferait 40 points de QI en moins ?? Vous voyez, il était temps que ça s’arrête !

Et puis… Vous vous êtes acheté de nouveaux cahiers, quelques stylos flambant neufs et vous hésitez encore mais vous allez peut être craquer pour une nouvelle trousse (ou pour ce nouveau collègue entraperçu au pot de fin d’année). Alors, elle est pas belle, la rentrée ?

Allez, sans regrets, et bon courage à tous !

Une chronique de Laptiteluciole

Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *