Auto-évaluation

Cours d’anglais, classe de 4ème. Séquence « Back to school ». Après avoir travaillé sur un blog en respectant les étapes de compréhension, d’appropriation, de manipulation puis de production, nous voilà arrivés à la fameuse tâche finale ou projet, comme l’on voudra. Je demande à mes élèves de participer à leur tour au blog en réagissant au « post » que je leur ai donné et, soit dit en passant, que nous avions travaillé en classe. Ils ont pour cela le temps qui leur est nécessaire. Ils ont une grille de consignes la plus aidante possible (j’ai donné mon sentiment/état : 0/1).

Il s’agit pour moi de voir ce que mes élèves sont capables de faire à l’aide de leur cahier, des connaissances et compétences qu’ils ont acquises et/ou qu’ils avaient déjà. Je me sens plus que confiante. En fait, je ne devrais pas !!

autoevaluation2

Vous devez être connecté(e) pour lire la suite

[auth]
Je leur demande aussi de s’auto-évaluer, ce qui est souvent un moyen pour eux de vraiment prendre conscience du travail qu’ils ont effectué, de l’écart relatif ou pas avec ce qui est attendu d’eux au travers des consignes. Cela leur permet d’améliorer leurs travaux, s’ils se rendent compte qu’ils sont passés à côté de certains points.
Caroline ne fera rien pendant toute la séance, ou peut-être devrais-je dire pendant toute l’épreuve. En effet, malgré mes sollicitations répétées, les aides un peu trop appuyées pourraient dire certains, elle n’écrira pas le moindre mot. Est-ce un blocage ? Ou un refus conscient de ne pas vouloir faire ? Est-ce la peur de se tromper et donc préférer ne rien faire ? J’étais désemparée.

Pour ne pas rester sur cet échec, qui en était un pour moi autant que pour elle à certains égards, je lui ai proposé de le faire à la maison. Risque, me diraient certains, car elle sera sûrement aidée. Eh bien, me dis-je dans ce cas-là, j’aviserai. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé avec Marion, qui est revenue avec un super travail bien chiadé, alors qu’en classe elle semblait découvrir le poste que je lui avais choisi au hasard de mes petits papiers. Je ne sais encore comme je l’évaluerai. Et si je la sur-évalue, ce ne sera pas grave. Marion aura peut-être pris un peu confiance en elle… pour ce jour-là !

Dans un autre coin de la classe, Ewen a fini. Je lui demande de s’auto-évaluer avec la grille de critères de réussite fournie. En effet, à cet âge-là, des élèves ont tendance à ne pas trop faire les évaluations, juste un peu tant que cela ne demande pas trop d’efforts. Quand un exercice demande plus de production, ils ont comme une réticence ? Un frein ? Un rejet ? Et c’est ainsi que certains ne font pas le dernier exercice.

Ewen me rendra très vite sa feuille. Il s’est très vite auto-évalué. Il a mis zéro partout.

« Bah je ne sais pas. C’est sûr, j’ai tout faux. » Et limite de rajouter : « Je suis nul. »

De l’autre côté de la salle, un autre élève venait de dire :

« Mais Madame, c’est forcé que l’on soit d’accord avec ce qu’on a fait ! On va se mettre bon partout. »

Vaste débat que celui de l’estime de soi. Long travail d’appréciation de soi à sa juste valeur, en s’acceptant tel que l’on est : avec ses manques et ses qualités. Mais aussi, sans se prétendre mieux que ce que l’on est. Dans ce genre-là, il y a aussi ceux qui se dévaluent dans l’espoir que le professeur redorera leur blason, encore plus que ce qu’eux-mêmes veulent se donner.

Quelle image ont nos élèves d’eux-mêmes, notamment à cet âge charnière qu’est l’adolescence ? Comment pouvons-nous vraiment les aider à avancer ? C’est tellement fait de tout petits pas que certains jours, on n’arrive pas à voir ce que l’on a pu leur apporter, en quoi on les a fait grandir. Et puis, il faut aussi rester modeste à notre tour aussi.

Et toi quand tu t’auto-évalues, tu t’auto-dévalues ?

Une chronique de Kristen

Prof d’anglais.
Qui aimerait bien aller découvrir les pratiques dans les autres pays, sur le travail en ilôts, la réussite des élèves, les parcours individualisés au sein de la classe.

[/auth]

Commentaires

commentaires

5 Comments

  1. Cordier 21 octobre 2015
  2. LouPing 16 octobre 2015
    • Ana 17 octobre 2015
    • Audrey 18 octobre 2015
  3. Audrey 16 octobre 2015

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *