Une vraie nouvelle année ?

Je crois que Moooonnssssiiieeeuuur Mathieu (c’est un peu long à écrire, je ne fais donc que le premier mot) a été plus prompt que moi. Je voulais moi aussi faire une chronique sur les bonnes résolutions pour la nouvelle année et sur mes espoirs. Et puis en lisant la sienne, j’avais encore envie de l’écrire pour partager d’autres choses.

yoda


Calme en toute cir
constance tu resteras !                  

J’avais promis à moi-même que je ne me fâcherais pas ou tout au moins pas aussi vite, avec notre CPE. C’est déjà fichu, après 4 jours ! Je m’étais dit que je me mettrais à travailler sur la CNV et je n’ai pas encore pris le temps de le faire.

De gentils élèves, tu auras

J’ai eu un drôle de cadeau juste avant les vacances de Noël. Mes élèves de 4° Segpa m’ont fait un « petit quelque chose ». À la récréation, ils me demandent s’ils peuvent déposer leurs sacs dans ma salle (qui au passage ne porte pas encore mon nom) et un élève me tend un cadeau. « Oh merci ! » Et les 2 élèves de répondre « Vous pourriez attendre après la récré pour l’ouvrir que tout le monde soit là ? » Oui, d’accord. Après cette fameuse sonnerie, nous rentrons en classe. C’est l’effervescence. J’ouvre doucement le paquet « Vous pouvez déchirer, Madame. »
J’accélère donc. Et je découvre une boîte de crayons écolo. « Je vois que vous me connaissez bien. » leur dis-je. Mais la boîte est légère, tout de même. La tension est à son paroxysme lorsque j’ouvre cette fameuse boîte. Elle est… vide. Eh oui, ils ont osé. Ils ont même dit qu’ils l’avaient fait avec un autre professeur.

Peu de chocolats, tu mangeras

croqueuse-de-chocolatContrairement à l’école primaire ou à certaines, en tout cas, nous ne sommes pas ou plus gâtés par les élèves et leurs parents. Avant, on avait une ou plusieurs boîtes de chocolat à Noël. On se demandait même parfois comment on allait faire pour tout manger pendant les vacances. Au cas où ils nous demanderaient s’ils étaient bons, il fallait au moins qu’on les ait commencés.

À la pause, tu te pauseras

Il est vrai que contrairement aux collègues de primaire, nous avons des pauses. Et cela n’est pas négligeable. Mais se poser, c’est dans l’absolu. Tu arrives une demi-heure plus tôt pour tout finaliser… pour la matinée, j’entends. Mais, on est mardi, c’est le jour où tu vends les brioches-chocolat au profit du FSE. Et il y a aussi ton élève habituel qui s’est encore fait exclure de cours. Il faut aussi faire la queue aux toilettes, voir la Principale pour le changement d’emploi du temps. Et ne pas oublier de voir Pôl pour sa fiche de suivi.

Des élèves soucieux de réussir, tu auras !

Râté aussi. Aujourd’hui, nous avons préparé l’évaluation de lundi. « Pourquoi ?, me dit Julie. Ce n’est pas à nous de la faire et ça perd du temps. On ferait mieux d’avancer dans le programme. » Alors, euh, comment te dire ?

Des élèves ponctuels, tu auras

Encore râté. Alice et Céline ont dit à ma collègue d’allemand que si elles étaient en retard, c’est parce qu’elles étaient avec moi. « En fait, oui et non. Elles ne se sont pas pressées du tout. Elles ont eu aussi besoin que je leur réexplique pourquoi je les avais collées une heure. Par contre, au vu de la liste de mes doléances, elles auraient aussi pu me demander pourquoi je ne les avais collées qu’une heure. » Et puis pour certains, s’ils peuvent grappiller 5 minutes, ils n’en seront que plus contents.

Zen, en toute circonstance tu resteras

detente655 minutes, c’est court. Plus les élèves trainent à entrer en classe, plus je dépense de l’énergie pour rattraper ce retard. Plus ils sont affamés, et plus j’essaie de faire le pitre pour faire passer les gargouillis des uns et des autres. Et les miens au passage. Plus ils sont endormis, et plus je … fais aussi le pitre. Je me souviens aussi de Dylan, l’année dernière, que j’ai rattrapé in extremis avant qu’il ne s’effondre parterre pour un malaise.

.
Des élèves polis, tu auras

Pas possible. Alan m’a dit « Mon père commence toutes ses phrases comme ça (par « p… »). » Je commence à ne plus rêver de cette soi-disant nouvelle année. Mes élèves ont juste 15 jours de plus, moi aussi au passage, d’ailleurs !

Des élèves, avec un peu plus de mémoire tu travailleras

Chez nous, au collège, c’est plutôt : « Monsieur Histoire, Madame Maths. » En effet, avoir 7, 8 ou 9 professeurs cela peut faire beaucoup pour certains ! Surtout quand il n’y a que 1 ou 2 professeurs par matière sur leurs 4 ans de scolarité.

Moi : « Il a un nom, ton professeur ! »
L’élève : « Oui, mais je ne m’en souviens plus ! »
Moi : « Oui, bien sûr. Et que dirais-tu si un professeur t’appelait mademoiselle 4°A ? »

Très organisée tu seras

temps-scolaireJe voudrais bien en effet, réussir à ne plus passer d’aussi longues journées de travail. Ne pas avoir à l’esprit tout le weekend tout le retard qu’il va falloir rattraper dans les constitutions de dossiers, de projets, de commission, et bien sûr la préparation des cours !! Je voudrais aussi ne plus terminer si tard le dimanche soir et passer un vrai week-end avec les enfants et mon conjoint. Faire une petite soirée entre amis. Mais non, je ne rêve que d’aller me coucher pour pouvoir avancer plus vite demain matin.

Je rêve d’une… vie professionnelle, où je pourrais fermer la porte de mon esprit comme je peux fermer la salle de classe ou la porte de mon bureau. Mais ça, c’est un rêve.

Et maintenant ? Je fais quoi ?

Je me réveille du monde des Bisounours. Je vous laisse choisir votre épisode préféré…

Je me crois dans la pub de la banque…

Je vais courir dans la forêt avec les copains du club de course. Et je reviens vidée ! Mais bien.

Ou je me dis que finalement, cette année sera une année comme les autres et que je continuerai à croire encore en l’avenir. Na na nère !

177757475

Une chronique de Kristen

Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *