Quels cours pendant un séjour au ski ?

Faites le plein d’activités !

sejour_ski_chronique_fabien

Lors de ma précédente chronique, je vous ai proposé la tenue d’un blog afin que les élèves puissent raconter à leurs parents leur séjour au ski. Cette fois, laissez-moi vous conter quelques idées d’activités pédagogiques.

Toute la semaine, les élèves skient, excepté le mercredi, jour de repos consacré à une sortie (une balade à pied lorsque la météo est clémente, ou en raquette lorsque la neige s’aventure près du lieu d’hébergement). Une demi-journée est également consacrée à un temps plus scolaire où nous présentons la vie en montagne. Eh oui, les découvertes ne sont pas « que » sportives !

Cette année, nous sommes partis avec les 5e. Le groupe étant conséquent, nous avons choisi de composer deux équipes qui intervertissent leurs activités au bout de deux heures. Pendant que la première travaille sur le milieu montagnard (formation des montagnes, climat, espèces végétales et animales…), la seconde s’intéresse aux activités en montagne.

Le programme de 5e me permet en tant que professeur d’Histoire-Géographie d’aborder (plus à l’oral) le thème des risques en montagnes que je développe avec eux durant l’année, et de rendre plus concret mes dires. Comme j’enseigne dans un établissement de Loire-Atlantique, j’ai naturellement tendance à privilégier en classe le thème sur les littoraux, mais avec ce séjour, voilà de quoi rééquilibrer mon cours et de parler de l’autre sujet « in situ ».

Voici mes fiches d’activité qui pourront peut-être vous inspirer :

Les deux premières traitent de l’activité touristique en montagne. Objectif : montrer les différentes saisonnalités de ce tourisme. (Avez-vous remarqué que les élèves la limitent souvent à la période hivernale ?) Comme les élèves sont dans d’autres dispositions, j’ai tenté d’aller un coup plus loin, en intégrant une dimension plutôt abordée en 3e, les espaces productifs, en adaptant bien sûr la difficulté des exercices ! J’ai bien entendu agrémenté mes fiches avec des photos de la région où nous séjournions, n’hésitez pas à les personnaliser. Il est plus facile pour les élèves de comprendre en s’appuyant sur des exemples qu’ils ont vus de leurs propres yeux.

La troisième concerne les métiers de la montagne, en centrant sur le tourisme (les autres métiers peuvent être plus développés, au choix). Le but est de montrer l’importance des aménagements faits par l’homme pour valoriser ce territoire afin d’y développer l’activité touristique.

Et ce n’est pas parce qu’on est en classe de neige, qu’il faut oublier les règles de méthodologie ! C’est pourquoi, j’insiste, avec mes élèves, sur la présentation de document, la description de photographie, et que je les aide à cadrer au mieux le sujet en débutant la séance par une introduction (je localise notre lieu de séjour, je présente les métiers de la montagne, pour arriver à la présentation de l’activité touristique), et en la terminant par une conclusion qui me permet d’insister sur la permanence de l’activité en montagne aujourd’hui. Bref, je suis satisfait lorsque les élèves ont rejeté leurs a priori et compris que non, la montagne n’est pas un espace peu dynamique.

Mais, vous vous en doutez, le temps d’apprentissage ne réside pas uniquement en cette matinée de cours. Il ne tient qu’à vous d’aider vos élèves à acquérir chaque jour des connaissances, à ski, à pied ou en raquettes, en les invitant à regarder tout autour d’eux. À vous d’attirer leur attention dès l’arrivée en car, en décrivant au micro les paysages, de leur demander du haut des pistes à quoi ressemble ce décor en été, de montrer tous les métiers annexes du tourisme (magasin spécialisé pour le ski, restaurant, hôtellerie, spa…) lorsqu’ils déambulent dans les boutiques à la recherche de souvenirs…

Découvrez le site de : Ma classe de neige !

Une chronique de Fabien Bertrand

Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *