Allô Papa Tango… 

L’occasion de débrancher !

Le 9 septembre dernier, la Federal Aviation Administration américaine a prononcé l’interdiction de toute utilisation en vol du dernier smartphone du célèbre constructeur coréen… Si seuls trois cas de crashs d’avions ont été officiellement liés à des incendies déclenchés par des batteries lithium-ion ces dix dernières années, (en 2006, 2010 et 2011), cela nous a intrigués et nous nous sommes demandés ce qui se passait, en réalité.

D’ailleurs, vos élèves, eux-mêmes plutôt bien équipés de ce côté-là, ont sans doute déjà expérimenté la désagréable impression de sentir leur téléphone chauffer dans leur poche, parfois jusqu’à les brûler !

 

smartphone en feu

On vous résume le principe : avantageuses en raison de leur petite taille et de leur résistance à l’usage, ces batteries fonctionnent grâce au va-et-vient de particules d’ion et de lithium entre deux électrodes, l’une positive, l’autre négative. Ce mouvement génère de l’énergie qui est ensuite transformée en courant électrique. En cas de surcharge de la batterie, des cristaux se forment à l’intérieur de la batterie, provoquant un court-circuit qui fait monter la température du dispositif… ce qui peut s’avérer dangereux ! Pour illustrer vos cours de physique-chimie ou de techno, et pour lire le détail des explications scientifiques, c’est ici.

 

Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *