Rechargeons les batteries

Comme des Sims

Au quotidien, travailler avec des adolescents, ça prend de l’énergie.

Alors certes, en vacances, il faut préparer (un peu) ses cours, corriger (un peu) ses copies, penser (un peu) à tel projet d’AP ou d’EPI,  mais il faut aussi (beaucoup) garder du temps pour se regonfler à bloc.

Eh oui, car telle la vie du Sims, nous aussi nous avons des besoins qu’il faut satisfaire : Appétit, Confort, Vie sociale, Distractions et surtout… Énergie.

sims-épuisé

Parce que… si la barre de chargement n’est pas entièrement verte au retour des vacances, les cours auront beau être les mieux préparés possibles, les devoirs prêts à être rendus et les projets couchés sur papier, il manquera… le peps et la patience.

Les phrases énergivores

Eh oui, avec mon recul de vacancière dont la jauge commence doucement à remonter, je peux évoquer avec calme ces petites choses énergivores. Dans mon top 3 :

3) « Madame, il est quelle heure ? Ça sonne bientôt ? »

J’entends : on s’ennuie, quand est-ce que ça sonne ? 

2) « Mais Madame, il faut faire quoi ?? »

(Et encore ça c’est la version honnête de l’élève, car cette phrase sous-entend souvent le Je n’ai pas écouté). Notez que cette phrase a aussi une variante version moins honnête : « Madame je comprends riiiiiiiiiiiennnn ! » (Entendez dans cette phrase le « comprends rien » par Je n’ai pas écouté mais si jamais il y avait moyen de faire croire qu’en fait c’est juste que je ne comprends pas, pourquoi pas.)

1) « Madame, vous avez pas des feutres ?

– Tu n’en as pas ?

– Si, mais si je les utilise, après ils ne vont plus marcher »

Oui, c’est bien connu que mes feutres à moi c’est des feutres magiques de professeur qui sont inusables et qui vont fonctionner toute ma vie ! Sont-ils donc bêtes ces professeurs à demander des feutres non magiques à leurs élèves dans les fournitures de rentrée !

Là, à froid, ça me fait sourire. Mais ces remarques, quand on est fatigué, et surtout quand elles sont répétées heures après heures, voire demi-heures après demi-heures, peuvent parfois devenir un peu irritantes.

La jauge au vert

Heureusement qu’il y a toujours des notes positives  pour contrebalancer, quand même :

Driiiiiiiiing  « Ah c’est déjà fini le cours ? C’est passé trop vite ! »

« Ah mais Madame c’était facile en fait ! J’ai tout compris ! »

Et un des petits plaisirs, c’est aussi quand j’ai passé du temps à mettre des articles sur le blog e-lyco du collège, et que je reçois une demande de validation de commentaire écrit par un élève, preuve qu’il a été y faire un tour !

 

Mais… Que fais-je à écrire cet article ? Est-ce que je ne serais pas encore en train de penser au boulot ? Allez vite, il faut que j’aille prendre l’air pour laisser ma petite barre de Sims se remplir de vert !

Une chronique de Chloé

Commentaires

commentaires

2 Comments

  1. Hélène Roy-Delanchy 20 février 2017
    • Chloé 23 février 2017

Leave a Reply