Réalité Augmentée

Comme si on y était

Londres, XIXe siècle. Sur un coup de tête, Phileas Fogg fait le pari de faire le tour du monde en 80 jours. Accompagné de son fidèle serviteur Passepartout, ils se lancent dans l’aventure. Ils traversent la Manche, Paris, rejoignent le Canal de Suez, prennent un paquebot pour Bombay, puis sautent dans un train à destination de Calcutta. Quand tout d’un coup : plus de rail. Que faire?

jungle-ambiance

Le temps passe, il n’y a pas une minute à perdre ! Phileas Fogg trouve la solution : ils continueront à dos d’éléphant. Des insectes bourdonnent dans l’air chaud. On entend le pas lourd et régulier de l’éléphant, qui marche tranquillement, puissamment. La végétation bruisse sur son passage. Soudain, le cri d’un oiseau inconnu retentit. Mes élèves sursautent. Eh oui, nous sommes toujours en classe. Eh non, le rectorat ne nous a pas aimablement équipé en lunettes google de réalité augmentée.

Et pourtant, nous avons voyagé !
Non pas à la vitesse de la lumière, mais à la vitesse… du son.

Voyage, voyage… sonore

Connaissez-vous le site mynoise.net ? C’est grâce à lui qu’on a voyagé en Inde !
C’est un site qui regroupe des dizaines d’ambiances sonores, d’une immense variété. Toutes les ambiances ont été créées par Vincent Pigeon. Si vous voulez en savoir plus sur lui, je vous recommande cette interview, en anglais. Ses ambiances sonores sont idéales pour planter un décor, installer une atmosphère…
Depuis que j’ai des enceintes dignes de ce nom dans ma classe, j’essaye de l’utiliser régulièrement.

Besoin d’accompagner Phileas et Passepartout en Inde ? Hop, je lance Jungle Life.
Besoin d’une atmosphère un peu inquiétante pour étudier une nouvelle fantastique en 4e ? Hop, je lance un bon orage pour mettre mes élèves dans la peau du narrateur de La Cafetière de Théophile Gautier.
Besoin de donner un support à l’imagination de mes élèves pour une séance d’écriture autour de Vendredi ou la vie sauvage ? Je lance Rainforest ou Waterfall.

Inspiration

Les possibilités sont infinies. Je ne vous dis pas de l‘utiliser en permanence, car le silence, surtout dans la vie de mes élèves qui écoutent de la musique non-stop, reste très précieux. Ma dernière utilisation de mynoise.net est très récente, et complètement improvisée, face à une classe de 5e avec qui j’étais en pleine séquence sur la poésie. Nous étions en train d’étudier des haïkus : ce sont des poèmes japonais d’une très grande brièveté (seulement 3 vers), qui ont toujours pour thème principal la nature. Après avoir étudié plusieurs poèmes, j’ai proposé à mes élèves d’écrire, ensemble, nos propres haïkus. Et j’ai lancé un bon gros orage sur mynoise.net. Effet garanti ! Mes élèves ont écrit des choses magnifiques, l’un comparant le tonnerre à de gros rochers qui dégringolent d’une montagne, une autre mélangeant pluie, pleurs et peur…
Puis on est passé à Summer Night et nos haïkus nous ont emmené sous les étoiles, au son des cigales. Ensuite, on s’est baladé, pieds nus dans l’herbe, au son de Spring Walk.
Et puis… ça a sonné. Retour à la réalité !

[NB : le site est d’accès libre et gratuit, et après un petit mail à son fondateur, si on l’utilise pour un usage en classe directement en se connectant au site, et en précisant le nom du site à nos élèves, on n’a pas besoin de demander une licence payante. En revanche, il est formellement interdit de télécharger ou enregistrer les sons pour les diffuser hors ligne. Et si vous aimez son travail, faites comme moi : un petit don !]

 

Une chronique de Cécile Thivolle

Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *