Le Père Noël du mois de juin

Petit shoot de gratitude

Ça ne sentirait pas un petit peu la fin de l’année ? Et qui dit fin d’année, dit parfois petits cadeaux.

pere-noel-ete

Voici un aperçu de différentes attentions que l’on peut recevoir. Suivant les niveaux de classe, suivant les publics, bien sûr on est plus ou moins gâté, mais globalement les types de cadeaux ne changent guère.

Les cadeaux #Nerentrepasdanstonmaillotcetété

Boîte de Célébrations, de chocolats, de la confiture fabriquée maison ou encore des petits caramels fondants. Ce sont les cadeaux très appréciables sur l’instant, mais dont il ne restera pas longtemps quelque chose.

Les cadeaux #Quisententbons

Bouquets de fleurs ou petites plantes. Parfois offertes dans des pots dont les goûts ne sont pas forcément les nôtres.

Mais quand la petite terreur de 6e dit : « Tenez Madame, je l’ai acheté pour vous ! », on trouve quand même cela mignon.

Les cadeaux #Jlaifaitpourtoi

Ces cadeaux faits main, qui sont touchants parce que l’élève s’est personnellement impliqué dans la réalisation, mais dont, il faut l’avouer, on ne sait pas trop quoi faire, ni où les ranger.

  • Le bracelet élastique 

  • Le bonnet de lutin : « Je l’ai fabriqué en prenant un rouleau de papier toilette, et après j’ai mis de la laine autour ! Tu reconnais hein ? C’est un bonnet de lutin ! »

Les cadeaux #Bonspourlego

Plutôt des cadeaux d’élèves filles, qui te disent que tu es géniale, qu’elles ne t’oublieront jamais et que tu es la meilleure prof.

Dans ces lettres, tu trouves parfois des phrases de reconnaissance de ton travail, et ça, ça fait quand même chaud au cœur.

« Vous avez vu j’ai dit très beau et pas trop beau ». Je lui ai rabâché toute l’année que « trop quelque chose » ça ne s’écrivait pas, et là… miracle !

 

Alors, quelles qu’elles soient, toutes ces attentions permettent de clôturer l’année en se disant que professeur, c’est quand même un joli métier.

Une chronique de Chloé

Commentaires

commentaires

2 Comments

  1. Chloé 6 juillet 2017
  2. DAVAL Jacques 5 juillet 2017

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *