Diaphragme

16 02 2007

🙄 Le diaphragme, c’est quoi ?

Au centre, le diaphragme constitué de lamelles métalliques.Le diaphragme est une ouverture circulaire dont le diamètre est réglable ; c’est un système constitué de lamelles métalliques qui s’ouvrent et se ferment limitant ainsi la quantité de lumière que reçoit la surface sensible (le film, le papier ou le capteur d’un appareil numérique). On le compare à la pupille de notre œil qui se contracte sous l’influence de la lumière et se dilate dans la pénombre. Ce système est placé au centre de l’objectif, comme nous le voyons ici.

 

Les nombres indiqués ci-après sont le résultat d’une progression géométrique produite par la racine carrée de 2 : √2 =1,414. L’échelle théorique des diaphragmes commence au nombre 1. A Chaque ouverture correspond une certaine quantité de lumière.

Echelle théorique des diaphragmes f/

progression géométrique

Plus le chiffre est petit, plus le diaphragme est ouvert (f/1)

1 1,4 2 2,8 4 5,6 8 11 16 22 32 45 64 90 128 180 256 360 512

Plus le chiffre est grand, plus le diaphragme est fermé (512)

D’après cette échelle, lorsque l’on passe d’une valeur entière à celle qui la suit immédiatement, il y a deux fois moins de lumière qui pénètre dans l’appareil photo à travers l’optique.

 

Exemples :

  • une ouverture f/11 procure deux fois moins de lumière sur le film qu’une ouverture à f/8
  • inversement, une ouverture f/4 donne deux fois plus de lumière sur le film que f/5,6

f/2,8f/4f/5,6f/8f/11f/16f/22
🙄 Astuces

  • On peut vérifier le produit de la progression géométrique en faisant tout simplement le calcul suivant:

f/1 x 1,414 = 1,414 on arrondit à 1,4

f/1,4 x 1,414 = 1,9796 on arrondit à 2

f/2 x 1,414 = 2,828 on arrondit à 2,8

f/2,8 x 1,414 = 3,952 on arrondit à 4 etc…

  • Ou encore, si vous retenez les deux premiers chiffres de l’échelle théorique, c’est à dire:

f/1 et f/1,4

vous retrouverez facilement l’échelle complète des diaphragmes en appliquant la table de multiplication par 2 sur ces deux premiers chiffres…

1 x 2 = 2

1,4 x 2 = 2,8

les suivants sont leurs doubles suivis eux-mêmes par leurs doubles.
2 x 2 = 4
2,8 x 2 = 5,6
4 x 2 = 8
5,6 x 2 = 11,2 ici on arrondit à 11
8 x 2 = 16
11 x 2 = 22
16 x 2 = 32 etc…

🙄 Se souvenir, plus le diaphragme est fermé, plus l’ouverture réelle est petite, plus le chiffre est grand (f/32) et plus il faudra de temps pour impressionner une surface sensible à la lumière.

 


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire