Les vitesses d’obturation

26 02 2007

🙄 Vitesse d’obturation = durée = temps de pose
On compare l’obturateur de l’appareil photo à la paupière de notre œil qui s’ouvre et se ferme pendant un certain temps.

Barillet des vitesses d’obturationLe temps d’obturation est géré par le barillet des vitesses placé sur les anciens reflex et par l’électronique sur la nouvelle génération d’appareils photos. Il permet le passage de la lumière et l’impression du film. Il est gradué en fonction de l’unité de temps, la progression géométrique commence à 1 s et la raison est ½

ECHELLE THEORIQUE
DES VITESSES D’OBTURATION

1s – ½ – ¼ – 1/8 – 1/15 – 1/30 – 1/60 – 1/125 – 1/250 – 1/500 – 1/1000 – 1/2000 – 1/4000

Au 1/15 de seconde, l’obturateur reste ouvert 2 fois plus longtemps que pendant le 1/30 de seconde. La lumière a 2 fois plus de temps pour impressionner le film. La surface sensible reçoit 2 fois plus de lumière.

Sur nos reflex figurent aussi une position B, il s’agit de la pose longue manuelle. Tant que vous maintenez la pression du doigt sur le déclencheur, l’obturateur reste ouvert et laisse passer la lumière.

🙄 Souvenons-nous… schématiquement :

Vitesse lente 1/30 de seconde

Les vitesses lentes produisent du flou sur l’image. On considère qu’une vitesse lente se situe aux environs du 1/30 de seconde et en dessous.

Vitesse rapide 1/125 de secondeLes vitesses rapides produisent du net sur l’image. On considère qu’une vitesse rapide se situe aux environs du 1/125 de seconde et au dessus.

Pour éviter les flous provoqués par le bougé en photographiant à main levée, il faut :

1. être bien stable sur ses pieds

2. retenir sa respiration au moment du déclenchement

3. adopter une vitesse d’obturation égale à la longueur de la focale utilisée.

Focale fixe

Vitesse préconisée

de sécurité

28 mm

1/30

50 mm

1/60

100 mm

1/125

200 mm

1/250


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire