VERTUS DE L’AIL ET EN PARTICULIER DE L’AIL NOIR

L‘ail est un condiment recommandé depuis plus de 5000 ans et même un véritable remède, d’où son surnom d’herbe aux neuf vertus.

Une tête d’ail se compose de plusieurs gousses d’ail. La plante dont le bulbe est récolté est Allium sativum, une espèce de plante potagère vivace monocotylédone (graine en une partie).

Il aide à prévenir les maladies, principalement grâce à sa haute teneur en composés organosulfurés et son activité anti-oxydante (rappel : un antioxydant est une molécule luttant contre les radicaux libres, composés toxiques de nos cellules que nous libérons en respirant, fumant, stressant, allant excessivement au soleil …). De part ses nombreux bienfaits, il est classé aujourd’hui dans la catégories des superaliments.

condiment : substance destinée à assaisonner, relever le goût mais aussi pour manger naturellement, le plus souvent une substance d’origine végétale mais elle peut être aussi d’origine animale (bouillon de viande ou minérale (sel))

Ail, bienfaits, superaliments, ail noir, garlic, black garlic, allicine, allicin, antibiotique, ail benefique pour le coeur, ail regenere la flore intestinal, ail bon pour tuer les mauvaise bacteries, superaliment, abcdelanature ailLorsqu’on écrase une gousse d’ail, les parois des cellules du bulbe se rompent et  l une enzyme est libérée (protéine catalysant une réaction biochimique), l’alliinase qui entre alors en contact avec l’alliine, le constituant principal de l’ail, et la transforme rapidement en allicine, molécule très odorante responsable de la forte odeur dégagée. L’allicine est rapidement transformée en plusieurs autres composés tel que l’ajoène, le diallyl sulfide (DAS), le diallyl disulfide (DADS) à propriétés anticancéreuses.

C’est donc l’allicine qui lui confère ses vertus curatives et préventives, agissant dans la prévention des cancers en nous protégeant des cancérogènes, stoppant la propagation des tumeurs. Il a été démontré que l’ail joue un rôle important dans la prévention des cancers du système digestif (entre autres estomac, côlon et prostate). Avec au moins 4 gousses par semaine, le risque de cancer est abaissé de 30 %.

Ail, bienfaits, superaliments, ail noir, garlic, black garlic, allicine, allicin, antibiotique, ail benefique pour le coeur, ail regenere la flore intestinal, ail bon pour tuer les mauvaise bacteries, superaliment, abcdelanature ailL’ail est également antibactérien (il lutterait même comme le fameux staphylocoque doré résistant aux antibiotiques), antifongique (anti-champignon nuisibles) et antiviral : l’un des meilleurs défenseurs de notre système immunitaire (SI). Il est très actif contre les maladies cardiaques, en fluidifiant le sang, diminuant ainsi le risque de caillots. C’est aussi un très bon anti-cholestérol LDL.

Cru, il serait bien plus bénéfique encore, l’idéal étant de le mélanger à une matière grasse comme l’huile d’olive : cela le rend plus digeste.

Comment éviter l’haleine forte après avoir mangé de l’ail ?

  • Retirer le germe car mal digéré par notre estomac, il pourra réduire les effluves
  • Mâcher quelques brins de persil, menthe fraîche, ou un grain de café ou un clou de girofle neutralisateurs.

L’ail noir : un superaliment encore méconnu !!!!!!!

Ail, bienfaits, superaliments, ail noir, garlic, black garlic, allicine, allicin, antibiotique, ail benefique pour le coeur, ail regenere la flore intestinal, ail bon pour tuer les mauvaise bacteries, superaliment, abcdelanature ailObtention : fermentation avec de l’eau de mer pendant au moins un mois

Contient :

  • plus d’antioxydants que l’ail frais et a des effets supérieurs encore sur la pression artérielle et le cholestérol et sur tout votre système immunitaire. Son petit goût sucré, ses arômes de fruits secs, complexes, permettent d’être incorporés quotidiennement dans tous vos plats, cru ou cuit. On  le trouve dans les boutiques spécialisées en alimentation biologique et il est plus cher du fait de son obtention plus longue.

Couleur : charbon brillant

texture : fondante, souple sous le doigt mais ferme au couteau

saveur  : surprenante douceur, légèrement acidulée, sucrée comme du vinaigre balsamique, un brin réglissée, beaucoup d’umami, cette 5ème saveur qui rehausse les goûts… Inconnu au bataillon culinaire occidental il y a moins de dix ans, l’ail noir éveille l’intérêt des chefs, gastronomes et autres foodistas en perpétuelle quête de nouveauté.

apparition :  côte Sud-Est du Japon au début des années 2000 où sa technique de production est finalisée : les têtes d’ail sont maturées de 15 à 25 jours en lieu clos à 60-80 °C, avec un taux d’humidité de 70 à 90 %. La transformation spectaculaire des gousses est, tout simplement, le résultat d’une (très lente) caramélisation, connue sous le nom de réaction de Maillard. C’est à Aomori, dans le nord du Japon qu’il devient célèbre, grâce aux travaux du professeur Jin-ichi Sasaki, qui démontre ses vertus exceptionnelles, notamment pour combattre certains cancers et renforcer le système immunitaire.

en faire soi-même …: il faut un cuiseur vapeur à riz mais durant sa lente métamorphose, l’ail se décharge de ses odeurs, et les émanations, surtout les 1ers jours, sont puissantes. Il faut remplir son cuiseur de têtes d’ail entières, fermer le couvercle hermétiquement, brancher sur fonction « garder au chaud », et laisser sécher de 10 à 30 jours. Il faudra ensuite faire rassir les aulx à l’air libre pendant 10 à 20 jours. Luna Kyung aime accommoder l’ail noir en mélangeant une gousse avec un peu de beurre demi-sel, étalé sur une tranche de pain grillé, ou avec de la sauce soja, pour une épaisse sauce parfumée qui nappe riz, tofu, viandes…

Dépourvu de l’agressivité de l’ail frais. Marié aux poissons blancs, aux crustacés, parfumant un gibier, en condiment d’une soupe ou d’un fromage frais, il intrigue les plus grands chefs. Certains l’osent même en version sucrée, dans une tarte au yuzu et sudachi par exmple (2 agrumes japonais). Un nouvel aliment décidément insolite.

Laisser un commentaire