Avr 02

D’où vient le nom des notes de musique ?

Badinerie from Suite No 2 in B

Badinerie (extrait de la suite orchestrale n°2 en si mineur de J.S Bach) 

Pour ce qui est des notes, par elles-mêmes, elles n’apparaissent qu’au Moyen-Âge. Jusque-là, les chants et la musique étaient improvisés… Les notes – le solfège donc – apparaissent, dans les monastères, en même temps que la polyphonie (chanter plusieurs mélodies différentes en même temps). Elles permettent de s’y retrouver… et surtout de chanter toujours la même chose et selon le même rythme. Pour ce qui est du nom des notes, à proprement parler, la réponse se trouve dans un texte latin (paroles d’un chant grégorien) :

Hymne à Saint Jean Baptiste

UT QUEANT LAXIS
Que tes serviteurs chantent
RESONARE FIBRIS
d’une voix vibrante
MIRA GESTORUM
les admirables gestes
FAMULI TUORUM
de tes actions d’éclat.
SOLVE POLLUTI
Absous des lourdes fautes,
LABII REATUM
de leurs langues hésitantes
SANCTE JOHANNES
nous t’en prions, saint Jean.

Au XIe siècle, un moine toscan, Guido d’AREZZO, a utilisé les premières syllabes de chaque vers de ce chant grégorien pour nommer les notes. Rapidement, on pris conscience que la syllabe UT, ne se terminant pas par une voyelle, était difficile à chanter. C’est pourquoi on la remplaça par le DO de DOMINUS (maître, Dieu en latin). C’est comme cela que fut constitué l’alphabet musical des pays latins. La septième note, SI, ne reçut son nom qu’au XVI ème siècle par la contraction du S de SANCTE et du J de JOHANNES.

Mais il existe une autre origine… En effet, chez les Allemands et les Anglo-Saxons, à partir du VIe siècle, le nom des notes est simplement une lettre de l’alphabet (A, B, C… jusqu’à G). Ce qui nous donne l’équivalence suivante : A – La, B (ou H pour les allemands) – Si, C – Do, D – Ré, E – Mi, F – Fa, G – Sol.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la musique, les tyles et les instruments, reportez aux pages sélectionnées par le Collège canadien Ahuntsic

 

(2 commentaires)

  1. … quand l’histoire et la géographie mettent leur nez partout, c’est très bien ! Merci pour cet article sur l’origine du nom des notes de musique. Je suis enseignante en école de musique et j’ai aussi un Blog sur le web pédagogique Autour de nos guitares. Pourtant, aussi curieux que cela puisse paraître, aucun de mes élèves ne m’a jamais demandé d’où venait le nom des notes de musique !
    Je vais néanmoins mettre un lien vers votre article sur mon Blog. Je pense d’ailleurs bientôt publier quelque-chose sur Guy d’AREZZO. A bientôt!

    Stéphanie

    • bsentier on 7 avril 2008 at 20:52
      Author

    Grand merci pour ce gentil billet ! Allez donc faire un tour sur le dit article et profitez en pour découvrir le BLog de Stéphanie : une véritable mine richement illustrée ! Bravo !

Laisser un commentaire