15

Pourquoi comparer Obama à Martin Luther King ?

Posted by bsentier on 29 août 2008 in 3èmes, 4. Contemporaine, Actualités, USA 2008 |

45 ans jour pour jour après le légendaire discours de Martin Luther King - »I have a dream…« -, Barack Obama a électrisé les 75000 fans réunis dans le stade des Broncos de Denver en conclusion de la convention démocrate. Le sénateur de l’Illinois a accepté la nomination de son parti et sera donc le premier noir en position d’entrer à la Maison blanche… Le show millimétré s’est déroulé exactement comme prévu et Barack Obama était bien décidé à faire résonner cet évènement exceptionnel avec l’histoire, 45 ans après le « rêve » de Martin Luther King. Après avoir été acclamé pendant plusieurs minutes, le candidat démocrate a lancé avec punch le duel qui l’opposera au camp républicain s’appliquant pendant un discours de plus d’une heure à décocher des attaques cinglantes contre son rival.

Il y a exactement 45 ans, mon père était à Washington [...] et proclamait : J’ai fait un rêve, qu’un jour, cette nation se lèvera et vivra la vraie signification de sa croyance”, a dit le fils du Dr King. “Nous sommes tous les enfants de ce rêve et [il] est présent dans nos coeurs et nos esprits. Mais pas seulement. Il vit dans nos espoirs et nos rêves, la compétence et le courage, la droiture et l’aisance de Barack Obama [...] Alors que j’attendais de venir sur le podium, je ne pouvais m’empêcher de penser combien mon père aurait été fier. Fier de Barack Obama, fier du parti qui l’a nommé et fier de l’Amérique qui va l’élire”, a dit Martin Luther King III aux 75 000 personnes rassemblées à l’Ivesco Stadium de Denver dans l’attente du candidat démocrate à la Maison Blanche.

http://www.dailymotion.com/video/x2vlq1

Fils et petit-fils de pasteur Martin Luther King est devenu un des plus grands défenseurs des droits de l’homme et de la paix de ce siècle. Elevé dans une société régie par la ségrégation (sud des Etats-Unis), il va très vite lutter en faveur de l’intégration des Noirs dans la société américaine. Son action commence en 1955, lors de l’affaire du boycott des transports publics de Montgomery et se poursuit dans la revendication des «Civil Rights» (droits civiques). Arrêté, injurié, menacé de mort, sa maison dynamitée, il ne cesse de prôner le recours à la non-violence : rassemblements, marches (comme celle de Washington – plus de 250’000 marcheurs de la paix -), sit-in, manifestations et désobéissance civile. Il se bat également pour l’obtention des «Social Rights» (droits sociaux), car les Noirs se trouvent trop souvent dans la misère.
En 1964, il est le plus jeune lauréat du Prix Nobel de la paix a être récompensé : il n’a que 36 ans. En 1968, à Memphis (Tennessee), M.L. King est assassiné, alors qu’il vient soutenir une grève des éboueurs de la ville. L’enquête est menée de façon hâtive, son assassin est rapidement arrêté, jugé et condamné à la prison à perpétuité.

Mots-clés :

15 Comments

  • Mathilde Chevalier (3°C) dit :

    On a plustot l’impression d’entendre parler d’une « Rockstar » qui fait son « show » que d’un homme politique ( c’est l’impression que ca me donne)

  • bsentier dit :

    C’est peut-être le plan choisi de la caméra et le montage qui te donne cette impression. Le moment, pour les témoins de l’époque, était très émouvant et assez tendu. Loin du « show »…

  • Alexandra MOREL (3eme E) dit :

    Mais qui a assassiné Martin Luther King ? Pour ce qui est d’Obama, je pense que cela serait une bonne chose qu’il devienne président des États-Unis… Au moins, il serait le premier noir à l’être, et ce ne serait que justice. En effet, j’ai vu récemment dans un sondage qu’il y avait aujourd’hui plus de noirs en Amérique du Nord que de blancs. Alors un président noir, pourquoi pas ? Au moins, ça nous changerait vraiment de Bush ! Enfin, je pense…

  • bsentier dit :

    Le 4 avril 1968 à 18 h 01, Martin Luther King est assassiné par un ségrégationniste blanc sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis dans le Tennessee. Ses amis à l’intérieur de la chambre du motel entendent des coups de feu et courent sur le balcon pour trouver Martin Luther King abattu d’une balle dans la gorge. Il est déclaré mort au St. Joseph’s Hospital à 19h05. L’assassinat provoque une vague d’émeutes raciales dans 60 villes des États-Unis qui font de nombreux morts et oblige l’intervention de la garde nationale.
    Deux mois après la mort de Martin Luther King, James Earl Ray, un évadé, est capturé à l’aéroport de Londres Heathrow alors qu’il essayait de quitter le Royaume-Uni avec un faux passeport canadien au nom de Ramon George Sneyd. Ray est très vite extradé au Tennessee et accusé du meurtre de Martin Luther King, ayant avoué l’assassinat le 10 mars 1969, avant de se rétracter trois jours après. Sur le conseil de son avocat Percy Foreman, Ray choisit de plaider coupable afin d’éviter la peine de mort. Il est condamné à 99 ans de prison.

    Le 10 juin 1977, peu après avoir témoigné devant une commission du congrès sur les assassinats qu’il n’avait pas tué Martin Luther, il s’évade avec six autres condamnés du pénitencier de Brushy Mountain au Tennessee. Il est repris le 13 juin et retourne en prison.

    En 2000, le Département de la Justice des États-Unis termine une enquête sur les révélations de Jowers, mais ne trouve aucune preuve qui pourrait démontrer une conspiration. Le rapport d’enquête recommande qu’il n’y ait aucune nouvelle recherche tant que de nouveaux faits fiables ne seraient pas présentés. Conspiration ? En tous les cas, certains spéculent que Ray n’était qu’un pion, de la même façon que l’assassin présumé de John F. Kennedy, Lee Harvey Oswald était supposé l’avoir été…
    Voir l’article de Wikipedia pour plus de détails

  • Alexandra MOREL (3eme E) dit :

    Sympa ! Merci d’avoir répondu à MA question ! Au fait, il y a des Bonus dans l’affaire ? Non… Je rigole ;-)

  • bsentier dit :

    De rien Alexandra, ce fut un plaisir. Pour ce qui est des Bonus (et parce que je sais que tu n’es absolument pas intéressée…) va jeter un œil sur les commentaires du Billet Les Questions de la Semaine

  • Alexandra MOREL (3eme E) dit :

    Youpi : 10 bonus ! Super pour bien commencer l’année, çà… Merci ! Cela donne encore plus envie de participer. Comme l’an passé…

  • Céline TOME dit :

    Merci pour cet article. Je suis en train de rédiger un article pour le journal de mon Collège et il me reste quelques interrogations… Tout d’abord, pourquoi James Earl Ray a assassiné Martin Luther King ? Était-ce vraiment lui le coupable ? Par avance, merci pour vos réponses !

  • bsentier dit :

    Merci pour ta question Céline. Je vais donc revenir un peu plus en détails sur les « raisons » de cet
    assassinat. Rappelons tout d’abord que ce n’est que deux mois après la mort de Martin Luther King, que son présumé assassin, James EARL RAY, est capturé à l’aéroport de Londres Heathrow. Il avoue l’assassinat le 10 mars 1969… avant de se rétracter trois jours après ! Il finira par plaider coupable, afin d’éviter la peine de mort. Il est condamné à 99 ans de prison, sans qu’il ait vraiment préciser son mobile ! Mais très vite, les choses se compliquent. Renvoyant son avocat, Ray clame à qui veut l’entendre que les coupables du meurtre sont un certain « Raoul » et son frère Johnny qu’il a rencontré à Montréal au Canada. Il insiste d’ailleurs sur le fait qu’il « n’avait pas tiré personnellement sur King » mais qu’il pouvait « être partiellement responsable sans le savoir », indiquant une piste de conspiration… Comprenne qui pourra ! Il passe alors le reste de sa vie à tenter vainement de retirer sa condamnation et à faire rouvrir le procès. Il obtiendra d’ailleurs le soutien de Dexter Scott King, fils de Martin Luther King, pour obtenir un nouveau jugement.

    En 1999, un an après la mort de Ray, Coretta Scott King, veuve de Martin Luther gagne un procès civil contre Loyd Jowers (propriétaire d’un restaurant non-loin du Motel où l’assassinat a eu lieu) et « d’autres conspirateurs ». D’où vient de Jowers ? En décembre 1993, Jowers était apparu dans le Prime Time Live de ABC News et y révélait les détails d’une conspiration impliquant la mafia et le gouvernement pour tuer Martin Luther. A l’occasion du procès de 1999, Jowers raconte avoir reçu 100 000 dollars pour organiser l’assassinat de Martin Luther King. Le jury de six noirs et six blancs juge Jowers coupable et mentionne que « des agences fédérales étaient associées » au complot de l’assassinat. William F. Pepper, ancien avocat de Ray, représente la famille de King lors du procès et produit 70 témoins. À l’issue du procès, la famille de Martin Luther King ne croit pas que Ray ait quelque chose à voir avec l’assassinat de celui-ci.
    Aujourd’hui, certains spéculent que Ray n’était qu’un pion, de la même façon que l’assassin présumé de John F. Kennedy, Lee Harvey Oswald était supposé l’avoir été…

    Pour en savoir plus, consultez l’article complet de Wikipedia

  • Céline TOME dit :

    Merci beaucoup pour votre réponse ! Et encore toutes mes félicitations pour votre Blog : il est décidément super. La preuve ? C’est la première fois qu’une personne me répond sur un Blog ! Et clairement… en plus !

  • bsentier dit :

    De rien, ce fut vraiment un plaisir partagé !

  • Céline TOME dit :

    Cela doit être super de vous avoir comme prof ! Encore merci et à très bientôt, je pense… J’aime bien approfondir le cours !

  • bsentier dit :

    Sans aucun problème ! Tu seras toujours la bienvenue sur ce Blog (qui ne va tarder à réserver quelques surprises). Et surtout, n’hésite pas à déposer tes demandes dans les Questions de la Semaine. Quant à savoir si c’est une bonne chose de m’avoir comme prof, je ne suis pas sur que tout le monde sera d’accord avec toi… surtout après avoir rendu un DS ! ;-)

  • Céline TOME dit :

    Hi hi hi… Bon ben, en tous les cas, je vous souhaite de bonnes fêtes ! Je suis certaine que je reviendrais sur votre site et merci encore !

  • bsentier dit :

    De rien. Bonne fêtes à toi aussi ainsi qu’à toute ta famille !

Laisser un commentaire

Copyright © 2007-2014 Les échos d’une heure All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.0.1, from BuyNowShop.com.