Les thonniers s’en prennent à Greenpeace

22 06 2010

Le 4 juin dernier, Greenpeace commençait des actions non-violentes pour la sauvegarde du thon rouge en Méditerrannée, l’Iccat, la Cites et l’Union européenne ayant failli à leurs tâches. Les activistes étaient venus avec seulement quelques sacs de sable dans le but de faire couler les filets de quelques mètres pour permettre aux poissons de s’échapper.

7 des 17 thonniers français s’étaient malheureusement ligués contre l’OGN, et ont riposté très violemment. Les énormes bateaux de trente mètres de long ont attaqué les zodiacs à coups de marteaux accrochés à des lances, ont lancé des fusées de signalisation sur l’hélicoptère venu prendre des clichés, puis ont tiré un activiste sur plusieurs mètres après l’avoir harponné. Le malheureux a eu la jambe transpercée et a été évacué d’urgence dans un hopital de Malte.

Les thonniers étant irresponsables et doublement dangereux (pour les poissons et pour les humains), nous pouvons  donc tous craindre une rapide escalade de la violence.

http://www.dailymotion.com/video/xdk4c7

Margot



Le clash des idées

25 05 2010

Paul Ariès, partisan de la décroissance, prône la simplicité volontaire pour réduire l’impact écologique de l’homme sur la planète et propose des solutions telles que l’utilisation de son vélo plutôt que la voiture pour faire ses courses chez le « producteur du coin » pour ainsi favoriser les échanges entre les personnes ; il propose aussi de renoncer à la télévision, au téléphone et à l’ordinateur et ‘ainsi la planète sera « sauvée ». Claude allègre lui n’est pas d’accord, sous-entend que la planète se refroidit et non se réchauffe et qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter car l’homme s’adaptera. Il propose d’enfouir le co2 des usines au fond de l’océan ou sous terre afin de favoriser la production de plancton et de calcaire ; il veut aussi arrêter l’éolien et favoriser la recherche dans le nucléaire et le solaire afin de produire de l’énergie sans polluer. Enfin il veut que les OGM soient produits en plus grande quantité pour nourrir la planète et veut redistribuer toutes les ressources mondiales.

Thomas V



Pour ou contre la cultivation des « OGM » ?

18 05 2010

 

Claude Allègre propose l’agriculture des « OGM » partout dans le monde ce qui permettra de consommer 50% d’eau en moins mais le risque est que le taux de pesticides augmentera. Paul Ariès lui,  propose de cultiver les « OGM » mais de façon bio ce qui diminuera le taux de pesticides.   

 

Charlène



Deux phrases opposées

18 05 2010

Tandis qu’Allègre propose l’enfouissement de Co² sous terre dans le but de le réduire, Paul Ariés prône l’arrêt complet des émissions de ce gaz sur la planète! Claude Allègre est pour que tout le monde utilise plus de voiture à hydrolyse …… alors que Paul Ariés est contre le fait qu’on dicte ce que l’Homme doit être ou doit faire .

Mathilde.



2 thèses opposées

18 05 2010

En ce moment, la planète est en grand danger ! Tout le monde le sait et essaye de la préserver du réchauffement climatique, de la pollution etc. qu’ils soient politiciens, scientifiques,  professeurs, écrivains…
Cependant, chacun cherche et trouve des solutions qui ne conviennent pas à tout le monde. Il se trouve même que les solutions de certains se contredisent. En voici un exemple.
Le célèbre politologue et écrivain Paul Ariès, spécialiste en ce qui concerne les phénomènes de mondialisation et plus particulièrement la décroissance, a des opinions bien forgées à propos de ces sujets.
Pour lui, une des principales solutions est de renoncer à des objets modernes tels que l’ordinateur, le téléphone portable et même la voiture. La suppression de tous ces objets consiste au refus de tous les progrès que la science ou bien l’informatique a pu établir.

Quant au politicien Claude Allègre, lui est entièrement contre le fait de revenir à l’âge de pierre. Or, l’âge de pierre serait encore aujourd’hui si la science n’avait pas fait de progrès voire, n’avait pas existé. Ce qui signifie pas d’électricité et tout cela…

Les deux solutions sont bien opposées, mais laquelle serait la plus bénéfique ?

Sébastien.



idées pour préserver la planète.

18 05 2010

La planète est constamment polluée, polluée par le pétrole,le nucléaire,les produits toxiques et j’en passe.

Pour rendre la planète plus propre,il faudrait arrêter ou diminuer l’énergie nucléaire et la remplacer par des énergies renouvelables. On pourrait aussi planter un arbre pour chaque naissance, comme ça, les forêts reviendraient tant bien que mal parce que les forêts se font raser à une vitesse ahurissante.

Axel.



l’imposture climatique contre la décroissance

4 05 2010

Claude Allègre et Paul Ariès ont des visions sur l’avenir de la planète totalement différentes.

Claude Allègre suggère d’intensifier les cultures avec OGM qui donnent un rendement meilleur  avec moins de pesticides et d’engrais alors que Paul Ariès pense que l’agriculture bio protège mieux la terre et l’absence de nitrates dépollue rivières et océans.

Paul Ariès renoncerait volontiers à tous les objets modernes tels que l’ordinateur, le téléphone et principalement la voiture, grosse productrice de CO2 et propose de trouver et de développer d’autres moyens mais Claude Allègre favoriserait le développement de voitures non polluantes et chercherait les possibilités d’adapter le modernisme, le confort avec l’amélioration des nouvelles techniques.

Claude Allègre est complètement contre la décroissance, la thèse de Paul Ariès.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       

Arnaud P!



Affaire politique ou réalité ?

4 05 2010

A l’heure où le réchauffement climatique fait débat, plusieurs idées sont émises afin de limiter nos rejets de CO2 ou bien de stopper ce réchauffement. Certains, comme Ariès opteraient pour la décroissance et la simplicité volontaire. Il faudrait ainsi renoncer à certains objets (téléphones portables, ordinateurs, etc…) recycler, échanger, prendre son temps,… tandis que d’autres, comme Allègre, affirment qu’il n’y a aucun réchauffement et que tout ceci ne serait qu’affaire politique. Pour ces personnes, il faudrait ne rien changer et continuer ainsi, la nature s’adapterait comme elle l’a toujours faite jusqu’à aujourd’hui.

Pierre R.



La décroissance VS l’imposture climatique

4 05 2010

Paul Ariès, convaincu de la responsabilité humaine par rapport au réchauffement climatique, veut absolument le réduire au maximum en mettant en oeuvre la simplicité volontaire, contrairement à Claude Allègre qui la nie et pense qu’il suffit de réduire le CO2 ; il contredit Ariès en comparant ses convictions à un retour à l’âge de pierre. Quand bien même Paul Ariès et les climatologues du GIEC s’affolent pour notre planète, Allègre affirme que l’augmentation minime de la température terrestre est dûe à un phénomène naturel qui a toujours existé.

Leurs thèses diffèrent en tous points. Premièrement, les décroissants utilisent au maximum le vélo et les transports en commun et bannissent la voiture, alors que les convaincus de l’imposture climatique proposent de développer les voitures hybrides. A l’inverse de Paul Ariès qui souhaite arrêter toutes les émissions CO2, Claude Allègre propose de l’enfouir, de développer le plancton en mettant du fer dans l’océan et d’y déplacer les nitrates des plages bretonnes.

Deuxièmement, Claude Allègre propose de développer les OGM en France pour réduire la faim dans le monde car ces nouvelles plantes utiliseraient 50% d’eau en moins, et ainsi d’empêcher Monsanto de faire tous les profits sur ces nouvelles plantes hybrides, alors que Paul Ariès et Greenpeace craignent la catastrophe naturelle, ne croient en rien que cela en serait la solution, et nous conseilllent de faire nos courses dans de petits supermarchés ou biocoop, ou sur les marchés.

A chacun de se faire une opinion, et reste à savoir laquelle des deux thèses est la plus juste.

Margot.



Illusion!

4 05 2010

Quand je me suis réveillé,j’étais dans un champ désertique.

Il faisait nuit et tout autour de ce champ se trouvait une forêt.Cette forêt avait l’air étrange : en la regardant,j e me sentais mal dans ma peau. Je décidai d’aller dans la forêt malgré ma terreur et de trouver de l’aide. Je marchais dans la forêt pendant plus de cinq heures et rien en vue, je n’entendis même pas d’animaux. J’étais fatigué et j’avais soif. Après avoir marché pendant encore une heure, je trouvai un lac, mais la couleur était noire et il avait l’odeur du pétrole,c’était sûr que cétait du pétrole.

Alors que je pensais m’en aller, je vis à 10 mètres de moi un passage qui menait jusqu’au milieu du lac de pétrole ; de nature curieuse, j’empruntai le passage et arrivai jusqu’au milieu du lac. Comme je m’y attendais,de là, je pouvais voir tous les alentours du lac. Alors que j’observais la couleur du pétrole réfléchissant la lumière de la lune, je vis de l’autre côté du lac, au bout du chemin, un homme tenant une chandelle allumée pour l’éclairer, alors que j’allais lui demander de m’aider, il me dévisagea et me lança un sourire terrifiant, je le vis lancer la chandelle sur le lac.

Sans m’en rendre compte, le feu avait déjà recouvert tout le lac et commencé à venir sur moi et à me brûler. En l’espace d’une seconde, tout est devenu noir : je fermai les yeux et les rouvrai. Je me trouvais  dans mon jardin entouré de beaucoup de monde et voyant ma maison brûler. Il se trouvait que le pyromane qui avait brûlé ma maison ressemblait traît pour traît à une amie.

Axel.