Portées disparues…

10 12 2009

Un nombre : 100 millions. C’est le nombre de femmes qu’il manquerait aujourd’hui. Pourquoi ? Où sont-elles passées ?


En Inde, en Chine, à Taïwan, en Corée du Sud et au Vietnam, elles sont éliminées par avortement, tout simplement parce que leurs parents préfèrent avoir un garçon. Dans les pays musulmans (Pakistan, Bangladesh, Afghanistan, Iran, Turquie, Syrie, pays de l’Afrique du Nord) où la religion interdit l’avortement, ou dans les pays d’Afrique noire où les populations n’ont pas accès à l’échographie, les filles meurent après la naissance car elles sont moins bien traitées que les garçons. En effet les parents les nourrissent moins bien que leurs frères, dépensent moins pour leur santé, etc. Ces différences entrainent un surplus de mortalité chez les filles …


Le 14 Octobre 2009, en Chine, une petite fille de 1 an et demi a même été mise en vente sur internet par ses parents. La preuve que ces personnes désirent tellement avoir des garçons. Heureusement, les chinois eux-même ont trouvé cela révoltant et l’annonce a été retirée immédiatement.

Etant donné que ces pays représentent près de la moitié de la population mondiale, la disparition des filles signifie moins de femmes et donc moins de mères pour les générations futures. Sur cette voie, nous allons droit sur une décélération rapide de la croissance démographique mais surtout vers un déséquilibre de la population mondiale entre hommes et femmes.

Pierre